Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Notre situation

Par Gazou1505

Bsr je suis soignante à domicile et je suis marié depuis 13 ans en couplé depuis bientôt 21 ans. Nous avons 37 ans bientôt 3 enfants. Notre situation devient catastrophique depuis toujours mon mari boit !!!! Ont avais 16 ans on sortais il buvais que le week-end mais c est devenu au fur des années de boire le soir... Une bière deux bière..... Un wiscky deux... Trois et la bouteille de 70cl chaque soir.... Plus quelques bière... Ou du rosée Histoire de vie.... Enfants qui est le dernier d une fratrie de 3 Non désirée par ses parents pas aimer de l à mère un père très aimant décès du père lorsqu'il avait 8 ans passer... Le père avais 42 ans malade cardiaque. Une mère qui élève seule 3 enfants alors âgée de 8 ans la fille 17 ans l autre garçon 18 ans Mon mari grandi dans une drôle ambiance une mère desenparé perdu dans le deuil.... La vie se fait ainsi ! L enfant commet de nombreuse bêtises d ado... Don't certaine vont finir au tribunal pour enfant ! Je le let avec lui a 16 ans... Sa rage se calme !!! Mais il boit il boit il aime l alcool moi non ! On fait notre vie tranquil. Il pert son frère en 2015 mon père en 2015 la gras nd mère idem... Il revois tjrs plus... J ai un recours avec le toubib je lui explique la situation il comprend voit le patient changer. Ille met sous naltroxone 50mg Au fur des mois je voi un mari changer nous avons pbl argent pbl de couplé... Il s éloigné... Deviens de plus en plus aigri.... Arnieux... Il est déjà très nerveux de nature.... N a jamais vue un psychiatre. Prend tjrs don traitement.... Refuse admettre alcoolémie.... Dès qu'on en parle s énerve... Ou ignore... De toute façon j ai toujours tord... Je suis nul... Et méchante Il s énerve tres vite......... Et j ai l impressions de vivre avec 2 homme different.. Un de jour... Un du soir Je préfère celui du jour.... Qui boit pas juste 1 bière à table le midi. Et celui du soir deviens Arnieux... Anxieux tendu... Et pourquoi ???? Il rentre du boulot 18h00 Il est mécanicien agricole. Il boit déjà 1 bière dehors vers son garage et ensuite hop il part au bois... Fendre couper charger il reporte une bière... Il rentre à 20h00 Cubi de rosée et 4 à 5 verre... Chaque jours ainsi... Le week-end c est midi et soir...... Et quand y a des soirée... C est vin.... Et du digestif en voix tu en voilà... Jusqua dormir sur k as table C est rageant.. On c est disputé en décembre il m'a taper frapper tellement il etais énervé après la peau. Les cdd dans son sang son presque à 3. Les gama ont tellement monter sur 1 ans passer de 50... La il etais à 99 en octobre.... Les trygliceride sont extra élevé et autre encore....... Je suis perdu... Aidant oui femme qui fait tout Maison boulot enfant course... Tout ici il n aide en rien sauf aller au boulot et le bois.... Ne se souci de rien de la scolarité des enfants. C est difficile à gérer.... Et que faire ????? L Aidan est en difficulté... Plus il boit plus sa peau se marque de plaque rouge au début c etais que des petit bouton au niveau du coup et juste lorsque qu'il commence digestif Désormais dès qu'il atteint 4 verre de vin rosée.... Sa démarre tout le visage..... Il est bien quand il bois je le sens... Mais nous on trinque hélas... Il s en prend à nous.... Comment nous venir en aide comment faire Merci merci

Mise en ligne le 03/04/2020

Bonjour, 

Nous comprenons tout à fait les espoirs, les obstacles, la colère, les déceptions, les peurs vécu(e)s depuis le début de cette relation, qui font qu'aujourd'hui, vous vous sentez impuissante pour continuer de faire face à la situation et trouver votre place en tant que femme, épouse, et mère.

Vous nous dites à la troisième persone que "l'aidant est en difficulté", mais cet aidante, c'est vous. Vous semblez vous être effacée, oubliée, partagée entre une profession qui demande beaucoup d'investissement, le soutien quotidien à votre époux et la charge mentale de la gestion de votre foyer. Nous imaginons bien que vous avez déjà tenté de dialoguer avec lui afin d'exprimer vos ressentis et de parler des soins. Vous nous dites d'ailleurs qu'il a déjà pu accepter la prise d'un traitement qu'il continue encore. Sachez qu'il existe d'autres types d'aide (addictologue pour revoir le traitement, hospitalisation, groupes de soutien, hypnose..), qui pourraient être bénéfiques si vous sentiez dans le futur qu'il souhaitait être aidé pour arrêter.

Cela étant dit, nous vous conseillons aujourd'hui de prendre de l'aide pour vous afin de pouvoir souffler, prendre du recul et préserver vos enfants.

La période actuelle de confinement ne permet pas forcément de se faire aider à l'exterieur mais nous pouvons déjà vous orienter pour la suite. Vous pourriez par exemple, trouver un espace d'écoute pour vous dans un centre de soin, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), qui propose des consultations gratuites de soutien psychologique pour les proches de consommateurs. Nous vous joignons un contact à proximité de votre ville de résidence, à la fin de cette réponse.

Aussi, vous nous expliquez que votre mari a déjà pu avoir un comportement agressif envers vous et votre famille, voire même des violences à votre égard. Sachez que même en période de confinement, vous pouvez contacter le 3919, numéro d'écoute gratuit, afin d'obtenir un soutien et des conseils avisés sur ce point. Si celà devait se reproduire, ou que vous ne vous sentiez plus en sécurité, nous ne pouvons que vous inviter à contacter les services de police, avant tout pour vous protéger vous et votre famille.

Nous vous joignons plusieurs liens vers des pages de notre site internet qui peuvent également être des ressources, notamment la rubrique "forum" qui vous permettrait de partager vos difficultés avec une communauté très soutenante.

Durant la période particulière du confinement, nous restons égalament joignables aux horaires habituelles soit par télephone au 0 980 980 930, de 8h à 2h, ou par tchat de 14h à 00h.

Bon courage à vous,

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivan


Centre d'Addictologie de Chatillon - ANPAA 21

Rue Claude Petiet
21400 CHATILLON SUR SEINE

Tél : 03 80 81 73 31
Secrétariat : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h30 à 16h30 et le mardi de 13h30 à 17h.
Accueil du public : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h30 à 16h30 et le mardi de 13h30 à 17h.
COVID -19 : Au 11 mai et jusqu'à nouvel ordre: Accueil téléphonique, pas de nouveaux patients, suivi en téléconsultation uniquement pour les patients du Csapa. Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h30 à 16h30 et le mardi de 13h30 à 17h.

En savoir plus :

Retour à la liste