Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage

Par Iwillrise

Bonjour J’ai arrêté de boire depuis 5 jours avec un passage aux urgences le lendemain de ma dernière alcoolisation. Crise d’angoisse vertiges nausées violentes Je buvais en moyenne une bouteille par jours Je tente un nouveau sevrage, et je fais de grosses insomnies j’ai également des nausées mais un peu moins je suis épuisée sur les nerfs mais ce qui m’en drange le plus par rapport aux fois précédentes c’est cette migraine que rien ne calme depuis plus de 48h ... cela est il courant ? Combien de temps peuvent elles durer ? Peut être dues aux insomnies aussi je suppose. ( rythme de vie décalée fatigue le jour) En tout cas très peu d’envie de reboire. Je suis vraiment motivée pour l’instant. A voir dans le temps avec l’arrivee De l’ete Et les épreuves de la vie..

Mise en ligne le 08/04/2021

Bonjour,

A l’arrêt d’une consommation régulière d’alcool,  peut apparaître un syndrome de sevrage. Celui-ci se traduit par des manifestations symptomatiques qui surviennent dans les suites immédiates ou différées jusqu’au dixième jour suivant cet arrêt. Ces manifestations traduisent un état de manque psychique, comportemental et physique.

Le syndrome de sevrage associe de façon variable plusieurs types de manifestations, dans la grande majorité des cas : des troubles subjectifs tels que anxiété, agitation, irritabilité, insomnie, cauchemars ; des troubles neurovégétatifs comme sueurs, tremblements, tachycardie, hypertension artérielle et des troubles digestifs : anorexie, nausées, vomissements. Les migraines ne sont pas observées couramment mais nous vous rejoignons sur le lien qui peut être fait avec les insomnies, le changement de rythme, une faible alimentation du fait des nausées ou encore un manque d’hydratation…

A la lecture de votre message, nous comprenons que vous ressentez bon nombre de ces manifestations et concevons que cela puisse être éprouvant. L’intensité et la durée sont variables d’une personne à l’autre et comme vous pouvez l’observer, également d’une fois sur l’autre. Ils peuvent aller jusqu’à deux semaines.

Il nous semble important de vous rapprocher d’un professionnel de santé afin d’évoquer cette migraine persistante et de pouvoir obtenir de quoi la calmer. Ce peut être votre médecin généraliste ou un professionnel spécialisé sur la question des consommations. Ces professionnels proposent des consultations individuelles, confidentielles et gratuites dans des dispositifs spécifiques. Ce serait peut-être également l’occasion d’évoquer vos appréhensions sur la façon de gérer cette consommation ou cette abstinence dans l’avenir.

Il en existe de nombreux à Paris, nous vous joignons deux liens mais vous pouvez également nous joindre de façon anonyme au 0980 980 930 (appel non surtaxé) tous les jours de 8h à 2h ou par chat de 8h à minuit via notre site afin que nous puissions vous aider dans une autre orientation si besoin.

Nous vous encourageons dans votre démarche.

Bien cordialement

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures su


Centre Nation-CSAPA ANPAA 75

61 boulevard de Picpus
75012 PARIS

Tél : 01 53 44 01 40
Site web : www.anpaa.asso.fr
Accueil du public : Lundi 9h-18h, mardi 9h-10h et 14h-18h30, mercredi 9h-17h30, jeudi 9h-18h, vendredi 8h30-15h
COVID -19 : Janvier 2021 : Accueil en présentiel avec respect des gestes barrières, mais possibilité de consultation téléphonique pour les usagers suivis (personnes à risque, personnes vulnérables...)

En savoir plus :

Retour à la liste