Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Astuces pour mieux vivre avec la maladie d'alcoolisme

Par Québécoise

72 réponses


Québécoise - 15/10/2019 à 12h47

Bonjour Mae,
J’espere que ca va , tu semble calme ds tout ca . La tendance suicidaire , je sais pas .... j’ai lu que les personne qui le font en general en on pas parler . C’est p-e de la manipulation , mon chéri a fait ca aussi . Et les amis celibataire sans enfant, qui consomme enormemement . Je me suis tassée, de ca . Ca n’a pas ete facile mais , si je ne peu pas sortir l’alcoolique de la , je m’en suis sortie moi , et je n’aime pas ca ..... bref apres plusieurs tentative je me respecte avec ca. Avec la pratique on develloppe n’importe quoi

Es-tu preparé a partir s’il ne dit pas et ne fait pas ce que tu lui dit que tu t’attend. Prc si on dit des trucks , qu’on est pas prete a mettre vraiment en action , il voient qu’on ne tient pas nos parole et que ce n’est que des menaces et on perd notre credibilité. Pas que je souhaite que ca arrive , jlespere vraiment que tout s’arrange . Moi aussi en fds , c’etait pas top . Mais je vais bien , j’ai vu une amie , j’ai fais mes choses qui me font du bien , boukiner blunk

Je t’envois bcp de force
X

Mae0611 - 15/10/2019 à 16h40

Bonjour Quebecoise

En effet c est lourd sans arrêt.
Je ne le crois plus, ses copains je préfère limiter les contacts car ça risque de dégénérer si je reste trop....
Il me promet de changer mais des qu'il a une contrariété ou une bonne nouvelle, c est l'excuse pour justifier son lever de coude et son état proche de l épave.
J en suis au renoncement. Il fait sa vie et moi la mienne. Nous ne sommes plus que des colocataires dans la même maison. C est triste et pathétique.
Ce qui me sauvé, ce sont mes ami(e)s qui connaissent la situation, même si je reconnais m être un peu couper de toute forme de lien social, tout simplement car il me fait honte... Son état, ses mots cinglants et surtout ces crises de nerfs qui peuvent éclater à tout moment.
Je bouquine aussi. Ça me permet de m évader de cette relation toxique. Maintes fois il est parti, pour encore revenir dans un état pire que la fois précédente. Mais j avoue c est plus fort que moi, je n arrive pas à le laisser.
Alors je prends un jour à la fois et surtout je garde espoir, car c'est tout ce qu'il me reste dans cette vie de sacerdoce. J ai choisi de continuer et tant que je ne serai pas aller au bout de mes possibilités je continuerai ! Je sais je suis têtue.

Merci de m avoir lu
Et toi ? Tu as pris quelles décisions au final ? Tu as la même situation chez toi ?
Bien cordialement
Et bcp de force à toi aussi

Québécoise - 15/10/2019 à 19h55

Rebonjour Mae ,

Quel decision j’ai pris ? C’est exactement la question du jour wow! Qd on decide ! On met en place des actions blunk quel « timming » j’adore ca , je lisais ca , pendant mon break . Un livre de pnl = programation-neuro-linguistique. Et ca parle de notre pouvoir de prendre des decisions , justement .

J’ai decidé d’etre moi-meme en puissanceblunk en fds .
J’ai changé bcp d’aspect de ma personnalité par amour , au final , c’est pas apprécié et il m’a dit regretté celle que j’etais hahaha.

Il pense que c’est impossible de changer par amour . Je comprend qu’il pense ca , puisque c’est impossible a ses yeux . Bref je realise que j’apprend bcp de ma relation amoureuse.

Oui , il est saoul et s’enivre presque tous les jours. C’est triste de voir qqun qu’on aime se detruire , et ne pas vouloir guerir , je leurs envoies pleins de guerison, et a ns pour notre coeur blunk

Merci pour ta reponse , et toi , si tu veux , quest-ce que tu lis? blunk
Bon mardi
X

virginiese - 16/10/2019 à 08h07

Bonjour les filles, je vous trouve toutes très courageuses.
Ça fait du bien de voir qu"il existe une telle solidarité. Finalement, l'alcoolisme a quand même eu ce point positif et c'est important!
@ lilys, tu as raison de sortir: il faut penser aussi à soi!
Bon courage, les filles!

Filipana - 16/10/2019 à 11h38

Bonjour les filles !

