Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

comment aidez ma mére

Par Profil supprimé

voila ma mére c'est fait hospitaliser de sont plein grée dans un centre il l'on laisser resortir au bout de une semaine avec un traitement valium mais le soir meme de sa sortie elle a de nouveau bu comment faire pour l'aider car elle avait vraiment l'envie mais la elle a recommencer on ne c'est plus quoi faire mon frere qui vit ave elle veut partir de la maison et la laisser comme ca je ne c'est plus quoi faire ou comment faire pour l'aider.... aidez moi svp

Mise en ligne le 03/08/2016

Bonjour,

 Il n’est pas rare que dès la sortie d’un temps de sevrage hospitalier une personne en difficulté avec l’alcool rechute. Une semaine c’est vraiment peu pour résoudre l’ensemble de la problématique, disons que c’est juste le temps nécessaire pour désintoxiquer physiquement quelqu’un.

 Nous ne savons pas si cela lui a été proposé mais il aurait  été judicieux que votre mère soit accompagnée dans sa démarche lors de rendez-vous réguliers avant et après ce temps d’hospitalisation. Quelle que soit la durée d’un sevrage hospitalier, la plupart des personnes ressort toujours très fragile vis-à-vis de l’alcool et il est vraiment recommandé de poursuivre un suivi.

 Ce suivi peut se faire dans les unités hospitalières d’addictologie quand des consultations externes sont possibles ou dans des CSAPA (Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie). Si votre mère a toujours l’envie, peut-être pouvez-vous lui proposer de se rapprocher de ce type de consultation où elle pourra être accompagnée à son rythme et selon ses besoins et ses difficultés.

 Vous trouverez ci-dessous les consultations existantes dans votre ville mais il y en a d’autres dans le département bien sûr que vous pouvez trouver dans la rubrique « Adresses utiles » de notre site. Il s’agit de consultations confidentielles et gratuites. La plupart des CSAPA propose en parallèle de recevoir l’entourage pour du soutien, des conseils. Votre frère et vous-même pourriez donc être reçus pour être épaulés face à cette situation.

 Nous restons disponibles si vous avez besoin de revenir vers nous pour échanger plus précisément sur les difficultés de votre mère. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) ainsi que par Chat de 14h à 2h.

 Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste