Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Avis sur SELINCRO

Par edika22

117 réponses


cj61 - 01/03/2017 à 13h34

je vais entamer ce traitement à compter d'aujourd'hui, associé à du seresta pour l'anxiété et du zolpidem pour trouver le sommeil...

Mikas - 17/03/2017 à 15h49

Bonjour moi aussi j'ai entamé le traitement hier mais sans rien à côté .... affaire à suivre .....

stecile - 17/03/2017 à 21h08

J'espère que tu prends quand même des vitamines B1-B6, c'est fortement conseillé lors d'un sevrage.

Mikas - 20/03/2017 à 09h57

Bonjour ok je ne savais pas je vais veiller à en prendre merci pour le conseil sinon comment ça se passe pour toi ?

Mikas - 20/03/2017 à 10h01

Le Selincro ca casse quand même il faut combien de temps pour que les effets secondaires disparaissent?

stecile - 20/03/2017 à 11h21

Les vitamines c'est important, c'est pour éviter les risques de Delirium Tremens
Sinon moi je n'ai pas eu d’effets secondaires.
Mais accroches toi ça vaut le coup, la vie est belle sans l'alcool ! happy

romina - 20/03/2017 à 11h58

Bonjour mon mari prend du selincro depuis un an .malheureusement aucun effet secondaire et aucune diminution de sa consommation d alcool.si quelqu un connait un autre traitement plus efficace je suis preneuse

Profil supprimé - 22/03/2017 à 22h31

Bonsoir,

Un alcoologue me l'a prescrit en début de semaine ( selincro 18mg )

Allant bosser tous les matins, ce médecin m'a conseillé de le prendre en 1/2 le soir pendant 3 jours pour "tester" si ça ne me faisait pas trop d'effets secondaires avant de le prendre en entier régulièrement.

J'ai commencé hier soir. Verdict :

N'étant pas sécables ( et pas conseillé de les couper selon la notice ), j'ai pris mon premier entier hier soir.
Je précise que je prends du valium aussi à côté & que je fumes un peu de cannabis le soir pour calmer mes envies incontrôlable de picoler ( en tout cas hier & aujourd'hui ). J'avais également bû quelques bières.

Je me suis sentis "A l'ouest"..... du coup couché peu de temps après. ( Vertiges et visions principalement )
Réveillé ce matin fatigué ( malgré une bonne nuit ) mais motivé à balle.

Prise du deuxième soir ( ce soir ) : Fourmis dans les doigts mais sans plus..... Hâte d'aller me coucher ( sans l'envie de me soûler pour y arriver ).

Du coup, je pense vraiment que ce médicament peut m'aider à arriver à mon but. ( Mais, je comprends que pour d'autres, il peut être néfaste ).

Mon test ultime : Passer le week-end sans être "minable" ( à l'alcool ) du Vendredi soir au Lundi matin.

J'ai confiance,.... je pense que cet "outil" me sera beaucoup plus utile que l'Esperal ( BEURK!! )

Le tout est de trouver une béquille pour commencer l'éloignement de cette saloperie qu'est l'alcool.

Je partagerai mon expérience après le week-end.

Bon courage à tous.

stecile - 23/03/2017 à 12h06

@Romina
C'est pas évident si c'est toi qui cherche à ce qu'il arrête l'alcool et non lui même qui est dans cette démarche, le médicament, quel qu’il soit est une aide, aucun n'est "magique".
Ce n'est pas facile d'avoir la volonté d'arrêter mais il faut au minimum en avoir une réelle envie et la base je pense pour pouvoir se soigner est déjà de se reconnaître malade.
A t il envisagée une cure en milieu hospitalier, ça peut être un hôpital de jour, les médecins alcoologues sont les plus à même de trouver les aides médicamenteuses les mieux adaptées à chaque personne.

Répondre au fil Retour