Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comportement amoureux et alcool

Par Nuba

Bonjour à vous, Je viens ici parce que je ne sais pas à qui m'adresser, qui pourrai m'apporter des réponses à ce sujet. Il y a quelques mois, j'ai rencontré quelqu'un, ça a commencé comme beaucoup de relation aujourd'hui en ce faisant des petits apero, on a appris à ce connaître, il me faisait comprendre que je lui plaisait et le disait clairement une fois qu'il avait bien bu. Arrive le jour où commence coucher ensemble et à se voir plus souvent. On met très vite la relation au clair, qu'on ne veut rien de très sérieux pour le moment, et lui ne voulait pas que le fait qu'on se voit s'ébruite de trop. Finalement a chaque fois qu'on voyait ses amis ou les miens, il ne me lâchait pas, câlins bisous etc.. ils leur disait à tous que j'étais la femme de sa vie, qu'il déménagerait avec moi si je lui demandais, tout le blabla du mec in love. Il disait ça souvent alcoolisé mais pas tout le temps. Si on en parlait tous les deux, il me disait qu'il ne fallait pas qu'on s'attache comme je déménage dans quelques mois, mais qu'il était déjà attaché, que j'étais importante pour lui et qu'il voulait que je m'exprime plus sur ce que je ressentais. Donc j'ai remis tout en question sur ce que je voulais vraiment avec lui. Je voulais vraiment être en couple avec cet homme. Un matin, je lui dis ça, et là, braquage total : "mais non je ne suis pas prêt à être en couple, je ne veux pas ça, tout ce que j'ai pu dire c'était parce que j'avais bu, je suis un connard moi etc..." Ça m'a foutu un choc, je n'ai pas du tout compris sa réaction, je lui ai dit qu'on arrêtait de se voir. Et après ça il venait me voir le temps d'un sieste, ou d'une nuit, juste pour me prendre dans ses bras, sans que je ne lui demande rien. Et ensuite, il s'est comporté comme si il ne me connaissait pas, ou me parlait mal, et deux jours après re mec in love. Je ne ressens que des hauts et des bas au niveau de ce qu'il ressent pour moi. Depuis quelques jours j'ai compris que l'alcool était son problème, il boit tous les jours du matin au soir, il dit des choses puis le lendemain, tout son contraire, et je vois que c'est la même relation qu'il a avec ses amis qu'avec moi. Eux y sont habitué, et l'accepte comme ça, mais bien entendu pour moi ça devient beaucoup trop energivore à cause de mes sentiments, entre l'inquiétude, la haine et l'affection que je peux avoir pour lui. J'ai aussi remarqué qu'il buvait beaucoup plus depuis que je lui ai parlé de cette histoire de couple. Il se sait alcoolique mais ne s'en soucie pas non plus. Je ne sais pas ce que vous pourriez me conseiller et si quelqu'un pourrait eclaircic les choses pour moi. Je n'arrive plus a savoir ce qu'il pourrait ressentir pour moi, ce que je suis pour lui. Il ne tient qu'à moi d'arrêter cette relation malsaine, c'est sûr mais j'ai toujours l'impression que je vais passer a côté de quelque chose si je prenais cette décision... Merci d'avance pour vos réponses.

Mise en ligne le 02/07/2021

Bonjour,

Vous nous décrivez bien comment en plusieurs mois de relations vous avez pu repérer de l'ambivalence dans le comportement de votre compagnon.

Il est toujours difficile de faire la part des choses dans le comportement, de ce qui relève de l'alcool ou non. Il est néanmoins avéré que l'alcool peut peser dans le comportement. En effet, les consommations excessives peuvent provoquer des trous noirs, aggraver un mal-être préexistant, influencer l'humeur et le comportement...

C'est souvent très difficile pour l'entourage de se trouver confronté à ces changements d'humeur, de positionnement. Il est tout à fait légitime que vous vous sentiez démunie.

Si la décision de poursuivre ou non cette relation vous appartient, il pourrait être intéressant que vous puissiez bénéficier d'un espace de parole et de réflexion. Il existe des professionnels qui peuvent vous aider dans ce sens. En effet l'entourage de consommateurs d'alcool peut être accompagné et soutenu dans le cadre de structures nommées Centres de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA).

L'accueil y est gratuit et confidentiel, sans jugement de la part des professionnels. L'équipe est généralement composée de médecin addictologue, psychologue, infirmier... Ils ont pour mission de proposer une démarche de soin aux consommateurs qui se sentent prêts à la faire, mais également d'aider l'entourage.

Nous pensons que vous tourner vers un CSAPA pourrait être une aide concrète pour vous aider à vous positionner, et à ne pas culpabiliser de la décision que vous prendrez. Vous trouverez en bas de réponse un lien vous permettant de trouver les coordonnées d'un CSAPA dans votre secteur géographique.

Si vous souhaitez une orientation affinée ou échanger davantage sur votre situation, n'hésitez pas à contacter un de nos écoutants. Nous sommes accessibles tous les jours, par téléphone au 0 980 980 930 (appel anonyme et gratuit) de 8H à 2H du matin ou par le Chat de notre site Alcool Info Service de 8H à Minuit.

Avec tous nos encouragements à vous tourner vers une aide extérieure.

Bien cordialement.

 

En savoir plus :

Retour à la liste