Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le fil de discussion réservé aux femmes

Par Alcool Info Service

322 réponses


nd13200 - 28/09/2020 à 13h32

Bonjour
Je viens d’avoir 40 ans et je suis alcoolique
J’ai un enfant de 13 ans et son père m’a annoncé qu’il resterait chez lui car il s’inquiète pour lui à cause de mon alcool
Mon conjoint lui non plus n’en peut plus
Je suis entrain de foutre ma vie en l’air
Je sais plus quoi faire
J’ai un appartement que je loue du coup je m’y suis réfugiée et je réfléchis à ce qui serait le mieux pour tout le monde et j’ai des idées noires
Alors je pleures, je bois et j’attends je ne sais quoi
J’aimerai me réveiller et avoir une autre vie me dire que c’était un cauchemar

chrys1967 - 28/09/2020 à 16h01

bonjour, est-ce que tu es seule, tu peux parler avec quelqu'un de ton problème ? moi ce qui m'a aidé c'est d'en parler même si c'est difficile. On culpabilise et on se sent coupable mais ce n'est pas honteux, c'est une maladie et elle se soigne. Même si c'est compliqué. Je suis alcoolique depuis 20 ans, j'ai faillit écrire j'étais alcoolique mais en ce qui me concerne je le serait toujours. j'ai été hospitalisé en HP (une semaine) et je me suis rendu compte que physiquement je pouvais me passer de cette drogue. Le problème c'est le mental, c'est pour cela qu'il est important de parler et de ne pas se renfermer sur soi. Donnes des nouvelles

nd13200 - 28/09/2020 à 19h00

Je suis avec quelqu’un depuis 4 ans avec des hauts et des bas mais depuis deux ans mon alcoolisme a été plus présent donc engueulades constamment donc je suis allée à mon appart et je depuis samedi je suis seule
J’ai un rdv le 7 pour mon addiction mais quoi faire d’ici là je ne sais pas et je ne sais pas si je ferais pas une connerie avant
Je me dis qu’ils seraient tous mieux sans moi car je vois que pour mon entourage ce n’est plus supportable, mon fils qui me dit que je ne suis plus sa mère, son père qui ne veut plus qu’il soit avec moi et mon convoi y qui me dit qu’il a besoin de souffler

Moderateur - 29/09/2020 à 09h29

Bonjour nd13200,

Vous avez actuellement un coup au moral parce que le père de votre fils préfère le garder, que votre fils s'est mis en colère contre vous (bien sûr que vous êtes toujours sa mère !!! de telles paroles de votre fils ne sont que le signe qu'il est en colère et quand on est en colère on parle toujours hors de propos, au-delà de notre pensée réelle) et que vous vous engueulez régulièrement avec votre conjoint. L'alcool, qui peut favoriser la dépression, renforce votre humeur triste.

Mais nous tenons à vous encourager et vous soutenir. Vos proches ne vous rejettent pas, ils ont simplement atteint leurs limites et en ont marre de vos alcoolisations. C'est l'alcool le problème, ce n'est pas vous ! Même si vous vous sentez actuellement abandonnée et inutile ce n'est qu'un sentiment et cela va passer. Vos proches seraient très malheureux si vous faisiez une "bêtise".

C'est plutôt bien qu'ils marquent leurs limites car cela vous fait réagir finalement. Vous vous posez mille questions cependant vous avez aussi pris rendez-vous avec un addictologue et c'est vraiment positif. J'ai l'impression que vous aimeriez en finir mais pas avec vous : avec l'alcool et avec ce qui, en vous, vous jette dans la boisson. Ce travail avec un addictologue vous amènera à cela et à vous en libérer. Cela doit être votre objectif désormais.

Et en attendant n'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute (numéro en haut de cette page avec notre logo) pour en parler. Nous sommes là pour cela, pour vous écouter, vous soutenir, vous aider à y voir plus clair si possible en attendant votre rendez-vous.

Allez, courage vous commencez un chemin qui va vous permettre de retrouver l'estime de vous-même ainsi que vos proches. Ils tiennent à vous sinon ils ne réagiraient pas.

Bien cordialement,

le modérateur.

chrys1967 - 29/09/2020 à 09h35

bonjour nd13200, il faut vraiment que tu parles à quelqu'un, comme dit le modérateur, ce n'est pas toi que tes proches rejettent, c'est l'alcool. ma fille qui est adolescente a eu des mots très durs pour moi, mais maintenant que je vais un peu mieux, nous sommes devenue plus proches. accroches toi et surtout penses à toi. et appelles comme te l'a conseillé le modérateur, il ne faut pas rester seule. tu peux vaincre cette merde, crois-moi. sincèrement
Chrystel

nd13200 - 29/09/2020 à 14h06

Merci le modérateur et Chrystel de vos encouragements
Mais je suis toute seule maintenant et je pense pas y arriver, un rendez vous ou même après d’autres rendez vous n’y changera rien, je suis enfermée chez moi les rideaux tirés et après mon rdv ça sera pareil,
Faudrait qu’on me prenne la main qu’on me force qu’on me surveille mais j’ai plus personne
J’ai pas appelé mon fils depuis samedi et je sais même pas s’il me répondrait de toute façon et je ne saurais même pas quoi lui dire, il a honte de moi. Mon conjoint lui est vidé et n’a plus la force de m’aider je pense et le père de mon fils doit s’occuper de notre fils
Je suis toute seule

nd13200 - 29/09/2020 à 14h08

Et mème si quelqu’un venait sonner à la porte je n’ouvrirais pas je pense

Moderateur - 29/09/2020 à 14h45

Bonjour nd13200,

Vous vous sentez très malheureuse mais il est possible aussi que vous cherchiez à vous "punir" de ce qui arrive en coupant les ponts.

Ne vous laissez pas aller à cela, appelez notre ligne d'écoute pour en parler.

Nous savons ce que c'est que la douleur et nous pouvons vous écouter.

Appelez aussi votre fils qui, même s'il est fâché, tient à vous. Encore une fois sa mauvaise humeur va passer. A 13 ans les choses changent vite et les enfants ont une grande capacité de résilience.

Courage, encore une fois : nous vous soutenons, nous sommes avec vous. Il y aura du changement positif bientôt.

Le modérateur.

chrys1967 - 29/09/2020 à 17h33

Nd13200, Ecoute le modérateur et appelle la ligne d'écoute, j'ai souvent pensé être au fond du trou et ne jamais pouvoir m'en sortir, mais ce n'est pas vrai. on y arrive avec de l'aide. Courage, ne baisse pas les bras. Amicalement. Chrystel.

Répondre au fil Retour