Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le premier jour du reste de ma vie ?

Par guillaume

306 réponses


Ostinata - 21/05/2022 à 14h41

Salut tous et toutes,

je vous lis depuis plusieurs mois, et vous admire !

voici mon premier message sur le forum, pour fêter un 8eme jour sans alcool, ainsi qu'une sacrée bonne humeur en journée que je n'avais pas connue, sans alcool, depuis un moment - j'en avais plutôt la caricature, dans ces moments de gueule de bois fébrile, vous savez, où on rigole nerveusement.

un sommeil plein de rêves, et un sentiment de calme : ce sont les effets positifs pour l'instant - avec, déjà, un certain effet sur le budget ( mon épicier de nuit doit sentir aussi le manque à gagner)

ces premiers jours, j'ai surtout évité les occasions de boire ( à trois reprises, quand même), pour éviter la tentation ( car l'un de mes problèmes est que, si je commence souvent à boire en compagnie (et encore, pas toujours), quand c'est parti je continue en solo dans la foulée..)

ce soir, ce sera une sortie que je ne veux pas décliner. je vais donc essayer de m'en tenir aux softs. j'ai plutôt confiance, mais venir l'écrire ici me fait du bien. j'essaierai je pense de ne pas traîner trop pour rentrer.

Au plaisir de vous lire,

Ostinata

Espoir0773 - 30/05/2022 à 17h29

Bonjour!

Tout d'abord félicitation Gabji pour tes 100 jours. Et bravo Ostinata pour tes 8 jours, ça n'est que le début mais tu as déjà goûté aux joies de l'abstinence.

Nouvelle81, tout va bien pour toi? N'hésites pas à venir ici, tu y trouveras toujours du réconfort et des encouragements.

Sy, je vois que tu tiens bon et que tu te sens bien avec toi même, c'est le.principale. Merci d'être présent et toujours à l'écoute.

68ème jour pour moi et c'est top. Le fait d'avoir baissé les armes et capitulé a tout changé. Je ne bois plus et ça n'est pas un drame. Je ne perd rien. Je ne me dit pas que je ne boirais plus jamais mais pour l'instant je n'en vois pas l'intérêt. Je me sent enfin libre. Je ne l'aurais jamais cru possible il y a un peu plus de 2 mois mais aujourd'hui je me sent trop bien, trop fière alors je vie.

Après tant d'années dans l'alcool, dans le flou, dans le mensonge, après tant d'échecs, tant de chutes, cette fois j'ai trouvé mon chemin. Ne baissez pas les bras, même si vous avez déjà essayé des centaines de fois, une fois sera la bonne.

Je vous envoie plein de bonnes ondes, n'oubliez pas que vous êtes quelqu'un de merveilleux.

Espoir0773 - 01/07/2022 à 12h38

Bonjour à tous!

Je reviens faire un bilan.

Jour 100 aujourd'hui ! Je n'aurais jamais cru y arriver si facilement. J'ai eu un gros craving le 3eme jour, puis un autre avant hier après une dispute avec mon mari. Ce dernier craving n'a pas duré, il a suffit que je pense à l'état dans lequel je me serais mise, à la gueule de bois du lendemain et voilà.

A part ça rien, comme si je n'avais jamais été alcoolique. Pourtant j'en ai eu des fêtes, même un mariage.

Je pense que je vais arrêter de compter les jours puisque je ne pense plus un jour après l'autre. Je ne bois plus, tout simplement, ça n'est peut être pas définitif mais pour l'instant ça me va, ça me rend heureuse. Ma tête, mon corp, ma famille, ma maison m'en remercient.

Dans un autre fil Today a écrit: je ne veux pas oublier l'alcool. Je suis tout à fait d'accord. Il a été un grand ami, pas le meilleur, toxique même mais on a tant partagé avec lui qu'on le connaît bien maintenant, on sait de quoi il est capable, on sait qu'il nous a fait mal et qu'il recommencera si on lui laisse une autre chance.

J'espère que vous autres, vous que j'ai accompagné, vous qui m'avez donné espoir, vous qui venez chercher ici de l'aide ou du réconfort, j'espère de tout cœur que vous avez trouvé le chemin.

Je vous embrasse.

Carte - 01/07/2022 à 13h23

Hello Espoir0773

Je suis très fier de toi. 100 jours cela va se fêter avec un bon coca cola ou de l'eau fraiche.

Reste sur tes gardes surtout. J'ai été abstinent 5 ans et un verre à suffit pour re basculer dans le désastre de l'alcool

profites de la vie

Je termine ma journée 182 mais je préfère compter encore cela me renforce dans ma détermination

Bon WK

Sy

Profil supprimé - 02/08/2022 à 12h00

Bravo Espoir pour tes 101 jours et bravo à toi Carte pour tes 183 jours .

