Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

mon conjoint a l acool mauvais

Par bbey681

;bonjour , je ne sais pas si je suis sur le réseau mais j ai besoin de réponses . Mon conjoint n 'est pas alcoolique mais il a l acool mauvais de sorte que lors-qu it boit deux verres ou plus il devient violent mentalement c 'est assez horrible a vitre ,je ne le reconnais plus , son regard chance , tout change. il me remballe me crie dessus raconte notre vie privé a des inconnus . j ai honte de sortir avec lui et chaque fois je me retrouve en larme dans le lit seul . Je ne sais pas quoi faire , je suis une bonne vivante j aime un on vin a table mais je ne peut pas prendre le risque d en prendre a table au resto avec lui car il va être violent . existe t il qu'elle que choses qui pourrais limité ces excès de violence lorsqu 'il est enivré ?

Mise en ligne le 08/08/2019

Bonjour,

 L’alcool est un produit connu pour son effet « désinhibiteur ». Cela signifie qu’il libère l’expression de comportements qui n’auraient pas forcément eu lieu autrement ou qui auraient pu être davantage freinés.

Votre conjoint porte en lui une certaine violence qui trouve à s’exprimer lorsqu’il est sous l’effet de l’alcool, mais peut être qu’à d’autres moments il exprime aussi une forme d’agressivité sans être alcoolisé parce que cela appartient à sa personnalité et à son histoire de vie.

 Quoiqu’il en soit il n’existe pas de manière de limiter ces accès de violence lorsqu’il est sous l’emprise de l’alcool, il vous faut donc essayer de limiter au maximum sa consommation ou de la supprimer. Vous pouvez également essayer de "sécuriser" au maximum les conditions de cette sortie en choisissant des lieux, des personnes, qui ont un effet apaisant sur lui ou du moins fournissent une certaine sécurité. Une autre option à plus long terme peut aussi être de chercher à apaiser ces mouvements de violence au moyen d’un suivi psychothérapeutique proposé par un psychiatre ou un psychologue.

Peut-être avez-vous essayé de revenir sur ces comportements violents quand le moment était plus favorable et qu'il était calme et sobre. Si votre conjoint n'est pas violent hors consommation d'alcool cette discussion peut être utile. Au besoin s'il devait nier les faits peut-être pouvez-vous faire appel à des tiers ( famille, amis) qui lui raconteraient comment ils ont vu la situation.

Votre message laisse en tout cas bien percevoir la difficulté que représente cette situation pour vous. Nous vous invitons donc, si vous le souhaitez, à approfondir cette question avec l’un de nos écoutants, sur notre ligne téléphonique de Drogues Info Service (au 0800 23 13 13, ouverte de 8h à 2h du matin, 7 jours sur 7). Vous avez aussi la possibilité de joindre notre service de soutien par Tchat (ouvert de 14h à minuit, 7 jours sur 7).

Bien cordialement

Retour à la liste