Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Beau Frère alcoolique - mise sous tutelle

Par Prescillia

Bonjour, Mon Beau Frère est alcoolique depuis un certain et refuse de se soigner. Ma belle soeur a demandé le divorce au vue de la situation (cela dure depuis trop longtemps). Il n'est pas violent, il menace régulièrement de se suicider. Est-ce possible de faire une demande de mise sous tutelle afin de le forcer à aller dans un centre? Ma belle soeur est assistance maternelle cela peut-il avoir des conséquence pour l'exercice de son métier? Merci pour votre aide.

Mise en ligne le 01/12/2022

Bonjour,

Nous entendons votre inquiétude au sujet de votre beau-frère et de votre belle soeur et votre désir de prendre des renseignements pour les aider.

Une mesure de protection juridique comme une mise sous tutelle ou curatelle dépend du degré d'altération des facultés mentales de la personne concernée et cette altération des facultés mentales doit être médicalement constatée (par un certificat médical). La mise sous protection juridique peut être demandée par la personne elle-même, son conjoint, ses descendants ou ascendants, ses frères et soeurs, le médecin traitant ou encore des personnes proches entretenant des relation étroites et stables avec elle.

C'est le juge des tutelles qui prend la décision de la mise sous protection ou non de la personne majeure. Cette décision s'appuie sur un certificat médical rédigé par un médecin inscrit sur une liste établie par le procureur de la République qui atteste de l'altération des facultés mentales de la personne. Le juge décide de la mesure la plus adaptée à la situation, en précise la durée et désigne le mandataire (personne désignée pour assister ou représenter le majeur concerné par la mesure de protection).

Pour votre information nous vous joignons un lien vers le site officiel qui vous renseignera à propos des mesures de protection juridique.

Vous souhaitez cette mise sous tutelle pour forcer votre beau-frère à aller dans un centre. Sachez qu'une hospitalisation sans consentement n'est justifiée qu'en présence de troubles psychiatriques (dépression, crise suicidaire, troubles du comportement...), d'antécédents de passage à l'acte suicidaire ou d'un comportement à risque pour le patient et/ou pour autrui. La seule prise d'alcool ne justifie donc pas en elle-même une hospitalisation sans consentement.

La décision de soin ne peut par conséquent que venir de votre beau frère et de lui seul. Le forcer à une démarche de soins sans son consentement risque de le braquer s'il n'a pas en lui la motivation profonde pour modifier son comportement et travailler sur sa dépendance à l'alcool.

L'alcool a sans doute une fonction pour lui (cela peut peut-être lui donner le sentiment d'être plus apaisé, de souffrir moins, d'oublier ses tracas...). Il est très douloureux pour les proches de ne pouvoir agir pour changer les choses rapidement. C'est pourquoi nous ne pouvons que vous inviter à prendre conseil pour tous vos questionnements auprès d'un CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie). Ces structures d'aide sont spécialisées en addictologie et reçoivent les usagers d'alcool mais aussi leur entourage pour de l'écoute, du soutien, des informations et des conseils. Toute une équipe pluridisciplinaire formée en addictologie et alcoologie (médecins, infirmiers, psychologues, assistantes sociales...) peuvent recevoir, sur rendez-vous, les personnes qui le souhaitent. L'accueil est confidentiel et gratuit.

Nous vous joignons ci-après quelques adresses de CSAPA au plus proche de votre domicile, n'hésitez pas à les contacter pour des renseignements et/ou un rendez-vous. Nous vous glissons également un article intitulé "comment aider un proche" issu de notre site internet qui pourra vous donner quelques repères pour accompagner votre beau-frère.

Nous entendons que vous vous inquiétez pour votre belle-soeur et pour les répercussions que la dépendance de son mari pourrait avoir sur son métier. Si elle le souhaite, elle peut prendre conseil auprès d'un des centres de soins ci-joint ou nous contacter par téléphone au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé). Nos écoutants sont disponibles 7jours sur 7 de 8h à 2h du matin. Elle peut nous joindre également par tchat, depuis notre site internet, de 14h à minuit. Il nous est difficile de répondre précisément à votre question sans avoir connaissance de sa situation et de ses besoins.

Bien cordialement,

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les struc


CSAPA Raphaël SCHOL

Angles des rues Rollière Arnoux et Dejame, Morne Vergain
97139 LES ABYMES

Tél : 05 90 83 63 47
Site web : fr-fr.facebook.com/CSAPARaphaelSCHOL/
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 17h - Consultation avancée au CCAS du Moule 1er et 3eme lundi du mois et de Marie Galante 1er et 3eme jeudi du mois.
COVID -19 : Accueil avec respect des gestes barrières
Consultat° jeunes consommateurs : Sur rendez des jeunes de 11 à 25 avec ou sans entourage

CSAPA COREDAF-Centre de soins d'addictologie en ambulatoire

5 rue Youri gagarine
Résidence Paul Moueza, rez de chaussée
97110 POINTE A PITRE

Tél : 05 90 90 38 79
Site web : coredaf.fr
Accueil du public : Du lundi au jeudi de 8h à 17h et le vendredi de 8h à 13h00
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations jeunes et entourage les lundi et mercredi sur place. Consultations avancées aux CCAS de Marie Galante et le Moule. Possibilité de convenir d'autres horaires si demandé.
COVID -19 : Août 2021 : accueil avec respect des gestes barrières - Possibilité de consultation téléphonique ou visio-conférence pour les patients qui le souhaitent.
Service mobile : Déplacement les Mardi dans un bus nommé ProxiBus à l'encontre des usagers et à la sortie des établissements scolaires.

Unité de Soins et de Liaison en Addictologie

Route de Chauvel
Hôpital Ricou
97139 POINTE A PITRE

Tél : 05 90 89 15 41
Site web : chu-guadeloupe.net
Secrétariat : Lundi mardi et jeudi : 8h00 à 15h00 - Mercredi et vendredi 8h à 13h00
Accueil du public : Consultations sur rendez-vous
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations jeunes consommateurs et entourage, sur rendez-vous. Consultations adolescents et familles.
COVID -19 : Septembre 2021 : l'accès à l’hôpital nécessite un pass sanitaire pour les visiteurs, patients et accompagnants, à l'exception du service des urgences.

En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste