Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Desintoxication sans suivi - effet psychologiques

Par Profil supprimé

Bonjour J'avais poste un mail il y a quelques temps et je vous remercie de votre réponse ; mais la situation s'empire et je ne comprends pas ce qui arrive a ma mère. Elle est isolée a la campagne. Elle est alcoolique depuis plus de 20 ans et a une une periode d'alcoolisation très sévère qui a duré 3 mois. Depuis, 2 moisnelle ne bois plus (elle ne peut plus acheter car le magasin a fermé et elle n'a plus de voiture) mais depuis je ne la reconnais plus. Elle n'est pas suivi ni médicalement ou psychologiquement. Elle est comme lobotomisée ou shootée, elle se fiche de tout, elle ne s’inquiète de rien ni de personne, ne donne aucune nouvelle et a perdu énormément de poids (elle doit faire -de 40kg). Elle me dit que je peux venir la voir et annule toujours au dernier moment en inventant des excuses. Ce comportement ne lui ressemble pas du tout. Elle ne sait pas répondre quand je lui demande ce qui lui arrive, ne se projette pas dans le futur mais pas contre elle a l'air normal quand elle me répond au téléphone. Je crains clairement un suicide. Cela vous semble-t-il être un symptôme d’arrêt brutal non suivi? Comment lui dire de se faire aider et de rester dans la vie? De mon cote je suis suivi psychologiquement et essaie de ne pas me faire submerger par l’inquiétude (ce qui est très difficile) Merci pour tout votre travail.

Mise en ligne le 28/12/2015

Bonjour,

L’état et le comportement de votre mère vous inquiètent  et nous vous comprenons. Il apparaît clairement qu’un suivi, au moins psychologique, l’aurait aidée à aller mieux. Comme vous vous en doutez certainement, le suivi en question n’aurait pu avoir lieu et être efficace qu’avec son accord et son investissement dans cette démarche de soins.

Il nous semble que la situation de votre mère telle que vous la décrivez est une situation de grande « déprime », pour ne pas dire plus, et de grande solitude. Nous vous invitons dans un premier temps à ne pas vous laisser « décommander »  lorsque vous avez rendez-vous. La difficulté à accueillir fait partie de son mal être. Il est donc important que vous alliez la voir, pour vous rassurer ou au moins pour échanger sur vos inquiétudes.

Si effectivement vous pensez que votre mère ne peut se sortir seule ou avec l’aide de ses proches de ses difficultés à vivre, nous vous invitons à lui demander de consulter. Nous notons que sa position géographique n’est pas très propice à l’accession par elle au dispositif de soins et de prise en charge. Toujours est-il qu’un médecin peut effectivement être son premier voire unique interlocuteur. Nous ne savons pas si vous avez envisagé d’en parler au médecin le plus proche de son secteur, si ça ne l’est déjà, nous vous suggérons de penser à l’exploration de cette piste.

Pour vous aider et obtenir des pistes de réflexion vous pouvez également nous contacter par tchat via notre site (gratuit et anonyme) du lundi au vendredi de 14h00 à 2h00 du matin ou nous appeler au 0980 980 930 (Alcool Info Service, appel anonyme et non surtaxé) tous les jours de 8h00 à 02h00 du matin.      

Enfin, nous vous encourageons à poursuivre votre suivi psychologique qui vous permet également de prendre un peu de recul par rapport à vos inquiétudes.

 Bon courage pour votre mère et bien cordialement.

 

Retour à la liste