Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Gamma Gt

Par Pitou37

Bonjour, je passe une visite médicale pour récupérer mon permis dans 1semaine mais je bois pas mal le week-end (environ 2 bouteilles de rhum par week-end) et un peu la semaine, est ce que les gamma auront eu le temps de redescendre ? Merci

Mise en ligne le 17/12/2018

Bonjour,

Afin de récupérer votre permis de conduire, les examens réalisés lors de la visite médicale vont évaluer votre taux de Gamma-GT ou du VGM (Volume Globulaire Moyen). Il faut 2 à 4 semaines de consommation régulière excessive pour que le taux de Gamma-GT s’élève au-dessus des valeurs de référence de laboratoire. Et ce taux diminue de moitié 25 jours après la dernière consommation. En ce qui concerne le VGM, il faut plusieurs mois de consommation régulière excessive pour que le taux s’élève au-dessus des valeurs de référence des laboratoires et il reste pendant plusieurs mois (4 maximum) au-dessus des valeurs de référence, après l’arrêt de la consommation.

Nous n’avons pas beaucoup d’indication concernant vos consommations la semaine, cependant celles du week-end sont considérées comme « régulières excessives ». Par ailleurs, nous tenons également à préciser qu’il existe un risque de faux positif, c’est-à-dire que le taux indiqué sur les résultats peut être biaisé par plusieurs facteurs. La prise de certains médicaments, des maladies du foie, le diabète, l’âge ou encore le fait de fumer sont autant de facteurs qui peuvent fausser les résultats. Dans ce cas, vous avez la possibilité de demander un dosage des CDT (Carboxy Deficient Transferrin – marqueur très spécifique à la consommation d’alcool).

Les examens que vous allez réaliser suite à votre suspension de permis ont pour but d’identifier ou d’écarter une consommation régulière excessive d’alcool. Ceci dans le but de pouvoir vous proposer une aide extérieure afin de faire un point sur vos consommations, leurs raisons et éventuellement de pouvoir les réduire par vous-même ou avec un professionnel.

A titre d'information et du fait de votre jeune âge,  nous vous joignons des liens en fin de réponse sur les risques à court et long termes de l’alcool, tels que des éventuelles lésions au niveau du cerveau ou encore une augmentation de la probabilité d’être dépendant à l’âge adulte quand on consomme beaucoup étant jeune.

Nous restons également disponibles par téléphone au 0980 980 930 de 8h à 2h du matin (appel anonyme et non surtaxé) et par Chat de 14h à minuit.

Bien à vous.

Autres liens :

Retour à la liste