Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Je m'inquiète... de plus en plus...

Par Profil supprimé

Bonjour,
Voilà, je pousse aujourd'hui la porte du forum pour parler de mon mari... Mon mari qui a je pense des soucis d'alcool... sur lesquels je me suis quelque peu voilée la face...
Je dis ça car mon mari boit, buvait assez frequement, un ou deux apéros le soir en notre compagnie...
Puis depuis quelques temps, quand je rentre le soir, je trouve qu'il sent l'alcool... il titube parfois... et a des pertes de mémoires...

Les quelquefois que j'y ai fait remarqué son état... il a nié... sauf un soir où il s'est mis à pleurer...

Hier, je suis rentrée à la maison, et il est sorti quelques instants... quand il est revenu, il titubait... je lui ai alors demandé s'il avait bu... Il m'a dit non...
Je lui ai dit "Non, ne me dit pas ça à moi... Vas y jure sur la tête des tes enfants que tu n'as pas bu"
Sa réponse: Non...

Il faut dire que lui, sa famille, ont un très gros passé avec l'alcool... Un papa alcoolique, avec des atouchements... Bref, pas joyeux...
Je ne pensais pas qu'un jour il reproduirait les actes de son père, ou du moins son comportement... Mais là, je m'inquiète...
Il commence à boire sérieusement, et en cachette...

Je ne sais pas quelle attitude avoir... j'ai besoin de conseils, d'avis... je me sens perdue...
Merci d'avance de vos réponses...

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 12/03/2014 à 18h43

Bonjour Alamaurfre,

Oui votre mari semble avoir un problème avec l'alcool et a sans doute grand honte de ce problème car il vous le cache. Cette honte provient peut-être de son propre passé familial mais qu'importe : elle est là. La "honte" c'est ce qu'on n'arrive pas à dire.

Je pense que si vous voulez pouvoir discuter de ce problème un jour avec lui il va falloir faire quelque chose d'un peu paradoxal dans un premier temps. Je vous encouragerais à l'inviter à ne pas se cacher pour boire, à boire ce qu'il veut en votre présence. Essayez de le mettre en confiance pour cela. Vous parlerez du problème "alcool" après.

Sans le vouloir et probablement aussi parce que dans un premier temps vous n'avez "pas vu", vous êtes dans une phase où vous "cherchez à savoir", à lui faire "avouer" en quelque sorte ce que vous avez compris. Il n'y a pas de mauvaises intentions de votre part mais le fait est que de son côté à lui il n'assume visiblement pas (et si cela dure depuis un certain temps c'est aussi pour cela que vous n'avez rien vu : il cachait). Il ne pourra pas en parler tant qu'il n'assumera pas devant vous. Alors ne le jugez pas, n'enquêtez pas mais encouragez-le à boire naturellement devant vous. Déjà si vous obtenez cela, comme il se sent coupable, il y a des chances qu'il diminue sa consommation (au moins dans un premier temps). Lorsqu'elle est visible, la consommation d'alcool peut mieux être "dite" : par vous, mais aussi par lui.

Bon courage !

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour