Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

consommation intense ou pas !!

Par groot42

Bonjour, Je buvais dèjà beaucoup depuis 5/10ans avec les amis / collègue et le confinement a accelérer la chose. en 2020 je buvais 1 bouteille de vin par jour et 2-3 bouteilles de whisky par mois. Ceci n'excuse pas ma consommation mais j'ai arreté de fumer en mars 2020 pendant le premier confinement donc j'ai pris un peu de poids et contrebalancer sur l'alcool / nourriture.. ( c'est la deuxieme fois , j'ai fumé 10-15ans / stop 5ans / repris 2ans / j'ai de nouveau arreté ) depuis 2021 , je me prends ne main : semaine lundi au vendredi : pas de pain , alcool , fromage. samedi dimanche : tout est permis . je suis passé a 2-3 bouteille de vin samedi - dimanche et rien la semaine ... Est ce que cette facon de gérer ma consommation est un probleme ?? Je sais que je bois beaucoup mais je n'ai pas de probleme pour attendre le week end pour boire mais me dire de ne plus boire du tout me pose problème dans l'idee car j'adore le vin et le whisky single malt. Est ce un probleme? j'ai perdu 6kilo depuis le nouvel an donc mon pseudo régime avec freestyle le week end a l'air de fonctionner PS : je suis en teletravail depuis le 2 decembre 2019 ( greve des trains :) ) et je pense retourner a la boite en 2022 apres le vaccin . Je le vis plutot bien je crois . Je fais des petites sorties et j'ai un groupe de marche poour des balades dans le bois à coté .

Mise en ligne le 15/02/2021

Bonjour,

il est positif que vous essayiez de prendre soin de votre santé.

Toute consommation reste à risque pour la santé, selon la régularité, la quantité, auquel s'ajoute divers risques sociaux, relationnels, sécurité routière..

La question du rapport que chacun entretien avec l’alcool est très individuelle. Nous entendons que vous n’imaginez pas cesser de consommer.  Mais au-delà des questions de quantités, il peut être intéressant de s’interroger, dans notre rapport au produit, sur la place que celui-ci peut « prendre dans la tête ». Il existe par exemple, des personnes qui consomment peu mais qui y pensent « tout le temps », parfois au détriment de leur concentration sur d’autres activités.

Seul vous pouvez mesurez si votre consommation actuelle vous convient et si vous avez trouvé un équilibre en fonctionnement comme cela.

Cette question peut également être abordée avec des professionnels du champ de l’addictologie. Les structures nommées Centres de Soin d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) peuvent recevoir dans un cadre gratuit et confidentiel les personnes qui se posent des questions sur leurs consommations. Ici vous pourriez faire le point sur vos usages et votre rapport à l'alcool. Les professionnels qui y exercent (en général médecin addictologue, psychologue, infirmier…) peuvent également vous aider à réduire ou reprendre une maitrise différente de vos consommations si vous le souhaitez.

Vous trouverez en fin de réponse des coordonnées de CSAPA dans le périmètre géographique que vous nous avez indiqué.

Si vous souhaitez échanger davantage sur votre situation, n’hésitez pas à contacter un de nos écoutants. Nous sommes accessibles tous les jours, par téléphone au 0980 980 930 (anonyme et non surtaxé) de 8h à 2h du matin ou par le Chat de notre site Alcool Info Service.

Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivan


CSAPA - Centre Regain

179 Boulevard Pasteur
94360 BRY SUR MARNE

Tél : 01 49 83 10 01
Secrétariat : Le lundi de 9h-12h puis de 14h-18h, le mardi de 11h- 20h, le mercredi de 9h-13h, le jeudi de 9h à 18h, le vendredi de 9h à 17h

CSAPA UDSM Meltem

6, avenue Marx Dormoy
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE

Tél : 01 41 77 40 30
Site web : www.udsm-asso.fr/lassociation
Secrétariat : Du lundi au vendredi
Accueil du public : Lundi de 9h à 18h, mardi 9h à 19h, mercredi 9h à 12h, jeudi 9h à 19h, vendredi 9h à17h
Substitution : Du lundi au vendredi. Accueil non ouvert le mercredi après-midi et le weekend
COVID -19 : Pas d'accueil du public. Les personnes peuvent laisser un message sur le répondeur vocal pour être rappelées. Pour la délivrance de traitement méthadone, les personnes seront recontactées.

En savoir plus :

Retour à la liste