Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je lui ai dit que je le quittait à cause de son alcoolisme

Par Captain Marvel

Bonsoir,
J'ai divorcé de mon mari qui était alcoolique pour me remettre avec un homme qui est alcoolique aussi.
Quand on s'est revu ( car on était sortit ensemble lorsque nous avions 20 ans); il était abstinent depuis 3 ans. Mais me l'avait caché. Ça ne m'a pas choquée qu'il ne boive jamais d'alcool  car même à 20 ans il n'en consommait pas.
1 an et demi se sont passé nickel; il me soutenait beaucoup pendant ma période de divorce. Et un soir pendant nos vacances avec les enfants, il a descendu une petite bouteille de Ricard suite à une dispute avec son fils.
Bref tout ça pour dire que ça m'est tombé dessus d'un coup !
Il m'a rassurer,  m'a raconté des bobards que j'ai gobé.
Puis 2 mois plus tard il perd son travail. Puis dans la foulée son permis. Et là plus de doute possible, il est alcoolique. Mais ça a mis du temps à être clair dans mon esprit car j'étais aussi dans le déni; je ne voulais pas croire que cela m'arrive une seconde fois.
Ça fait 11 mois qu'il a repris et c'est toujours de pire en pire. Heureusement nous n'habitons pas ensemble. C'est toujours moi qui suis en
ligne de mire lorsqu'il a  bu. Je ne le reconnais pas. Il m'insulte et on se quitte à chaque crise. Il ne buvait pas tous les jours mais lorsqu'il avait une crise comme je le dis il boit en très grande quantité et en peu de temps et il délire. Après c'est le trou noir pour lui mais moi je suis lessivée... Il m'épuise. Je coupe mon portable pour reprendre mes esprits. Il a une emprise sur moi terrible car je l'aime. A force de parler avec lui il est sortit de son déni et à pris rendez vous chez un addictologue.  Premier rendez-vous avec une infirmière et un psychologue et maintenant il doit attendre un mois et demi pour voir l'addictologue.  Un mois et demi c'est trop!! Il a tiré une sonnette d'alarme et on le laisse planté là.  Mon soutien ne suffit pas. Il a repris de plus bel  et pour moi ce n'est plus gérable.  Aimer une personne qui se fait tant de mal ; aujourd'hui il boit tous les jours. Je ne veux plus revivre cette attente; on attend.On y croit et rien ne se passe. je suis restée 15 ans à espérer avec mon ex mari...
Hier je lui ai dit que l'on arrêtait de se voir car son problème prenait trop de place dans ma vie au détriment de mes enfants et démon travail.
Je souffre de son absence car le l'aime.
Et quand il est là je souffre de son addiction.
Contrairement à mon ex mari il a fait des démarches ce qui prouve qu'il veut s'en sortir. Je me sens moche de le laisser aujourd'hui. Mais tout devient un problème. Les repas chez les amis ou en famille; les vacances. ... j'étais pourtant prête à le soutenir mais maintenant que sa consommation â  augmentée en fréquence et en intensité, je me dis que" je me fais à nouveau avoir "et que pour mon bien et celui de les enfants il faut que je je quitte.
Il m'approuve d'ailleurs dans ses moments de lucidité.
Mais quitter quelqu'un que l'on aime c'est très dure. ..

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Lilou82 - 16/06/2019 à 20h25

Bonsoir

Pareil que toi j ai quitte le père de ma fille pour l alcool et me suis mise en couple avec un alcoolique. Nous avons tous une bonne situation.
Mon ex ami avait fait l effort de se soigner mais j etais déjà avec mon autre ami. Quelle erreur. (A ce jour mon ex boit aussi).
Je viens de quitter le deuxième. Nos disputes etaient de plus en plus violentes mais le lendemain monsieur avait oublié et il fallait que moi aussi j oublie. A ce jour je suis la méchante .. il est dans le déni et ne veut pas arreter. En effet c est dur de quitter quelqu'un quand on aime....
Bon courage à toi.

Répondre au fil Retour