Quel plaisir, et à la fois quelle tristesse de vous lire... Quelle tristesse de voir que nous sommes nombreuses à partager les mêmes journées, soirées... On se sent si seule dans ces moments de tourments, quand notre conjoint est au plus mal et que malheureusement, nous sommes aux premières loges... Et c'est si rassurant de se sentir entourée..


Pour répondre à ce topic :

Cela peut surprendre, mais je me suis rendue compte que malgré moi, j'alimentais son alcoolisme... Je n'en suis pas à l'origine, ni l'élément déclencheur, mais je me suis rendue compte que j'avais le "pouvoir" d'entretenir sa surconsommation ou non...

Je m'explique, pendant longtemps je réagissais à ses propos, tous... Je suis très patiente mais quand il me pousse à bout je suis impulsive et je monte dans les tours. Je me suis rendue compte qu'il en jouait, qu'il cherche la provocation (inconsciemment). C'est quelqu'un de blessé intérieurement (par rapport à son enfance, ses parents etc..). De ce fait, en m'énervant je validais ce qu'il croit être vrai (que c'est une mauvaise personne, qu'il ne sert à rien etc) et que l'alcool est pour lui une provocation à la vie..

Depuis que j'ai réalisé cela, je le laisse débiter ses reproches.. je le laisse tenter la provocation (hier soir par exemple, il a déménagé ses affaires de notre chambre, pour faire chambre à part... et je me fais des petites réflexions positives du style " cool au moins il a changé les draps de la chambre d'amis ! ^^). Je reste neutre, je mange mon repas, je regarde ma série et s'il insiste trop, je pars dans la chambre.

Verdict ? Il se retrouve seul... se rend compte que finalement je suis là pour lui, que je suis la seule à lui tendre la main, et que je ne lui veux pas de mal... et au bout de 5min, la bouteille ne l'intéresse plus...
Il arrête et vient me rejoindre, et va chercher un autre moyen d'être réconforté (pas de façon intime). Comme un enfant, je le prends dans mes bras et je lui dis que malgré tout je l'aime... C'est difficile pour nous (encore un effort de notre part...), mais depuis quelques semaines j'ai vu d'énormes progrès (dans les cas de crises..), et cela me réconforte m'aider à y croire....

Au plaisir de continuer à vous lire, et de continuer ces échanges.

Québécoise - 16/10/2019 à 12h49

Wow ! Merci ca fait qq semaine que j’embarque tete baissé ds les piqueries . Au final , le ton monte et je quitte le coeur gros . Je vais faire 1 mois de seuvrage HAha. Des que la colere monte en moi .... je le sais , ca mene nule part de constructif. Et meme les emotions negatives peuvent rendre addict, c’est une grosse decharge d’adrenaline la colere ........

Merci a vous d’etre la ! Un mois , je suis calme , je reste calme , c’est passagé blunk je me mind

Mon ado de 16 ans a fait un party , il y a 3 semaines qd j’etais pas la . La on voient un spycologue . Prc je suis mere mono-parentale et que je suis pas un pere et une mere , voila . Je ne me gene pas pour aller chercher de l’aide . La ca va , c’est un ado , c’est tout . Mais c’est p-e ca qui m’a stressé , depuis qq semaine . J’ai commencé une nouvelle formation aussi , ca j’adore blunk . L’alcoolisme j’ai pas gerer depuis qq semaines .....

Vous me booster blunk merci
J’ai commencé P+S=B
Peu , souvent donne beaucoup

5 min en tout , le matin squat, ado, pushup . Apres qq semaines ca fait ca que je n’aurais pas fait blunk apres un an , ca fait beaucoup ....

Merci d’etre la bon mercredi
X



an69 - 25/03/2020 à 18h37

Bonjour Québécoise lorsque mon conjoint s’alcoolisait je devenais agressive; on m’avait suggéré d’arrêter de jeter de l’huile sur le feu si je voulais que l’atmosphère s’assainisse. Or j’avais le réflexe de répondre du tac au tac à tout; ce qui m’a aidé à changer ma communication ce sont des ateliers de communication non violente; cela m’a demandé des efforts au quotidien mais cela m’a appris à réfléchir avant de parler et à parler de moi au lieu de parler sur l’autre. Et cela a vraiment fait la différence dans mon couple en présence de l’alcool. J’ai également appris à assumer que ma communication n’était pas toujours top et à couper court aux polémiques. Bon courage

Québécoise - 06/04/2020 à 16h53

Merci!! Confiner a la maison , ce que tu as ecris est vraiment d’actualitéhappy j’en prend note et je vais l’appliquer merci encore

Répondre au fil Retour