Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je commence un sevrage

Par Naslie11

Femme alcoolique, je bois depuis quasiment 20 ans, j’en ai 36. Parfois seulement le soir mais très régulièrement dès le matin. Ma seule période d’abstinence a été lors de ma grossesse en 2012 et suite à une hospitalisation pour la grippe en 2016 où bien évidemment on a trouvé mon problème, j’ai été sevré et tenu 3 mois. Dimanche dernier j’étais au plus mal (depuis déjà plusieurs semaines ) et ai demandé à mon compagnon de m’emmener aux urgences qui m’ont mis sous Valium et un jour d’arrêt, j’ai réussi à avoir la fin de la semaine en arrêt parce que shootée au valium, j’ai du mal. Pour le moment ça va, mais je sais que ça va être très compliqué. Si d’autres personnes sont dans ma situation…

Fil précédent Fil suivant

206 réponses


Fleurdelys - 15/02/2023 à 11h01

Bonjour,

J'en suis à mon J3,je vais pas te dire que c'est facile,toujours un peu angoissée mais je compose avec.

J'étais une grosse consommatrice comme toi, dès le matin,il me fallait ma dose.

Allez on se soutient et on tient bon,on en sortira plus forte de cette épreuve.

sem1979fr - 15/02/2023 à 11h23

bonjour ,
idem moi aussi je commence pour la 2 fois le sevrage

j'ai ete pendant 5 semaines au centre alpha a Royan en 2019 mais au but de 6 mois j'ai repris

pour l'instant j'ai du serestat qui m'ide a m'endormir puis le 14/03 j'ai rdv au chu pour faire le point

c'est difficile j'ai pleur quand je vois tous mes collègues au bureau qui ont pas mon problème qui vivent serein

je suis que au 2 eme jour; j'espère que je vais trouver la force




Naslie11 - 15/02/2023 à 11h54

Merci pour vos réponses, étant en arrêt, c’est plus facile mais j’appréhende la reprise ou la moindre contrariété, tout m’angoisse et c’est tellement plus facile après un deux, voir trois verres juste pour avoir « l’air normal ».
Ça me rassure de ne pas me sentir seule.

sem1979fr - 15/02/2023 à 12h19

ce soir je reprend mon sport , je me sent déjà un peu plus en forme après même pas 48 heures que j'ai pas touche l'alcool ,

j'ai un peu peur pour samedi et dimanche ,
j'ai fait le nécessaire pour supprimer ma carte bleue , arrêter le sans contact de la carte a ma femme et cacher le chéquier ,
j'ai plus une seule goute d'alcool qui traine à la maison et j'ai fait la réserve des sodas et des bonnes choses que j'aime manger


Fleurdelys et Neslie11 j'espere de rester accroche à vous
déjà voir que on est 3 qui commencent le sevrage ca motive un peu

P.S dsl si j'écris male mais je ne suis pas français j'ai déménage ici il y a 22 ans....


Toutirabien17 - 15/02/2023 à 12h21

Bonjour à tous,

Félicitations déjà pour vos premiers jours ! Ne pensez pas trop loin au futur !

Si je peux me permettre de vous donner un conseil, vous avez déjà franchi un gros pas en vous inscrivant ici, maintenant je vous propose de le consulter comme une référence.

Pour moi, la fait d'avoir lu en long et en large tous les forums de discussion (consommateurs ou entourage), de voir tant de gens comme moi s'en sortir et de me reconnaître parmi tant de témoignages que cela m'a donné la force et le courage de me lancer dans mon abstinence (13 mois).

Il y a pleins de réponses à nos questions ici, pleins de personnes avec des conseils avisés. Ne restez pas cantonné dans votre fil de discussion ! Allez à la découverte des autres. Cela ne peux que vous aider ! Je vous le promets.

Courage à nous tous

myaguy - 15/02/2023 à 13h23

Bonjour Naslie
Je suis abstinent depuis maintenant 8 semaines.
Je t'avoue que les 15 premier jours n'étaient pas facile j'avais des "crises" de manque que l'on appelle le "craving"
maintenant les envie ce font de plus en plus rare mon cerveau commence à comprendre qu'il n'aura pas ce qu'il veut.
j' bois toujours de la bière mais sans alcool ainsi qu'un apéritif également sans alcool.
j'ai découvert que certaines fleurs de bach pouvait m'aider a supporter le manque et maintenant je n'en ai presque plus besoins.
Tout vas meix dans ma vie privé avec mon épouse je n'ai plus de sauts d'humeurs, je n'ai plus l'haleine d'alcool .
je suis franchement plus zen.
Donc l'arrête et bien ça vaut vraiment le coup.
Courage tiens le coup ça risque de ne pas être facile mais ça en vaut vraiment la preine.

sem1979fr - 15/02/2023 à 14h39

Bonjour Toutirabien17 , merci pour l'encouragement

Naslie11 - 15/02/2023 à 14h51

Le manque physique (mal être, nausées, étourdissement, l’impression de mourir ) est quasi parti avec le Valium mais c’est surtout le manque « festif, deshinibant » qui me manque le soir

sem1979fr - 15/02/2023 à 14h53

Bonjour myaguy ,

bravo 8 semaines c'est énorme en pensant que je suis seulement au deuxième

Just un conseil puis chacun fait comme il veut s'il est bien

lors de ma première hospitalisation au centre Alpha à Royan du 17/11/2018 au 04/01/2019
Le jour que je suis sorti il mon dit et fortement conseillé d'oublier aussi le bière sans alcool car contient toujours un petit % d'alcool ,

Répondre au fil Retour