Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Changement de personnalité très forte

Par Profil supprimé

Bonjour ,

J'ai 24 ans et je viens de vraiment prendre conscience , et d' assumer que j'ai un problème avec l'alcool.

Quand je commence à boire un verre , même quand je me dis "allez juste un ", je n'y arrive jamais et je suis "obligée de boire temps qu'il y a de l'alcool à dispositions .

Le problème c'est que je ne tiens plus du tout à l'alcool et je suis vite saoule . Et là , je deviens idiote , vulgaire agressive avec les gens que j'aime , je ne suis plus du tout la même.

Moi qui suis déjà un peu en manque de confiance , je me dévalorise encore plus alcoolisé.

En plus je ne me souviens jamais de rien , je sais que je suis capable de dire des choses horribles que je ne pense même pas et je me demande vraiment d'ou ça peut bien sortir .

C'est un peu comme si l’alcool était un démon qui me possédait .

La je réagis parce que j'ai enchainé : samedi, une soirée ou je n'ai encore pas su m’arrêter avant d’être dans cet état , et ça dans la famille de mon copain , et hier devant des amis avec qui je me suis engeulé et j'ai encore dis des choses que je ne pense pas .

J'ai donc décidé aujourd'hui d'arrêter mais j'ai peur que dans 2 jours cette belle résolutions soit écraser à coup d'apéro


Le pire , c'est que c'est toujours pareil, culpabilité, remords, honte , énormes trous noires ...

J'ai besoin d'aide .


Merci à ceux qui auront pris le temps de lire

Fil précédent Fil suivant

29 réponses


Profil supprimé - 18/02/2015 à 22h53

bonjour, je suis exactement dans le même cas, vous n'etes pas toute seule.

L'alcool agit dans notre cas comme un médicament, une drogue, qui nous fait nous transformer en quelqu un dautre. Une déformation de la personnalité.

Il m'arrive sous l'emprise de l'alcool d' envoyer des sms injurieux à de sgens que j'aime ou même à des contacts que je connais peu

Bien entendu le lendemain, je m'en veux à mort et je culpabilise

Seul une abstinence totale peut regler le probleme.

Il y a deux solutions, soit on boit et on est malheureux, voire pire, soit on est abstinent, et là on redevient soi même
Il faut se faire aider, car seul c'est difficile , être seul avec sa vraie peronnalité peut effrayer aussi

Bref, le fait d'avoir posté cet appel à l'aide est déjà le début de la solution

Courage, vous n'êtes pas seule

Profil supprimé - 18/02/2015 à 23h10

Bonsoir Babou,

Tu as bien fait de demander de l'aide. Tu trouveras toujours sur ce forum quelqu'un qui t'écoutera te donnera son conseil qui te permette de gagner un jour de plus sur la sobriété. Chaque jour de gagné et une victoire.

Je comprends tes ressentis, nous les avons tous eu sur site, honte, culpabilité, dévalorisation de soi,le regard des autres, trous noirs, la peur.
L'alcoolisme est une maladie. Tu en es malade Babou. Tu en as pris conscience et ça c'est bien. Je te conseillerai de prendre tout simplement un jour à la fois. Accroche toi à cette leitmotiv. Tu sors d'un week-end diificile qui est pour toi déclencheur, alors commence dis-toi aujourd'hui je ne bois pas. Laisse passer l'envie, elle passera. Occupe toi différement si tu bois certains verres par habitudes, change les. Apprécie en chaque petit bienfait car tu verras il y en a. Tu seras fière de toi d'avoir dit non, de résister. Parles en si tu le peux autour de ton entourage, conjoint, amis proches, arpente ce site il regorge de bons conseils, de soutiens, d'espoir, tu n'y seras jamais seule.

Un jour à la fois Babou essaie cela en vaut vraiment la peine.

Si tu as envie d'échanger je suis là.

Gazelle abstiente depuis 24 jours

Profil supprimé - 19/02/2015 à 23h33

Merci pour vos messages de soutien !

Déjà un jour c'est une victoire , j'appréhende un diner demain soir où bien sûr il y aura un accès facile à l'alcool ...Mais je me suis mis au défi de ne pas y toucherpendant 2 semaines et je m'en voudrait de craquer ...

Encore merci .

Profil supprimé - 20/02/2015 à 13h48

Bonjour Babou,

Pour ce dîner, l'essentiel est de ne surtout PAS PRENDRE LE 1er VERRE. Dis que tu es malade sous antibios.

Ou que tu as des examens sanguins à faire, ou que tu es vaseuse ou tout simplement non merci, juste du coca !

