Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

MERE ALCOOLIQUE : BESOIN D'AIDE

Par Profil supprimé

Bonjour. Je m'appelle Delphine et je suis âgée de 46 ans. Depuis ma plus tendre enfance je suis confrontée à l'alcoolisme de ma mère aujourd'hui âgée de 75 ans. Elle a effectué plusieurs cures de désintoxication qui lui ont permis d'être "clean" pendant pratiquement 20 ans. La peur de vieillir ajoutée à des problèmes de santé ont provoqué un tel mal être chez elle qu'elle s'est remise à boire. Avant elle ne buvait que le soir et depuis peu elle boit désormais même le matin. Je suis très proche d'elle. Nous nous téléphonons plusieurs fois par jour et je lui rends visite entre 2 à 3 fois par semaine. J'avoue que depuis qu'elle temps j'essaie de mettre de la distance entre nous car je souffre de cette situation (et ma famille aussi). Quand j'essaie d'aborder le sujet elle est dans le déni et me traite de petite conne. Elle me met à la porte de chez elle puis me rappelle 2 jours après pour me demander de revenir. Je suis partagée entre l'amour que je lui porte et le besoin de me préserver. Je ne sais plus quoi faire. Ma présence quasi permanente à ses côtés ne change rien. Aussi je me pose la question de savoir si je ne devrais pas couper les ponts une bonne fois pour toute de façon à ce qu'elle réalise et qu'elle prenne le "taureau par les cornes". Je ne sais plus quelle attitude adopter. Je suis perdue et je souffre. Je n'ai pas de sentiment de culpabilité car je donne tout ce que je peux (je fais ses courses, son ménage, je promène son chien, je remplis ses papiers etc....) mais je me sens tellement impuissante. J'ai beau faire rien n'y fait. J'ai même pensé appeler son médecin traitant (nous avons le même) afin de lui dire que ma mère est alcoolique et qu'elle a besoin d'aide. peut-être ne s'en est-il pas rendu compte ? En effet quand elle doit faire une prise de sang elle s'arrange pour ne pas boire afin que ses résultats soient bons. Elle obsède mes pensées et je suis aujourd'hui épuisée. Je ne sais plus quoi faire. Merci de votre aide. Delphine.

Mise en ligne le 18/08/2015

Bonjour,


Vous vivez en effet une épreuve, tiraillée entre l'amour que vous portez à votre mère et le "besoin de vous préserver". Cela ne devrait pas se présenter comme un choix, et vous en êtes consciente.

La dépendance à l’alcool entraîne souvent autant de souffrance pour la personne qui la vit que pour son entourage. Et cela d’autant plus que la personne qui est concernée refuse d’admettre ou de remettre en question ses consommations.

Dans cette situation vous devez sans doute vous sentir, démunie, et seule. C'est déja sur ce second point que nous vous suggérons de porter vos efforts, en sortant de cet isolement, ou plutôt de ce dilemne à deux.

Il existe différentes formes de soutien proposé à l’entourage. Les centres de soins en addictologie proposent des consultations individuelles, gratuites et anonymes. Les consultations à l’entourage sont proposées par des psychologues ou des travailleurs sociaux.

Par ailleurs, l’association al-anon propose des groupes d’entraide et de paroles à l’entourage de personnes alcooliques. Nous vous transmettons ici le lien vers le site de l’association Al-anon.

Ces deux formes d’accompagnement (individuel et en groupe) sont au choix ou peuvent être complémentaires.

Vous pourrez trouver des adresses de centres de soins en addictologie qui proposent un soutien à l’entourage ci-dessous.

Nous espérons que vous trouverez les personnes qui pourront vous apporter un soutien.

 

Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Emergence

5 avenue Martin Luther King
06200 NICE

Tél : 04 92 47 81 81
Site web : www.groupe-sos.org
Accueil du public : Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 (reprise partielle COVID) , le mardi après midi ouverture de 16h30 à 18h30.
Consultat° jeunes consommateurs : Rendez vous téléphoniques uniquement pour le moment (COVID)
COVID -19 : Reprise partielle d'activité 4 jours par semaine. Port du masque obligatoire et désinfection des mains, pas plus de 3 personnes accueillies en même temps dans la salle d'accueil, pas de reprise des activités de groupe,, RV téléphoniques uniquement pour le

CSAPA Malaussena

10 avenue Malaussena
06000 NICE

Tél : 04 92 03 21 50
Site web : www.chu-nice.fr
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 9h15 à 12h30 et de 14h à 16h30
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h15 à 12h30 et de 14h à 16h30
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous, de préférence le mercredi
Substitution : Unité méthadone, aux mêmes horaires
COVID -19 : Port du masque obligatoire et désinfection des mains;

CSAPA Odyssée - ANPAA 06

37 boulevard Carabacel
Immeuble le Centralia
06000 NICE

Tél : 04 93 62 62 10
Site web : cjc-anpaa06.blogspot.fr/
Accueil du public : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h15, la structure est fermée le mercredi après midi.
Secrétariat : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h15, la structure est fermée le mercredi après midi.
Consultat° jeunes consommateurs : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h15, la structure est fermée le mercredi après midi.
COVID -19 : Port du masque obligatoire et désinfection des mains

Retour à la liste