Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Arrêter c'est possible

Par Profil supprimé

Il faut du temps pour arrêter. C'est très dur mais pas impossible.

Moi je buvais la nuit le matin le soir, même que j'ai dû aménager mon travail. Chronique donc des doses régulières quasi une sorte de rituel. Pourquoi ??

Toi ou un autre mon enfance a été belle. Enfant de parents dans le métier de la nuit (discothèque) et donc boire était normal. Puis au fur et à mesure j'ai des copines qui partaient, me supportant plus. En plus ça se voyait pas sur mon visage. Même à ce jour quand je dis avoir bu pendant plus de 20 ans non stop - et oui chaque jour que Dieu fait le sang du Christ.

Bref, j'ai réussi à arrêter définitivement et j'ai du temps à consacrer à une personne. Sorte de relais pour qu'il arrête de boire à vie et ma formule marche. Donc à vous salut et Francki est mon vrai prénom. Je vis dans le Rhône, à côté de Villefranche.


Fil précédent Fil suivant

13 réponses


Profil supprimé - 23/10/2014 à 12h43

Bonjour Francki,

Tu m'intéresse car j'ai tout essayé, et je ne tiens pas sur le long terme... Parle-moi de ton traitement par les plantes stp.

Merci A+ Mimi

Profil supprimé - 23/10/2014 à 14h30

Bienvenu francki,

Toutes les méthodes qui permettent d'arrêter de boire sont bonnes et je suis enchanté que tu puisses venir ici discuter de ton expérience qui peut servir à bon nombre d'entre nous.

Sébastien

Malade alcoolique à vie, abstinent pour aujourd'hui.

Profil supprimé - 23/10/2014 à 16h18

En attendant de re-arrêter, je vais commencer une cure d'un mois ou 2, de vitamines et de spiruline (c'est une algue réputée pour être détoxifiante et régénérante) parce que quand j'ai arrêté l'alcool la dernière fois, je me sentais perdue et toute flagada...

Profil supprimé - 26/10/2014 à 15h04

Bonjour !

Donc j'ai parlé des plantes qui m'ont aidées à stopper de boire mais avant cela il déjà bien réfléchir pourquoi tu as décidé d'arrêter ? Et ce que cela va t'apporter et aussi le plus important de savoir ce qui a été le déclencheur de ton addiction. Perso pour moi je l'ai su quand j'ai stoppé une dépression due à la mort de mon père et des choses perso. Maintenant j'ai la tête claire le matin, un plaisir de se lever sans la tête lourde due aux nombreuses boissons et je me suis rendu compte que je suis plus intelligent, le visage moins usé et j'ai une pêche du tonnerre et je suis plus aisé niveau argent car boire coûte beaucoup d'argent. La chose bête que j'aime surtout c'est quand je vais au magasin. Je passe dans le rayon alcool et j'en rigole.

Je vais pas mentir mais les plantes que j'ai utilisées pour arrêter une est interdite en France. Mais bon donc faire attention de pas arrêter une chose pour une autre. Donc j'ai préparé moi-même mon médicament de plantes pour stopper. Mon dosage est minutieux sans sensation d'euphorie. Ma recette vient de Guyane. Ça a marché pour moi et les trois personnes avec qui j'ai déjà partagé ma prépa son guéries. Le plus important c'est que je n'ai plus besoin d'en prendre une fois le sevrage arrivé. Donc 5 jours qui sont assez crades. Il faut encore une semaine et terminé ! L'envie est, comment dire, plus là. Pourtant on voit les mêmes personnes avec qui on buvait et quand tu bois un verre ???? Un "non merci" sort de ta bouche et ça c'est le meilleur moment. Donc tout ça pour bien dire que c'est une maladie pas plus grave qu'un tox qui est en manque. C'est pareil que la clope ou des stups. L'alcool est une drogue et une fois le corps sevré ça stoppe net. Bonne chance et si tu veux il sera plus facile de se parler au tél. Si tu veux je peux te donner mon tel et je fais ça sans profit ou autre. Mes conseils sont offerts du cœur.

Salut.

