Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

mon comportement

Par 123soleil

bonjour, Mon mari boit depuis très longtemps et depuis environ trois semaines il a décider d'arrêter et a consulté de lui même un addictologue qui lui a donné un traitement. J'en suis contente mais en fait j'ai peur ,encore plus qu'avant,car chaque fois qu'il est seul et que je rentre j'ai peur de sentir une odeur d'alcool ou de remarquer qu'il a bu. d'ailleurs en ce moment il travaille le samedi et dimanche matin apparement pour s'occuper mais quand il rentre j'ai l'impression de sentir une odeur d'alcool alors je lui tourne autour comme un moustique.Je lui ai déjà demandé si il avait bu mais il m'assure que non .Je le vois prendre ses médicaments et il ne boit plus rien devant moi mais je me rends malade à vivre dans le doute et j'ai une boule dans l'estomac,je ne dors plus. Alors je ne sais pas si c'est parfois une odeur de cigarette mais je ne sais pas quoi penser j'ai peur que maintenant il décide de boire en cachette et qu'il me mente. comment dois je réagir car vraiment je m'en rends malade merci

Mise en ligne le 16/12/2014

Bonjour,

Vous semblez inquiète et confrontée au doute malgré que votre mari ait pris la décision d’arrêter son alcoolisme et qu’il se soit fait prendre en charge pour le  traiter. Vous êtes contente tout en ayant peur et cette situation vous occasionne des interrogations, des angoisses au point de « vous en rendre malade ». Nous vous comprenons.

Pourtant, jusqu’à preuve du contraire, votre mari semble évoluer dans sa décision d’arrêter ses consommations en prenant son traitement et en s’occupant même les week-ends. C’est un point très positif et nous vous encourageons à le maintenir dans cet état d’esprit. Vous avez tous les deux subi longtemps l’alcoolisme de votre mari, et il vous faudra, à vous comme à lui, du temps pour vous remettre de cette consommation, et des inquiétudes et dissimulations qu’elle entraînait. Peut-être pouvez-vous aussi chercher comment occuper agréablement votre week-end, penser à autre chose, maintenant que le produit n’est plus là.

Nous vous conseillons également de vous faire aider vous-même par des professionnels de la prise en charge de l’alcoologie qui s’emploieront à vous écouter, vous soutenir et vous aider à mieux faire face à votre difficulté. Vous pourrez trouver des adresses de centre en vous rendant à ce lien de notre site.

Vous pouvez également nous joindre anonymement par tchat via notre site ou nous appeler au 0980 980 930 (Alcool Info Service, appel anonyme et non surtaxé, tous les jours de 8h00 à 2h00 du matin) pour avoir être ponctuellement écoutée, aidée, soutenue et, au besoin, réorientée.

Bien cordialement.

Retour à la liste