Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Pourvoir reprendre?

Par Profil supprimé

Ayant souffert de dépendance alcoolique durant une vie tumultueuse, tant sur les plans familiaux durant ma jeunesse, que familliale ainsi que professionnel. Alors qu'à ce jour, l'ensemble va bien, je me sents parfois voir même régulièrement en dehors de la vie sociale, que se soit en invitant, en sortie divers dîners, ou même nocturnes . Je ne peux être dans le même degrés de discussion ou est mon entourage étant légèrement alcoolisé voir un peu plus parfois, moi étant abstinent je m'aperçois au fil du temps que je suis en dehors de leur propre discussion. Pensez vous de ce cas, une possible reprise ? Auparavant l'envie de creusé le passé m'amène à consulter un psychologue pour connaître les raisons qui mon fait basculer bien souvent de la perte total de cont rôle de ma consommation. Jusqu'à même frôler la mort . Je connais veritablement les risques, mais la vie ne dure que une fois aussi dois je priver jusqu'à ma mort de se plaisir que même dieu nous a donner et qu'il décrit dans toute religion ?

Mise en ligne le 23/06/2016

Bonjour,

Nous retenons que vous êtes abstinent car vous avez visiblement beaucoup souffert quand vous étiez sous le joug de l’alcool. A ce jour, l’ensemble va bien pour vous, nous en sommes heureux et nous gageons également que votre entourage, ceux qui vous aiment le sont aussi.

Vous vivez le décalage de discussion qu’il pourrait y avoir entre vous et votre entourage (alcoolisé) comme étant une exclusion. Au contraire, c’est plutôt l’illustration de votre liberté car rappelez vous, vous ne l’aviez plus, et étiez dépendant alcoolique au point de frôler la mort.

Vous mesurez exactement les risques que vous ferait courir la reprise de l’alcool sans pourtant avoir encore éclairci les causes de cette consommation passée très extrême. Vous avez aussi droit au plaisir et nous n’avons, certes, qu’une seule vie. Mais nous ne pensons pas que le verre qui risque de compromettre tout le travail que vous avez accompli, vaille la peine d’être bu. Ce serait donner plus d'importance à ces quelques moments de sentiment de décalage, qu'aux autres, bien plus nombreux, puisque dans l'ensemble tout va bien.

Quoiqu'il en soit, et vous l'évoquez, il pourrait vous être utile de prendre le temps du recul, et de la décision, en en parlant avec un psychologue par exemple, pour comprendre si ce risque peut vous servir, ou pas, et mesurer la place qu'il prend, maintenant, pour vous.

Si vous voulez que l’on reprenne tout cela de vive voix ou par tchat,vous pouvez nous contacter nous au 0980 980 930 (Alcool  Info Service, appel  anonyme et non surtaxé) tous les jours de 8h00 à 2h00 du matin ou via notre site par tchat (gratuit et anonyme) du lundi au vendredi de 14h00 à 2h00 du matin.

Bon courage et cordialement.

Retour à la liste