Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Problème d'érection après une seule consommation d'alcool

Par Profil supprimé

Bonjour, J'ai il y a 2 jours passé une soirée où j'ai bu pas mal d'alcool en peu de temps, sans pour autant atteindre un etat comateux et sans avoir eu besoin de vomir. Je n'avais pas bu une seule goutte depuis plusieurs mois. J'ai depuis beaucoup de mal à avoir une érection, c'est la première fois que ca m'arrive et je suis assez jeune (18 ans) Est-ce réversible ? Dois je consulter ? Merci d'avance

Mise en ligne le 23/12/2020

Bonjour

Vous nous sollicitez car vous vous interrogez sur un lien possible entre votre dernière consommation d’alcool et le constat que vous faites concernant vos difficultés d’érection.

Vous nous précisez que vous n’aviez pas consommé d’alcool depuis plusieurs mois.

L'alcoolisation chronique s'accompagne régulièrement mais pas systématiquement d'une impuissance chez l'homme et d'une disparition des cycles menstruels chez la femme. Ce qui ne correspond pas à vos habitudes de consommation ni à votre jeune âge, c’est pourquoi nous ne pensons pas qu’il y ait un lien.

Cependant, il se peut éventuellement, que votre dernière alcoolisation ait suffisamment fatigué votre organisme pour que cela interfère sur un problème d’érection, ce qui n’implique pas un caractère définitif.

Sachez tout de même que cette difficulté peut être liée à de nombreux autres facteurs notamment psychologiques. Le contexte actuel qui est le vôtre peut être impacté d’émotions diverses telles que le stress, l’anxiété, les contrariétés…Prenez le temps d’y réfléchir et faites en sorte de ne pas focaliser et d’accepter que cela arrive.

La libido en dehors de toute problématique physiologique peut faire l’objet de changement ou de variation.  

Néanmoins, si cette situation perdure et vous préoccupe, nous vous conseillons bien sûr de consulter votre médecin pour évoquer vos interrogations.

Bien à vous

Retour à la liste