Dans l'abstinence, l'espoir fait vivre et dans l'alcool le désespoir s'immisce . Tu as donc fait le bon choix . Reste bien vigilante car moi, c'est après 90 jours que je me suis dit que je n'étais peut-être pas si alcoolique que ça et que j'ai abandonné les AA . Trois ou quatre jours plus tard, je reprenais le premier verre qui fut bien sûr suivi de bien d'autres durant une période de 9 mois . A ta place , je continuerais à compter les jours . Sur un autre forum, on compte en briques : une brique par jour d'abstinence . On monte un mur qui nous sépare de l'alcool . Pourquoi pas , tous les stratagèmes sont bons, seul le résultat compte . J'ai une amie qui a compté ses 365 premiers jours d'abstinence.

Bonne continuation à toi aussi Carte . Tu as fait la triste expérience de la rechute et je me doute que la récidive, tu la redoute comme la peste .
C'est bien l'entraide que vous vous apporter , c'est très souvent payant . On donne un peu pour recevoir beaucoup .

Ostitana, ne lâche rien et même si tu as rechuté, ce que je ne souhaite pas bien sûr, , reste bien ici parmi tes semblables. Ici aussi pas de jugement, rien que des encouragements.

Bonne continuation à vous, ainsi qu'à celles et ceux qui participent sur ce fil .

salmiot

Hecate - 04/08/2022 à 07h30

Bonjour,

Je ne sais pas si je posterai ce message mais au moins j'aurai posé les mots.

Fille d'alcooliques, je pensais ne jamais tomber dans le piège et pourtant... Au départ c'était l'alcool "festif" en soirée et accompagnée uniquement et au fil des années j'en suis aujourd'hui rendue à boire seule presque tout les soirs de la semaine.
J'ai toujours une bonne excuse, la principale étant "la journée a été dure", sinon il y a aussi l'alcool de "récompense" (pour un gros dossier bouclé, des travaux terminés..) et évidement "le weekend".
Souvent en ouvrant la première bière je passe un coup de fil à des amis : stratagème maladroit pour me faire croire que je ne suis pas seule. Et après la machine est lancée... Je m'arrête quand le stock est fini (j'en ai peu, j'achète mes bières à l'unité... Parce que je me connais) ou quand je m'endors devant ma série, il est rare que de moi même je me dise "un verre c'est assez".

J'ai des périodes d'abstinence plus ou moins longues notamment quand mon mari est à la maison (il est souvent absent pour son travail) mais même lorsqu'il est là si j'estime que ma journée "a été difficile" il m'arrive de faire une halte en rentrant à la maison pour boire quelques bières, en cachette évidement.


J'ai tenté plusieurs fois de limiter, la dernière tentative à pris fin il y a un mois tout juste : j'avais décidé de réduire et de ne boire que le weekend, j'avais tenu une semaine...

Ce matin, après une nuit de 3h (merci l'alcool...), un réveil avec une légère gueule de bois, j'ai cherché un forum, quelque chose (je me sens pas le courage d'appeler une ligne d'écoute, déjà fait et il me semble que j'ai bu le jour même) et je suis arrivée ici...

Aujourd'hui est mon Jour 1.

Profil supprimé - 04/08/2022 à 22h32

Bienvenue parmi nous sur ce forum où tu as osé posté ton premier message alors que tu avais un jour d'abstinence si j'ai bien tout compris .

Faut un début à tout et pourquoi pas aujourd'hui . Note cette date du 3 août 2022 dans ton agenda .
Je ne sais si tu as admis que tu étais alcoolique mais si oui, dis-toi que pour un alcoolique , limiter sa consommation d'alcool est mission impossible . Chez AA , association que je fréquente depuis des années , et avec laquelle je suis devenu abstinent , on parle en 24 heures .

Aujourd'hui , quoi qu'il arrive, quoi qu'on me dise et quoi qu'on me fasse je ne prendrai pas le premier verre . Ce premier verre en entrainait toujours bien d'autres chez moi . Mais sache aussi qu'il n'est pas obligatoire de boire à outrance tous les jours pour se reconnaître alcoolique ..
Si tu reviens, je te laisserai les 12 questions qui sont proposées par AA pour faire le point sur sa consommation et ton état d'alcoolique ou pas . ..

Bonne route à toi et au plaisir de te relire ;

salmiot1

Paparfait17 - 07/08/2022 à 11h04

Bonjour à tous,

Après une année passée à vous lire, je me décide à poster car j'arrive au bout. Au bout de cette vie d'alcoolique. Je ne bois pas tous les jours, mais quand je commence, je ne parviens pas à m'arrêter. Inutile de s'épancher davantage sur les conséquences, vous les connaissez autant que moi. J'ai tenté un arrêt suite à un gros excès il y a quelques semaines et j'ai tenu presque 3 semaines. Avec le recul, je n'ai jamais passé autant de temps sans consommer d'alcool depuis mes 18 ans.

