Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

quelle est la vigilance à prévoir? !

Par Profil supprimé

Bonjour, je suis conjointE d'un malade, qui entame depuis dimanche28 février 2016 l'arrêt malgré ses deux cures , il m'avoue qu'il le souhaite d'abstenir de boire d'alcool, qui lui pourri la conscience. quelle est la vigilance à prévoir pour qu'il ne rechute pas dés 3ème jour , les conseils ou à lui fournir en cas de pépin , ce qu'il faut absolument qu'il fasse avant les premiers signes ...quoi boire ou quoi manger pour compenser la " crise" je crains qu'il ne rechute comme les autres fois. dés vendredi ci... je veillerai qu'il tienne le coup..

Mise en ligne le 03/03/2016

Bonjour,

Nous ne comprenons pas bien dans quel cadre votre conjoint a entamé ce nouvel arrêt de l’alcool, s’il fait ça tout seul à la maison, s’il est hospitalisé pour un sevrage ou s’il est suivi régulièrement par son médecin traitant ou par les professionnels d’un CSAPA(Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) pour un sevrage ambulatoire.

Quoi qu’il en soit et pour toutes les questions que cela vous pose, il semberait intéressant pour vous d’être accompagnée régulièrement par des professionnels spécialisés. Notre service ne propose pas d’accompagnement et il ne nous est pas possible de vous indiquer une « marche à suivre » standard, les difficultés éventuelles rencontrées étant toujours très singulières. Le conseil d’ordre général que nous pouvons vous formuler c’est celui de ne pas rester seule et isolée face aux questions qui pourraient se poser concrètement, ce même conseil vaut également pour votre conjoint bien entendu.

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées des trois CSAPA de Lyon qui proposent de recevoir les personnes de l’entourage pour du soutien et des conseils. Ces consultations sont également ce qu’il y a de plus spécialisé pour votre conjoint dans le cas où il ne serait pas déjà  pris en charge dans sa démarche d’arrêt. Pour information, les prises en charge en CSAPA sont confidentielles et gratuites.

Nous vous rappelons que nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) si vous souhaitez échanger plus précisément sur les difficultés que vous rencontrez ou si vous souhaitez plus de renseignements sur les prises en charge possibles.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA du GRIFFON-ARIA

16 rue Dedieu
69100 VILLEURBANNE

Tél : 04 72 10 13 13
Site web : www.oppelia.fr/etablissement/aria-lyon/
Secrétariat : Lundi de 9h à 13h et de 14h à 18h, mardi de 9h à 13h et de 14h à 17h,mercredi de 9h à 13h, jeudi de 9h à 13h et de 17h30 à 19h, vendredi de 9h à 13h
Accueil du public : Lundi de 9h à 13h et de 14h à 18h, mardi de 9h à 13h et de 14h à 17h,mercredi de 9h à 13h, jeudi de 9h à 13h et de 17h30 à 19h, vendredi de 9h à 13h
Consultat° jeunes consommateurs : Mercredi de 14h à 18h, jeudi de 9h à 13h, vendredi de 14h à 16h
COVID -19 : Accueil médical, social et psychologiques physiques les matins - Suivi médical, social et psycho. téléphoniques plutôt les après-midi dont CJC. Accueil individuel dans situations de crise familiale. Initialisation et suivis des TSO, Lutte contre précarité

SERVICE d'ADDICTOLOGIE du C.H EDOUARD HERRIOT

5, place d'Arsonval
Pavillon K - rez-de-chaussée
69003 LYON

Tél : 04 72 11 78 52
Site web : www.chu-lyon.fr/fr/drogue-et-addictions
Secrétariat : Lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 sauf le mardi après-midi (uniquement de 9h à 12h30)
Accueil du public : Lundi au vendredi de 9h à 16h45 sauf le mardi après-midi (uniquement de 9h à 12h30)
Consultat° jeunes consommateurs : Lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 sauf le mardi de 9h à 12h30
COVID -19 : Accompagnement téléphonique des patients déjà suivis. Pas de nouvelles prise en charge. Consultations médicales dans le cas de situation complexe. Renouvellement d'ordonnance par fax. Délivrance de TSO possible dans certaines conditions

Retour à la liste