Tu peux peut-être parler avec ton ami de la situation et de ta préoccupation. A deux c'est souvent plus simple. Vous pourrez trouver des parades et il pourra te soutenir.

En tout cas, dis toi que tu peux le faire ! Pas d'alcool ce soir ! (répète le plusieurs fois, et surtout au moment Où on te proposera un verre). On gère un jour après l'autre et aujourd'hui c'est sans !

Go ! Motivée et prête !

AM

Profil supprimé - 21/02/2015 à 08h51

Salut Babou,

Je suis comme toi : bois toujours en excès, trous de mémoire, dédoublement de la personnalité...

C'est horrible quand on nous raconte ce que l'on a fait et qu'on se dit : nooooon, j'ai pas fait ça ? Oui, oui, tu l'as fait.

J'ai aussi décidé de me prendre en main et d'arrêter toute consommation car je ne pense pas qu'un petit verre de temps en temps serait la solution. Je coupe les ponts avec famille et amis qui sont susceptibles de me proposer à boire. Je veux casser certaines habitudes.

On se tient au courant ?
A bientôt



Profil supprimé - 04/03/2015 à 09h20

Coucou Babou,

Comment vas-tu ? Si je ne me trompe pas tu arrives bientôt à ta date donnée des 2 semaines abstinence ?
J'espère que ça va.
Donne nous des news.
Bises

Profil supprimé - 04/04/2015 à 10h01

Coucou Babou,

Je traînais sur le site et je suis tombée sur une question que tu as posé sur le dédoublement de personnalité.

Tu ne donnes plus de nouvelles. Qu'est-il arrivé au cours de ce dîner que tu appréhendais tant ??

Moi, j'en suis à plus de 40 jours de semi-abstinence (ne nous voilons pas la face). J'ai renoncé à voir mes amis, ma famille, je vis un peu comme une recluse. J'essai de m'occuper... j'ai pris un abonnement cinéma.

Revient, Léon...

Profil supprimé - 10/05/2015 à 17h25

Bonjour Babou,

J'ai exactement le même problème que toi.

Quand je bois trop je disjoncte totalement et je ne me souviens de rien après, trou noir total.

Quand on me raconte ce que j'ai fait j'ai du mal à y croire, je ne reconnais pas, je ne comprend pas... C'est tellement loin de la personne que je suis d'habitude! Moi aussi je suis quelqu'un qui a un peu de manque de confiance en soit d'habitude, je suis résérvé et on me reproche même parfois d'être trop gentille!

Moi aussi j'ai l'impression d'avoir été possédé par un demon!

Cette situation viens de m'arriver hier soir, cela faisait très longtemps que ça ne m'etais pas arrivé et je ne croyais pas que sa pourrais de nouveau arriver!
J'etais chez de amis de mon copain, je ne me souviens de rien mais il parait que j'ai engeulé et insulté tout le monde, que je crachais partout (je crois que ça devais etre par rapport à une envie de vomir :s), j'ai même dit a mon copain que j'aimais mon ex et pas lui, ce qui est totalement faux!
Je ne comprendre pas pourquoi je me suis comporté comme ça... ça me depasse, ça me fait peur même et j'ai tellement honte! Jamais je ne pourrais revoir les gens qui etais la!
Aujourd'hui mon copain ne veut plus me parler... ce que je peut comprendre! Mais pour moi c'est comme si c'etais quelqu'un d'autre qui agissait à ma place, c'etais pas moi! Du coup je sais pas comment faire pour me faire pardonner sad
Pour lui l'alcool n'est pas une excuse.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais on dit parfois que l'alcool revele la veritable personnalité des gens. Je ne me reconnais pourtant absolument pas dans ces moments alors je me dis que ça ne peut être que faux!
Je ne crois pas toujours aimer mon ex inconsciemment par exemple! C'est debile!

Mais du coup à quoi est du ce changement extreme de personnalité?

J'aimerais vraiment comprendre comment et pourquoi, l'alcool à cet effet sur moi! Pourquoi je disjoncte comme ça? sad
J'ai l'impression d'avoir une maladie psychologique!

Profil supprimé - 11/05/2015 à 13h26

Bonjour Claribière,

Pour répondre à ta question sur la personnalité que révèle l'alcool en nous, je ne pense pas que ce soit la vraie.

Comme vous, je deviens agressive, odieuse, violente et très, très c..

Beaucoup de personnes ont ce type de problème. Je m'en suis rendue compte en parcourant les messages. Je crois plutôt que nous sommes sous l'emprise du mal et le mal, c'est violence, agression...

Encore une manière de nous prouver que l'alcool, c'est le mal

Répondre au fil Retour