Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

Comment trouver une solution ?

Par Profil supprimé

Je m'appelle Mélanie. Le père de mon copain boit beaucoup de verres, nous pouvons même parler de bouteilles ! Il boit dès son réveil jusqu'à son couché (il est debout à 6h du matin). Il avoue avoir un problème avec l'alcool mais c'est très rare, la plus part du temps, il nous dit que c'est son café et parfois même que c'est ça façon à lui de mourir. Cela fait plus de 25 ans qu'il a cette dépendance ! Cela a détruit sa famille et sa vie professionnelle, au chômage et ne touchant que des aides, les fin de mois ne sont pas simple, sachant qu'il préfère boire plutôt que de se nourrir. Nous ne voulons pas (et pouvons pas) quitter le logement de famille par peur de le retrouver ivre. Mais nous ne pouvons plus supporter son alcoolisme. Ses parents, refusent de voir qu'il a des soucis d'argent et d'alcool ils contribuent à lui fournir l'argent pour qu'ils puisent boire (ils sont aisés) et il sait comment leurs parler pour arriver à ses fins. Ayant même était jusqu'à demandé à des personnes hors contexte familiale pour soit disant payer le loyer mais finalement c'était une fois de plus pour boire. Pour vous montrer à peu-près les ravages, nous avons retiré 7 bouteilles de vin blanc à moitiés vides et 12 bouteilles vides en trois jours... Est-ce qu'il y aurait un moyen de nous aider ? S'il vous plaît car l'assistante sociale refuse de le faire, nous ne savons pas vers qui nous diriger... Son gendre accepte de payer les frais médicaux afin de l'aider mais sa femme refuse car elle sait qu'il recommencera car dès qu'il peut il boit. Petit à petit sa famille lui tourne le dos y compris ses petites filles, il faut faire quelque chose ! Merci de nous donner une solution !

Mise en ligne le 05/10/2015

Bonjour,

Nous comprenons la situation difficile dans laquelle vous vous trouvez. Le père de votre ami boit du matin au soir et la situation se dégrade. L'entourage ne veut pas voir et d'autres se détournent de lui. Vous craignez qu'il se retrouve seul avec sa dépendance, sans personne pour l'aider.

Vous vous sentez impuissants et cette situation devient particulièrement lourde à gérer et à supporter pour vous. Effectivement être confronté à la dépendance d'un proche est source de souffrances et il est nécessaire de savoir prendre les distances nécessaires pour se protéger et ne pas s'épuiser à chercher des solutions tant que la personne n'est pas prête à se soigner.

Prendre la décision d'arrêter de boire n'est pas facile et entamer des démarches pour se soigner peut prendre beaucoup du temps. Cette décision appartient au père de votre ami et à lui seul, il doit être prêt.

Sa dépendance exprime son mal-être " sa façon pour lui de mourir " qu’il n’arrive pas à surmonter autrement pour l'instant qu'en consommant de l'alcool.

L'aide que vous pouvez lui apporter est dans le dialogue. Essayer de lui parler sans juger sa consommation et de manière bienveillante. Profiter peut être de ces moments rares où il reconnait avoir un problème pour l'informer qu'il y a des solutions pour en sortir. 

En effet il existe des structures en addictologie appelées CSAPA ( Centres de soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie )où il pourra consulter gratuitement et de façon confidentielle des professionnels, médecin addictologue, psychologue... Il peut consulter afin de faire un bilan sur sa consommation et envisager la suite, sevrage hospitalier, cure...  

Ces centres accueillent aussi l'entourage, vous, votre conjoint, voir ses parents. Cela vous permettrait d'être conseillés et vous aiderait aussi à trouver la bonne distance dans le soutien que vous souhaitez apporter. Vous trouverez une adresse en bas de page..

Pour d'autres conseils vous pouvez aussi consulter notre site, Alcool Info Service à la rubrique " Comment aider un proche ? "

Vous pourriez aussi lui communiquer notre numéro de téléphone afin d'avoir un premier contact, du soutien et des conseils au 0980 980 930 ( ligne de "Alcool Info Service", gratuite et anonyme depuis un poste fixe, tous les jours entre 8h et 2h du matin) ou par chat via notre site.

Prenez soin de vous.

Equipe Hospitalière d'Alcoologie de Liaison

Retour à la liste