Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Fausses routes

Par Mélusine

Bonjour à tous, je suis nouvelle sur le forum. Je vous écrit car mon mari est alcoolique. Il a sombré récemment dans la maladie de manière assez massive si bien qu’en un an il a été hospitalisé 6 mois, j’ai dû appeler le Samu car il ne s’alimentait plus, puis un soir en permission il a fait une fausse route qui nous a tous traumatisés car il est devenu tout violet et a perdu connaissance. Comme je suis infirmière j’ai réussi à le réanimer de justesse après 7-8 min de perte de connaissance et d’arrêt respiratoire. C’était il y a deux mois. Aujourd’hui l’hôpital juge qu’il est temps qu’il rentre à la maison, il est sorti hier et déjà hier soir il était de nouveau alcoolisé et a refait une fausse route, de nouveau j’ai mis les doigts dans la bouche pour le faire craché et fait la manœuvre de heimlich et cette fois il n’a pas perdu connaissance mais il est devenu violet et a mis du temps avant de se recolorer. Je n’en peux plus, je suis partie de la maison mais je ne peux pas m’empêcher d’angoisser à l’idée de le retrouver mort en rentrant. J’ai prévenu tout son entourage et l’hôpital et partout la même réponse : il doit apprendre à vivre sans vous. Bref je me sens impuissante. J’ai mis en place une mesure de protection pour que les enfants n’assistent plus à ce spectacle (malheureusement il y en a eu beaucoup).

Mise en ligne le 19/07/2021

Bonjour,

Tout d'abord, nous tenons à vous préciser que vous n'écrivez pas dans la rubrique "Forum" mais dans la rubrique "questions/réponses" qui vous met en relation avec des écoutants.

Vous trouverez ci-joint le lien vers le Forum afin d'intéragir avec des personnes ayant des vécus, expériences similaires aux vôtres.

En ce qui concerne votre situation, il est effectivement difficile d'agir à la place de votre mari, sans sa volonté, son désir d'aller mieux.

La priorité est dans ce cas effectivement vous et vos enfants.

Nous avons conscience que cette réponse soit difficile à lire encore une fois et c'est pour cela que nous vous encourageons à bénéficier d'une aide, d'un soutien de personnes professionnels (pyschologues, psychiatres, ...) ou à travers notre Forum.

Sachez également qu'il existe des groupes d'entraide tels que les Al-Anons qui apportent soutien et conseil aux personnes faisant parties de l'entourage d'une personne dépendante à l'alcool. Vous trouverez ci-joint leurs coordonnées.

Enfin, pour une écoute, du soutien ou toutes autres questions, sachez que nos écoutants sont joignables tous les jours soit par téléphone au 0980980930, de 8h à 2h, appel anonyme et non surtaxé , soit par Chat via notre site internet Alcool Info Service, de 8h à minuit.

Bien à vous

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes


Al-Anon -Alateen Groupes familiaux

75017 PARIS

Tél : 09 63 69 24 56
Site web : al-anon.fr
Permanence téléphonique : Lundi, mardi, jeudi vendredi de 9h à 12h15 et de 13h à 16h. En dehors de ces heures, un répondeur vous donne les numéros des personnes qui peuvent vous répondre.
Accueil du public : Permanence d'accueil en région parisienne, à l'hôpital Ste Anne: maison des usagers le 2ème et 4ème jeudi du mois de 14h à 17h. Adresse: 1 rue cabanis, Paris 14ème.
COVID -19 : Fermeture temporaire des locaux associatifs. Organisation de réunions confidentielles en visio-conférence ou par téléphone. Se renseigner via le site internet, par mail ou par téléphone

En savoir plus :

Retour à la liste