V.O. :

BONJOURS DONC J AI PARLER DES PLANTES QUI MON AIDER A STOPE DE BOIRE MAIS AVANT CELA IL FAUT DEJA BIEN REFLECHIR POURQUOI TU A DECIDER D ARRETER? ET CE QUE CELA VA T RAPPORTER ET AUSSI LE PLUS IMPORTANT DE SAVOIR CE QUI A ETE LE DECLENCHEURS DE TON ADICTIONS PERSO POUR MOI JE L AI SUT QUAND J AI STOPPER UNE DEPRESSION DU A LA MORT DE MON PERE ET DES CHOSES PERSO MAINTENANT J AI LA TETE CLAIRE LE MATINS UN PLAISIR DE CE LEVER SAND LA TETE LOURDE DU AUX NOMBREUSE BOISSON ET JE ME SUIS AUSSI RENDU COMPTE QUE JE SUIS PLUS INTELLIGENT LE VISAGE MOINS USE ET J AI UNE PECHE DU TONNERE ET JE SUIS PLUS AISER VIVEAUX ARGENT CAR BOIRE COUTE BEAUCOUP D ARGENT LA CHOSE BETTE QUE J AIME SURTOUT C EST QUAND JE VAIS AUX MAGASIN JE PASSE DANS LE RAYON ALCOOLS ET J EN RIGOLE JE VAIS PA MENTIR MAIS LES PLANTES QUE J AI UTILISER POUR ARRETER UNE EST INTERDITE EN FRANCE MAIS BON DONC FAIRE ATENTION DE PA ARRETER UNE CHOSE POUR UNE AUTRE DONC J AI MOI MEME PREPARE MON MEDICAMENT DE PLANTE POUR STOPPER MON DOSAGE EST MINUTIEUX SANS SANSATION D EUPHORIE MA RECETTE VIENS DE GUYANE SA A MARCHER POUR MOIS ET LES TROIS PERSONNE AVEC QUI J AI DEJA PARTAGER MA PREPA SON GUERIS LE PLUS IMPORTANT C EST QUE JE N AI PLUS BESOIN D EN PRENDRE UNE FOIS LE SEVRAGE ARRIVER DONC 5 JOUR QUI SONT ASSER CRADE IL FAUT ENC OR UNE SEMAINE ET TERMINER L ENVIE EST COMMENT DIRE PLUS LA POURTANT ON VOIS LES MEME PERSONNE AVEC QUI ON BUVAIT ET QUAND LE TU BOIS UN VERS ??? UN NOM MERCI SORT DE TA BOUCHE ET SA C EST LE MEILLEURS MOMENTS DONC TOUS SA POUR BIEN DIR QUE C EST UNE MALADIE PA PLUS GRAVE QUE UN TOX QUI EST EN MANQUE C EST PAREIL QUE LA CLOP OU DES STUP L ALCOOL EST UNE DROGUE ET UNE FOI LE CORP SEVRER SA STOP NET BONNE CHANCE ET CI TU VEUX IL CERA PMUS FACIL DE CE PARLER AUX TEL CI TU VEUX JE PEUX TE DONNER MON TEL ET JE FAIT SA SANS PROFIT OU OTRE MES CONSEIL SON OFFERT DU COEURS SALUT

Moderateur - 27/10/2014 à 11h11

Bonjour à tous,

Petite explication et réponse quant au message précédent.

Franckie propose dans ces forums son expérience et elle est la bienvenue bien entendu. Mais il se trouve que Franckie rédige d'une manière très peu conventionnelle, ce qui rend son message difficillement lisible. J'ai donc entrepris de réécrire ses messages pour les rendre plus accessibles. Pour que vous puissiez vous rendre compte de cette réécriture j'ai laissé ce coup-ci le message original. Je ne change pas un mot. Ce travail de "réécriture" est tout à fait exceptionnel car d'habitude nous ne touchons absolument pas aux messages des internautes. Il peut comporter cependant une part involontaire de réinterprétation, notamment par l'introduction d'une ponctuation inexistante dans le message original. Je prie Francki de m'excuser si j'ai trahi sa pensée dans cet exercice.

Il me semble aussi que laisser l'original permet aux autres de mieux connaître Franckie. Je m'y astreindrai désormais.