Oui, je suis alcoolique. Ce constat n'est pas partagé par mon entourage car l'alcool est synonyme de convivialité et celui qui ne boit pas est faible, ou dans le meilleur des cas, considéré comme un peu "précieux". De mon côté, je n'en démords pas, le fait de ne pas maîtriser ma consommation témoigne d'un problème. Ma personnalité fait que je ne fais pas les choses à moitié : soit je bois, soit je ne bois pas, soit je fume, soit je ne fume pas. Et puis, soyons honnêtes, je ne vois pas l'intérêt de boire deux verres, car ce que je recherche avec l'alcool, c'est l'euphorie. Cette saloperie m'a fait recommencer à fumer alors que j'avais arrêté pendant 3 ans.

Ma décision est donc prise, je veux arrêter de boire. Si je viens vers vous, c'est pour avoir vos retours et avis quant à mes interrogations.

-Faut-il prévoir une date et boire ce dernier verre de façon solennelle?
-Comment gérer le regard des autres?
-Comment bénéficier du soutien de mes proches qui ne me considèrent pas comme alcoolique mais comme un épicurien?

Je vous remercie.

Paparfait 17

guillaume - 09/08/2022 à 15h50

Bonjour à tous et toutes !!

Apres une longue abscence je reviens et ohhhh quel plaisir de constater que mon fil est toujours actif ! Je n'ai pas eut le temps de tout lire depuis mon départ mais ca ne va pas tarder....

Comme nous le savons tous l'alcool est tres tres fort et la moindre erreur contre lui se paie souvent cach. Ca a été mon cas, et comme ici c'est " l'endroit " ou on se dit tous les choses sans faux semblants, je vous livre ce qu'il m'est arrivé:

Tous les ans je faisais le dry january, ou une diette sans alcool parfois en septembre/octobre. Cette année quand j'ai créé ce fil de discussion j'etais pas en grande forme, que ce soit physique ou mentale. D'ou ce titre car je voulais vraiment me debarrasser de ce poison.
Une fois l'arret commencé le temps est passé vite, et pour la premiere fois mon dry january a meme duré presque deux mois.
Du coup sur de moi j'ai recommencé a boire un peu pour les occasions, repas de famille etc... j'ai réussi a le gerer jusqu'a juillet les vacances... et a ce moment la : apero midi , apéro soir , rosé, biere etc .... sans jamais etre ivre mais trop trop regulier.
Et me revoici au point de départ... je n'ai pas honte car je sais comment ca fonctionne depuis le temps, mais je m'en veux quand meme beaucoup de n'avoir pas vu le " truc" venir!

Bref, la decision est prise d'ici quelques jours j'arrete !

J'ai de nouveau tous les symptomes qui pourrissent la vie ( plus de sommeil, iritable, brulure d'estomac terrible tous les jours, pas d'energie, etc ) et je vais y mettre fin. Je me donne quelques jours pour arriver au moment ou je dis STOP.

Au plaisir d'échanger de nouveau avec vous,

PAPARFAIT17 : Il n'y a pas forcement un bon moment pour arreter. Car ton cerveau trouvera toujours une excuse pour repousser. Par exemple : non pas cette semaine, dimanche j'ai un anniversaire... apres celui ci! Puis quand cet anniversaire sera passé tu te diras, je vais laissé passer l'été car avec les grillades pas facile etc etc ....
Il faut plutôt que ce soit toi en toute conscience qui te dise : c'est aujourdhui , ou c'est demain !!

Par exeprience je peux te confirmer que le plus difficile c'est ce moment. Ce dire qu'on va arreter.... ensuite le reste peut se gerer ( si tu as vraiment l'envie d'arreter bien sur ).

Je suis exactement dans le meme cas que toi ( tu peux relire les premieres pages de cette discussion tu veras). Ma famille me concidere pas comme un alcoolique. Alors je m'aide principalement avec ce forum, avec nous, on est tous dans le meme bateau et on ne se juge pas.
Ce que je peux t'affirmer aussi c'est que ton entourage, contrairement a ce que tu dois penser actuellement, va etre ravi et te le fera savoir.

Quand on jugement des autres, j'ai toujours été surpris par le fait que ca passe tout seul. Tu donnes des excuses en disant des phrases bateaux du style " je suis dans ma période DETOX", ou sans alcool ... et tu veras en 2 mn la conversation part sur autre chose et tu es tranquille tout le repas.

J'espere avoir répondu un peu a tes interrogations, d'autres le feront avoir d'autres mots , d'autres expériences...

Courage a tous et ... vive les bières sans alcool l'été !!!!!

Guillaume

Répondre au fil Retour