Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

demande d'avis / conseil

Par corentin-lp

bonjour

tout d'abord accusez moi pour les éventuels fautes d’orthographes ce n'est pas mon fort du tout big-smile .
voila mon problème est le suivant , quand j'étais plus jeune de 14 a 19 ans environ je pouvoir boire énormément de quantité d'alcool ( je prenez une bouteille entière de vodka , capitaine morgane ou wiishky pour ma soiré que je buvais sans compté les a coté ) et j'étais toujours mais toujours joviales marrants sans trou noir le lendemain ou quoi que ce soit , je fesais quelques bêtises pour faire rire les gens mais comme un mec bourré pourrais le faire sans plus . je pouvais tenir une discussion de n importe quel sujet m'amuser etc .

Mais maintenant voila j'ai 25 ans en juillet et depuis environ 5 ans la décadences je suis devenue ce que j’exècrais au plus au point . Je me suis dis je ne bois plus d'alcool fort et même en ne buvant que de la bière je suis complètement bourré , trou noir le lendemain , je fais n'importe quoi , je suis chiant avec les autres , ma conjointe je ne sais pourquoi pourtant celle que j'aime le plus au monde et celle qui prend le plus lors des soirée mais pas tout le temps c'est vraiment aléatoire .. Je ne comprend pas et sa me fruste comment 5 ans avant je pouvais boire 1 bouteille en étant bien et le lendemain niquel et maintenant je suis un poid dans les soirée .

Je suis quelqu'un avec des principes , des valeurs . et lorsque je bois au jour d'aujourd'hui je suis la dernière des raclures , je n'ose même pas raconter certaines choses que j'ai dites a mes amis , a ma conjointe , de la violence verbales pur et simple . et les lendemain je me sens minable moins que rien , j'ai un poid de calculabilité qui pèse sur moi tout les jours je m'en veut tellement .

Je sais que le dénis et un symptôme de l'alcoolisme mais vraiment je ne pense vraiment pas être alcoolique je ne ressent jamais le besoin de boire je ne bois que lors des soirée qui arrive ou a l'occasion c'est tout . mon père l'étais et je sais le mal que sa fais je ne voulais pas tomber la dedans mais même sans l'être je fais du mal .

Voila aujoud'hui mon réel souhait serais de pouvoir continuer a faire la fête avec mes amis sans commencer la soirée en me disant " qu'est ce que je vais encore faire " , " a qui vais-je faire du mal " etc .. * j'ai toujours la boule au ventre de redevenir l'inverse de moi une personne horrible et de leurs faires mal et surtout d'un jour ou l'autre de les perdre car sa arrivera un jours j'irais trop loin je pense je les comprendrais .

Tous le monde me dis la dessus que je bois trop vite et je le sais mais quand je commence a boire je m'en rend pas compte pour vous donner un ordre d'idée quelque soirée il n'y a pas longtemps j'ai bue une bouteille de jack daniel honey en 1h30 environ . j'en suis conscient mais je n'arrive pas a ralentir le rythme .

voila j'ai mis du temps a hésité avant de poster je suis a votre écoute pour vos avis sur ma situation , vos conseil etc.

je vous remercie d'avoir pris la peine de lire mon post .

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Bambi90 - 06/06/2020 à 19h56

Bonjour Corentin,

je m'appelle Victoria et j'ai 29 ans

je ne suis pas médécin ou spécialiste alors je te réponderai à la lumière de ma propre expérience. Moi aussi, sous alcool, je devenais tres agressive avec mon copain alors que je l'aime profondément et que je n'identifie pas du tout pourquoi c'est lui qui prenait tout systématiquement…
Il m'a quitté et j'ai eu un déclique. Moi je trouve ça super que tu te poses des questions et que tu cherches a trouver des solutions, juste en parler ces deja un pas qui soulage un peu je crois. Dans mon cas je pense que c'est mes angoisses et mon mal être qui me faisait boire autant, et si je devais émettre une hypothèse, c'est un peu parce que j'aime ce garçon, que je me sentais bien avec lui et que je lui faisais confiance qu'il a eu a voir mon pire visage sous alcool (c'est tres paradoxale et peut être pas du tout ça, mais c'est pour l'instant l'explication la plus plausible au vue de ma personnalité a jeun et de ce que je ressens pour lui).

Pour plein de raisons j'ai décider d'arrêter complétement de boire mais avant d'en arriver là tu peux prendre rendez-vous chez ton médecin traitant, ou prendre rendez-vous dans un CSAPA (Centre de Soins D'accompagnement et de Préventions en Addictologie). C'est vraiment pas forcement évident mais ils pourront te conseiller je pense vraiment bien.

Ca ne fait que 6 jours que je ne bois pas et la première démarche que j'ai faite à été dure mais je suis contente de l'avoir faite.

Si tu as besoin de soutient n'hésite pas!



Répondre au fil Retour