Franckie aussi je regrette mais vous ne pourrez pas donner votre téléphone sur ces forums qui sont anonymes.

Cordialement,

le modérateur.

Profil supprimé - 27/10/2014 à 16h56

bonjour,

j'ai découvert le site ce matin, j'ai trouver plein de belle chose et apperemment de belle personnes, pleines de bieveillance.

FRANCKI parle de plante, j'ai découvert dans un livre que les huilles essentielles pouvaient aider, je crois que je vais éssayer.

Profil supprimé - 27/10/2014 à 18h16

Bonsoir à tous,

Francki, sur ce site à ma connaissance il n'y a que des adultes et en majorité s'il sont sur ce forum c'est qu'il ont déjà mûrement et longuement réfléchi sur leur problème avec l'alcool.

Mais pas de contact direct possible sur ce site (dommage !) donc soit tu nous donne la recette ici, soit il faut qu'on se retrouve sur un autre forum...

A+ Mimi

Profil supprimé - 28/10/2014 à 15h44

Bonjour à touset merci d'être là.

Chrysalide, je vois qu etu es sur tous les fils et que tu es très active et à l'écoute de tout ce qui se dit ici et là. Voilà un sage raisonnement qui me fait penser que tu saisis au vol toutes les opportunités pour satisfaire tes besoins d'abstinence. Quelle classe ! Toutes mes félicitations. L'échange et l'entraide de ce site sont effectivement de très bons outils pour avancer dans cette démarche.

Pour ce qui est des solutions à base de plantes interdites en france de Franckie, j'avoue un certain sceptisime. Je n'avais encore jamais entendu parler de telles pratiques. Voilà qui est original. Je pense que si ces fameuses plantes sont interdites c'est sans doute qu'il y a de bonnes raisons. Ce qui de plus me fait dire ça, c'est que j'ai toujours entendu de toutes personnes touchées de près ou de loin par l'alcoolisme qu'il est impossible d'en guérir. Personellement, je suis abstinent mais je prends bien garde dene pas reprendre cette première goutte au risque d'échouer très lourdement vers les méandres d'où je viens et que j'ai bien connu du temps ou je m'alcoolisais. On peut donc se rétablir de l'alcoolisme par l'abstinence totale mais on ne peut pas en guérir. Je pense malheureusement aussi que si c'était si simple, la médecine traditionelle se serait surement penchée sur le problème depuis bien longtemps.

Toutes les solutions pour arrêter de boire sont bonnes mais si c'est pour faire un transfert vers une autre addiction, je ne vois pas bien l'intérêt.

C'est mon avis perso et il n'engage que moi bien sûr.

Merci aussi au modérateur de cette réecriture qui effectivement permet une lecture facile. Bravo.

Sébastien

Profil supprimé - 28/10/2014 à 19h51

Ben voui et non, Seb, car il est incontestable actuellement que le Baclofène arrive à rendre 50% de ses utilisateurs indiférents à l'alcool, guéris.

J'ai fait parti des premiers testeurs, car je lis beaucoup donc j'ai découvert le bouquin d'Ameisen dès sa sortie. Je vous épargne comment je me suis procuré ce produit et combien ça m'a coûté... Bref, j'ai dû capituler à 220 mg/jour où les effets secondaires étaient tellement terribles que j'allais y laisser ma vie.

Le Baclo est prescrit maintenant légalement et remboursé par la CQ, grâce à des gens qui se sont battus comme moi. Du coup, d'autres produits sont à l'étude.

Je suis sûre qu'un jour on trouvera comment s'affranchir du système addictionnel dans sa globalité. Et cela me passionne d'y participer. Alcool yes, drôgues diverses évidemment, achats compusifs, téléphonie illimitée, écrans de tous poils, et j'en passe... mais à mon avis les plus grandes addictions normalisées qui auront détruit l'humanité, c'est le fric et la télé. Bon, j'ai conscience que je déborde du cadre d'Alcool-Info-Service... Sorry !

Bon, allez, je vous en jette une petite dernière à méditer, qui n'est pas de moi : "Je n'accuse personne, je n'excuse rien, je réfléchis au sens de tout cela..." (Françoise Dolto)

Mimi

Répondre au fil Retour