Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Face à la réalité de l'alcoolisme de mon conjoint

Par Profil supprimé

Bonjour à tous,


Je suis venue m'inscrire car j'avais le besoin d'échanger sur la situation. Mon conjoint boit au quotidien environ 8 verres de 12cl, peut-être plus.
J'aime bien le très bon vin mais d'une manière conviviale donc je ne sais pas si je me voilais la face, certainement que oui mais j'ai eu d'un seul coup une vision très lucide sur sa consommation qui semble augmenter et qui commence à lui faire perdre l'appétit.
Je ne sais pas par quel moyen, trouver, le bon moment, garder mon calme pour crever l'abcès avec lui. Il est dans sa bulle et surtout dans le déni total.
La seule chose que j'ai décidé pour le moment c'est de ne plus partager une goutte d'alcool avec lui pour voir comment il allait réagir.
Donc voici donc comment c'est passé la journée d'hier donc dimanche.
La consommation de mon conjoint hier:

12H30 apéro, 2 verres de Sangria,

13H00 repas, 1 bouteille de vin rouge qu'il a continuer de siroter jusqu'à 17H30 ( devant la télé ) ( semblait déçu et déstabilisé que je ne prenne pas un verre lors du repas )

18H30 tjrs devant la télé, air absent, vide. 2 verres de sangria et ensuite jusqu'à 1h du mat, tjrs devant la télé ( je précise, 5 verres de vin blanc et tout cela comme si c'était tout à fait normal. Aucune violence par contre, mais un état totalement passif, qui est en place depuis longtemps mais je crois que je ne voulais rien voir.

En gros, voilà que je peux mettre un nom sur l'état de mon mari, son état tjrs déprimé, sa fatigue, sa façon d'être détaché de tout, de ses enfants. Son manque d'appétit, ses douleurs d'estomac récidivantes. Son manque d'entrain.
Hier, j'étais dans une colère intérieure très intense mais je n'ai rien montré.

La semaine, on va dire qu'il boit le midi 1/2 pichet de rosé et peut-être autre chose mais je ne suis pas avec lui pour voir et le soir au moins 5 ou 6 verres de vin blanc devant tjrs cette fichue télé sa grande copine également.

Je crois qu'hier, je me suis prise vraiment une grande claque de voir la facilité qu'il avait à boire autant et ce sur plusieurs heures et en plus ce qui m'a fait froid dans le dos, c'est comme si c'était normal.

Je ne sais pas quoi et comment faire pour qu'il se secoue et surtout , il y a un dégoût là en moi, ça doit venir de cette colère que j'étouffe, surement.

Merci de m'avoir lue

Fil précédent Fil suivant

Répondre au fil Retour