Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Renseignements

Par Mayon1821

Bonjour, je me permets de vous demander de l'aide car je suis totalement désemparé face à la situation que je vis. Depuis plusieurs années j'ai remarqué l'alcoolisme de mon père, et ait dû l'apprendre à ma mère. Au début c'était simplement quelques bières ou pastis le soir mais on est passé à une bouteille de vodka aux deux jours ou tous les jours. De ce fait, il est d'une humeur massacrante, très méchants dans ses propos et incapable de se raisonner. Et avec la situation de confinement qui dure, cela ne cesse de s'empirer. Aujourd'hui il est sorti pour "aller au boulot" et quand il est revenu la voiture était accidenté et toute rayée d'un côté. J'ai même retrouvé des vêtements qu'il venait de changer plein d'urine... Ma mère et moi avons peur qu'il provoque un accident ou tue quelqu'un. Nous avons essayé plusieurs fois de l'emmener au médecin car nous pensons qu'il nous cache des problèmes de santé (prostate ou colon, d'ailleurs cela sert d'excuse quand ma mère le met devant le fait accompli, il dit qu'il a des maux de ventre et que l'alcool l'apaise) mais il a toujours refusé même de voir un psy. Il est totalement dans le déni. Il y a quelques jours j'ai du le ramasser par terre car il était totalement ivre et a fait une grosse chute devant ma petite sœur... Je ne sais plus quoi faire pour aider à ma mère car cette situation est insupportable aussi bien pour elle que pour nous ses enfants. Que pensez vous qu'il est possible de faire tout en essayant d'anticiper sa réaction/ ses réactions ? Je vous remercie par avance

Mise en ligne le 30/04/2020

Bonjour,

Nous comprenons bien que la situation que vous vivez soit trés difficile et qu'elle vous fasse souffrir ainsi que votre famille. Nous allons essayer de vous aider au mieux.

Il est dans un premier temps important que vous puissiez vous protéger de ce que vous fait vivre votre père. Il ne faut pas hésiter ainsi à appeler la police (le 17) quand vous en ressentez le besoin. Il existe aussi un numéro pour les femmes victimes de violences, qu'elles soient physiques et/ou psychologiques, elles ne sont en aucun cas acceptables. Il est alors possible de joindre le 39 19 afin d'avoir de l'aide et du soutien. Nous vous mettons un lien vers leur site internet en fin de réponse.

La situation est d'autant plus compliquée que nous vivons une période de confinement. Ne vous serait-il pas possible pour un certain temps d'aller habiter chez d'autres personnes (famille, amis...). Si cela n'est pas possible, vous pouvez peut-être essayer de vous aménager des espaces pour moins subir la situation, ainsi que les autres membres de votre famille.

Vous nous dites que votre père est dans le déni, il est alors difficile de dialoguer avec lui sur la question de l'alcool et d'espérer un changement de sa part pour le moment malheureusement. Dans la dépendance, la personne utilise bien souvent la substance afin de « gérer » des difficultés personnelles et cela n'a rien à voir avec l'amour qu'il peut vous porter. Il est certainement dépassé par certains événements et ne sait y faire face autrement. Quoi qu'il en soit, ceci n'est pas une raison valable pour que vous en subissiez les conséquences.

Il semble important que vous ne restiez pas seule face à cette situation et que vous puissiez vous et/ou votre maman en parler avec des professionnels spécialisés en addictologie afin d'avoir du soutien. Les CSAPA (Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) sont des structures dans lesquelles vous pouvez être accompagnée et aidée. Des professionnels, tels que des médecins addictologues, des psychologues, des assistantes sociales ou encore des infirmières y travaillent pour apporter du soutien aux personnes dépendantes et à leur entourage. Nous ne savons pas où vous habitez, de ce fait nous vous joignons quelques adresses de lieux dans votre département. Vous pouvez aussi affiner la recherche via le lien que nous vous mettons en fin de réponse, vers la rubrique « adresses utiles ».

Nous vous joignons des liens ci-dessous vers des articles en lien avec la dépendance à l'alcool d'un parent.

Enfin, dans l'attente d'unrendez-vous, n'hésitez pas à nous recontacter vous et/ou votre mère afin d'échanger davantage sur la situation avec un de nos écoutants. Nous sommes disponibles tous les jours par téléphone au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) et par Chat de 14h à minuit et nous prendrons le temps de faire le point avec vous en vous apportant écoute et soutien.

Avec tous nos encouragements pour trouver l'aide dont vous avez besoin,

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivan


ANPAA 50- CSAPA Les Salines

24, place du Marché
Centre Multiservices
50300 AVRANCHES

Tél : 02 33 58 63 04
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h. Ouverture jusqu'à 19h le lundi. Fermeture le mercredi matin.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultation jeunes consommateurs au 7 rue Saint-Saturnin à Avranches. Permanences les 2ème et 4ème mercredi du mois de 14h à 17h. Contact au 06 07 18 47 40.
COVID -19 : Permanence téléphonique de 10h à 16h. Suivis assurés par téléphone

CSAPA Carentan

2 rue de l'Ancien Canal
centre médico-psychologique
50101 CARENTAN

Tél : 02 33 71 64 30
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Accueil du public : Consultations infirmières les mercredi, jeudi et vendredi. Consultations médicales le mercredi. Consultations psychologiques le mercredi matin et jeudi après-midi. Consultations sociales les mercredi.
COVID -19 : Permanence téléphonique de 9h à 16h30. Suivis assurés par téléphone. Délivrance méthadone réalisée une fois tous les 15 jours. Nouvelles prises en charge possibles (consommateur et entourage)

Centre Presqu'île - Nord Manche

7-9 rue des Moulins
50100 CHERBOURG

Tél : 02 33 10 03 03
Site web : www.fbs50.fr
Accueil du public : Lundi 9h30-18h. Du mardi au vendredi de 9h30 à 17h30.
Substitution : Les matins de 10h30 à 12h45.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous sur place. Autre lieu de consultation: au 25 rue Jean Moulin à Equeurdreville (mercredi 15h30-17h30).
COVID -19 : Permanence d'accueil téléphonique 9h-17h. Entretiens téléphoniques pluridisciplinaires. Accueil physique possible, en seconde intention, avec précautions de contact. Fermeture du CAARUD Cherbourg Octeville, missions CAARUD effectuées à partir du CSAPA.

Instersecteur de Soins et Thérapies des Maladies Addictives-ISTMA

27, rue des Teintures
Centre Médico Psychologique Epidaure
50200 COUTANCES

Tél : 02 33 47 40 07
Site web : www.fbs50.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 16h30. Fermeture le lundi matin.
COVID -19 : Continuité des suivis avec une permanence d'accueil téléphonique: 9h-17h. Entretiens téléphoniques pluridisciplinaires. Accueil physique possible, en seconde intention, avec précautions de contact. Nouvelles prises en charge possibles

En savoir plus :

Retour à la liste