Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment es ou envoyer mon père en cure?

Par Profil supprimé

Bonjours, Moi et l'un de mes frères souhaitant envoyer mon père en cure pour l'alcool il refuse absolument d'admettre qu'il es alcoolique. Chaque weekend voir même en semaine il bois jusqu'à être bourrée mais il as dépasser les limites en me chopant par le cou et en le collant contre le mur! Il prend la voiture ivre et manque de respect à ma belle sœur il es devenu impossible de vivre avec lui! Peux ton l'envoyer dans un centre sans son accord et qu'elle sont les démarches.

Mise en ligne le 14/12/2015

Bonjour,

Votre père consomme de l'alcool régulièrement et de manière abusive ce qui l'amene à être très violent. En effet cette situation n'est pas acceptable et met en danger votre famille. Il conduit en état d'ivresse et encore une fois il se met en danger ainsi que la vie d'autres personnes.

Il n'est pas possible de faire désintoxiquer une personne majeure malgré elle. En effet, les démarches de soins en alcoologie reposent sur l'adhésion de la personne et sur sa volonté de s'en sortir. Le libre consentement est une condition préalable.

Il est possible de faire hospitaliser quelqu'un sans son consentement. Cette procédure particulière se nomme "l'hospitalisation sur la demande d'un tiers" (ou HDT) et vous pouvez retrouver les détails de cette procédure dans le lien que nous vous mettons en bas de page. Toutefois, il s'agit d'une hospitalisation sous contrainte en milieu psychiatrique. C'est donc très différent d'une véritable cure en alcoologie. Cette mesure d'HDT existe pour la maladie mentale et pour protéger une personne d'elle même, mais aussi dans les situations comme la vôtre où une personne met en danger la vie d'autrui. Ce n'est pas une mesure de soin proprement dite. Bien sur votre beau père sera sevré et ne pourra plus consommer le temps de l'hospitalisation mais cela ne résoudra pas pour autant son problème d'alcool et il risque fort de reconsommer à sa sortie.

Cette mesure est cependant votre seul recours pour le contraindre à se prendre en charge. Cependant elle est soumise au diagnostic de deux médecins et à leur accord préalable. Nous ne pouvons vous assurer que vous pourrez y recourir. Hormis cette possibilité, vous ne pouvez pas l'ammener en cure sans son adhésion.

Une autre solution existe, mais c'est bien sûr une décision difficile à prendre, c'est lorsqu'il y a eu des actes de violence, de porter plainte. Ce recours à la loi peut permettre à quelqu'un d'intervenir, mais aussi à votre père de réaliser jusqu'où il va.

Pour vous aider dans cette situation difficile et savoir comment aborder la situation avec votre père de manière à trouver la bonne distance, vous pouvez vous adresser à une équipe de professionnels.  Les équipes de CSAPA (Centre de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) reçoivent les usagers d'alcool mais aussi leur entourage de manière anonyme et gratuite. N'hésitez pas à faire appel à l'un de ces centres afin de trouver du soutien, des conseils et de l'écoute. Vous trouverez une adresse en bas de page.

Si vous souhaitez d'autres informations ou simplement un soutien, n'hésitez pas à appeler notre numéro vert au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, de 8h à 2h du matin).

Bien à vous.

HDT hospitalisation à la demande d'un tier

Unité de soins en addictologie

Retour à la liste