Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le premier jour du reste de ma vie ?

Par guillaume

292 réponses


Carte - 27/01/2022 à 09h32

bonjour à tous
J'attaque mon dixième jours sans alcool Pas facile mais le soir l'envie est très présente environ 1 à 2 h mais totalement gérable. bon courage à tous dans ces moments pas marrant. mais demain un autre jour... Courage persévérance opiniâtreté et volonté. sans volonté impossible pour moi de stopper totalement bonne journée et tenez bons

Cagou - 27/01/2022 à 09h52

guillaume, oui j’ai franchie le pas mais c’est très dur. Mais grâce à vous, vos témoignages je vais y arriver. Et je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2022

guillaume - 28/01/2022 à 06h53

Bonjour,

JOUR 4 !

Hier la journée s'est relativement bien passé. Comme deja dit, le plus dur s'est en fin de journée le retour a la maison jusqu'au repas. Mais je m'occupe l'esprit et je grignote un peu. Pour le moment la priorité est de ne pas boire d'alcool, pour le poid on verra la semaine prochiane.

Cagou : Tres content d'avoir de tes nouvelles !!! Tres bonne année a toi aussi .... tu en es ou alors ? C'est clait que c'est pas facile , mais il faut arriver a se faire une nouvelle routine sans l'alcool, de nouvelles habitudes, etc....

Courage a vous tous , et bravo " carte " !

Carte - 28/01/2022 à 09h43

bravo à tous. persévérance et courage. j'attaque mon onzième jours sans un seul gramme d'alcool. Effectivement le soir vers 17h30 jusqu'à 20h. oufs c'est pas facile mais curieusement après 20h00 l'envie disparait MAIS FAUT RÉSISTER. Surtout pas une bouteille à la maison sinon c'est mort. courage à tous

sebos - 28/01/2022 à 10h42

Bonjour à tous,

Aujourd'hui 7ème jour sans pour moi, je suis super content, j'ai lu quelque part dans ce forum quelqu'un a écrit "chaque jour sans creuse le fossé qui te sépare de ce poison".
C'est complètement vrai pour moi, je sens que c'est chaque jour plus facile, Même si l'envie reste forte elle dure moins longtemps.
Hier soir ma femme à acheté une bouteille de rouge. nous n'avons jamais évoqué ensemble mon alcoolisme, et j'ai trop honte d'avouer , de prononcer le mot.
J'ai regardé la bouteille avec envie mais j'ai tenu le coup. Je me prend des apéros au Gaspacho ! C'est plutôt sympa et ça passe bien.
Bon courage à tous on est sur le bon chemin !

guillaume - 28/01/2022 à 14h59

Ohh que de bonnes nouvelles c'est genial !!

J'avais completement oublié que j'aime beaucoup le jus de tomate avec tabasco et sel au celeri... tres bonne idée pour le moment de l'apéro quand quelqu'un vient a la maison !

C'est vrai que pour moi aussi le moment critique c'est entre 18h et 20h ...

Sebos : Moi non plus je n'ai jamais prononcé le mot " alcoolique " a la maison , je suis certain que personne ne comprendrait. Par contre perso le vin ne me donne pas d'envie. C'est marrant es differences... pourtant j'aime le bon vin , j'ai une famille ou on ouvre de tres bonnes bouteilles pour les evenements, mais ca ne me manque pas. Le plus dur pour moi c'est les alcools fort ( whisky , armagnac , rhum) ...

Bon courage a tous et surtout : ON TIENT BON !!

Ce soir ca sera jus de tomate pour moi hummmmm .... et des olives té ....

Carte - 28/01/2022 à 15h09

OUI FAUT TENIR TENIR ET TENIR car un seul petit verre et il faudra tout recommencer avec encore plus de douleur, avec une pente toujours plus raide à gravir. demain deuxième jour..... et un de plus il est important de s'encourager courage à tous

Profil supprimé - 29/01/2022 à 07h48

Bonjour. Je bois depuis 9 ans. Dès que je rentre chez moi, les bouteilles de rosé descendent, 3/jours. Je consulte une naturopathe qui fait des sevrages. J'en ai subi 15 en 1 an car c'est efficace sur moi: j'arrive à ne plus boire pendant plusieurs semaines puis je retombe dans l'enfer... Aujourd'hui, j'ai décidé d'arrêter toute seule sans le traitement qui est bien sûr, très onéreux...C'est la raison de mon inscription ici... J'espère trouver aide et soutien...Lire vos témoignages m'aide à mieux me comprendre , savoir que je ne suis pas seule et qu'il existe une porte de sortie de cet enfer qu'est l'alcoolisme... Merci

sebos - 29/01/2022 à 09h53

Bonjour à tous,

Le weekend ! autant je l'apprécie, autant je l’appréhende, seulement maintenant grâce à vous, grâce à ce fil , grâce aux décisions que NOUS avons pris je vais tenir, NOUS allons tenir.
Après tout même si l'envie est forte elle n'est que passagère et vous le savez par expérience il suffit d'être patient et de réussir à s'occuper l'esprit le temps de l'envie et tout finit par rentrer dans l'ordre, l'envie disparait et la vie reprend.
Il suffit de ne pas écouter la petite voix (hyper persuasive) qui te dis à l'oreille : Vas-y, juste un verre après tout, tu ne fais rien de mal !
Je l'ai reconnu ,je me rend compte que je la connait depuis que je suis enfant puisque Hergé la dessinait dans les albums de Tintin que je lisait dans ma jeunesse. Elle prenait la forme d'un diablotin rouge soufflant à l'oreille du capitaine Haddock : Rien qu'un verre !
Force est de constater que je ressemble plus au Capitaine Haddock qu'a Tintin. Pas très glamour tout ça, mais pas irrémédiable, il suffit de ne pas écouter ce petit diable qui souffle.
Écrire sur ce fil m'aide beaucoup, lors de mon premier sevrage j'écrivais mais seul, un journal intime, je vous conseille de le faire si ça peut vous aider, j'avais décidé de noter également mon poids sur ce journal. En presque deux mois d'abstinence (plus reprise du sport) j'ai perdu dix kilos. Ça donne une bonne motivation.
Je notais aussi des choses importantes, des gros moments de loose liés à l'alcool que je ne dois pas oublier. En voila un extrait :

"Je suis tombé sur un enregistrement que j’ai fait par erreur avec mon tel. Il dure 6 heures. Je l’ai mis à la corbeille. Dans les premières minutes j’interpelle ma femme qui regarde la télé dans le canapé. Je lui fais un scandale à minuit passé, je lui reproche son absence dans le lit familial et le fait que nous n’ayons plus de relation sexuelle. Mais qui voudrait avoir des relations sexuelles avec le type que j’entends dans l’enregistrement ? Je suis pathétique, une voix de poivrot, j’ai écouté cet enregistrement et j’ai eu infiniment honte de moi. Plus jamais ça, j’écris aussi pour ne pas oublier comme je peux être une merde quand je bois, alors que je suis quelqu’un de bien, je ne suis pas comme cet ivrogne qui parle dans le téléphone."

Alors oui ne l'oublions pas : Nous sommes des gens bien mes amis mais ce n'est certainement pas l'alcool qui nous mets en valeur !
A bientôt et bon weekend.

@ Guillaume : J'avais oublié le jus de tomate ! Je vais m'en acheter ce matin. Avec cette boisson on peut même se lâcher un peu sur le tabasco si envie de sensation un peu plus forte happy.

Répondre au fil Retour