Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Ma mère alcoolique

Par mimi62350

bonsoir tout le monde,

Mon père nous a apprit à moi et mes soeurs que ma mère buvait depuis quelques temps maintenant mais il n'avait pas osé nous le dire...
elle est en retraite depuis fin janvier de cette année et elle passe quasiment son temps dans son canapé et sa télé.
Ma soeur en cherchant un truc dans une commode a découvert une bouteille de rosé et un verre cachés dans le terroir. Du coup elle est allé la voir en lui demandant des explications et la elle a commencé a faire une crise de quoi tu te mêle ça te regarde pas ...
on lui propose des faire des choses avec nous c'est toujours non ...
et ce week end je passe lui faire un petit coucou, et on viens a parler de son problème et elle me balance vous serez bientôt tranquille vous allez recevoir un courrier avec mes textes ... du coup je lui demande si elle est malade ?
elle me répond vous le serez bientôt ..
du coup je m’effondre et lui demande ce qu'elle a si elle a vu un médecin (elle n'a vu aucun médecin depuis + de 10 ans).
du coup premier réflexe internet je tape problème d alcool je tombe sur cirrhose et tous le reste...
symptomes.
j'ai peur que ce soit une cirrhose au vu des symptômes gonflement de l'abdomen, ascite, perte d appétit, trouble de l'humeur....
je ne dors pas beaucoup et pas mes soirées sur les forums
que puis-je faire pour l aider

Merci
Emilie

Commentaire du modérateur

Bonjour Emilie,

Merci pour votre témoignage mais cette rubrique n'est pas vraiment adaptée pour demander de l'aide et savoir quoi faire.

Voici quelques conseils.

Ne paniquez pas tant que vous ne savez pas. La cirrhose alcoolique vient après de nombreuses années de consommation et tout le monde n'est pas égal devant l'apparition de cette maladie. Il y a d'autres facteurs qui entrent en compte comme le terrain génétique.

Par contre ce que vous savez, ainsi que votre sœur et votre père, c'est que votre mère est probablement alcoolique et qu'il y a sans doute un contrecoup lié à son entrée en retraite. C'est un cap difficile difficile à passer et déprimant pour certains.

Vous ne pourrez pas soigner votre mère contre son gré. On vous le dira souvent. En revanche, en tant que proche vous pouvez effectivement, comme vous avez commencé à le faire, vous renseigner sur la maladie alcoolique et sur les attitudes qui peuvent favoriser le changement. Si votre mère est seule à pouvoir décider d'arrêter, vous pouvez cependant trouver les moyens de lui donner envie de le faire grâce notamment à l'appui de professionnels. Il y a en effet des choses à ne pas faire avec un alcoolique et quelques attitudes plus favorables et positives. Cela s'apprend.

Je vous invite donc à vous rapprocher d'un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) où vous pourrez rencontrer, gratuitement, des professionnels des addictions. Vous trouverez le CSAPA le plus proche de chez vous en utilisant notre rubrique "Adresses utiles" ou en téléphonant à notre ligne d'écoute ouverte tous les jours : 0 980 980 930 de 8h à 2h (appel non surtaxé).

Vous pouvez également regarder s'il existe près de chez vous un groupe "Al-Anon". Al-anon est une association nationale inspirée des alcooliques anonymes mais qui est dédiée à leur entourage. Les groupes de pairs sont un bon soutien lorsque l'on a une personne alcoolique dans son entourage. Voici le site de cette association : http://al-anon-alateen.fr/

Enfin je vous invite aussi à partager votre histoire dans le forum pour l'entourage. D'autres proches pourront partager leur expérience avec vous et c'est également une forme de soutien utile.

Bien cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste