Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Après l'arrêt total de l'alcool

Par FRANKY64

Bonjour a tous,

Cela fait deux ans que je suis abstinent et à vrai dire je me retrouve seul : plus de copains-copines, ma femme a carrément changé. Avant j'étais un "alcoolique", un "moins que rien", maintenant je suis juste un ancien alcoolique a qui on reproche toute les misères du monde. Mes enfants sont grands et autonomes, les siens sont grands mais trop présents donc seul avec moi-même à 55ans. C'est de plus en plus dur mentalement. Plein de questions existentielles reviennent. Je me lève, vais travailler, je rentre, j'attends l'heure du coucher et sa continuellement et le week-end ben rien. Souvent mis de côté, ma femme sort avec ses filles ou sa mère, font des repas où je ne suis plus convié. Je regrette mon mariage. Cela fait 8 ans que l'on est marié. Avec l'alcool c'était virtuellement mieux : toujours entouré, jamais seul.

Bref ok j'ai réussi à arrêter mais aucune renaissance plutôt un deuil et j'ai arrêté le tabac ça fait un an. Ben il ne me reste vraiment plus rien.

Je n'ai pas de regrets mais je n'aurais jamais pensé être seul avec plus aucun plaisir, une vie insipide et en pleine campagne c'est vraiment pas évident.

Commentaire du modérateur

Bonjour,

Déjà bravo pour votre arrêt de l'alcool et du tabac. Ce n'est pas facile et c'est donc une réussite dont vous pouvez être fiers.

Il y a plusieurs choses dans votre témoignage.

Il y a la relation avec votre femme, qui visiblement vous met à l'écart. Est-ce quelque chose dont vous arrivez à parler avec elle ?

Il y a l'ennui, la désocialisation, la solitude, l'impression de vide. Si l'alcool est un support de convivialité, ce n'est cependant pas le seul. Arrêter l'alcool ne signifie pas devoir arrêter toute vie sociale mais peut-être, en effet, en changer un peu pour éviter les personnes qui vous poussent à boire. Votre re-socialisation est sans doute un objectif que vous devez poursuivre. Vous pouvez par exemple vous joindre à un groupe d'anciens buveurs. Il y a de nombreuses associations nationales qui ont des groupes un peu partout, y compris à la campagne. Sinon il y a sans doute aussi des activités et groupes qui pourraient vous attirer et auxquels vous pourriez vous joindre ? Je vous encourage a essayer de casser votre routine et partant à la recherche d'activités qui pourraient vous occuper avec plaisir et vous faire rencontrer du monde mais sans passer par l'alcool évidemment.

Cet espace ne permet pas les questions/réponses, le dialogue. Je vous invite à deux choses : écrire dans notre forum pour les consommateurs pour parler à d'autres personnes qui pourront partager leur expérience/réflexion avec vous, appeler notre ligne pour "en  parler". Alcool info service répond tous les jours de 8h à 2h, l'appel est anonyme et non surtaxé. Le numéro est le 0 980 980 930.

Si vous écrivez ici c'est que vous éprouvez le besoin de sortir aussi de votre solitude.

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste