Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcool a jeun

Par Melchiah

Bonjour . Je voudrais savoir quelque chose ... J'ai bu a jeun hier .. et aujourd'hui je me sent très très mal . Physiquement déjà, mais aussi mentalement . J'ai l'impression de perdre la tête. Confusion mentale . Difficulté de concentration . J'ai l'impression de devenir un légume. J'ai fait une crise d'angoisse il y a environ une heure ... J'ai décidé d'essayer d'arrêter... Je voudrais savoir en combien de temps je vais me sentir de nouveau a peu près normal ? Et si le fait d'avoir bu a jeun augmente la durée de la gueule de bois et de cet état de confusion mentale. Merci d'avance

Mise en ligne le 31/12/2019

 

Bonjour,

Nous comprenons que vous vous posiez ces questions et nous allons essayer de vous aider au mieux.

Nous ne savons pas si votre consommation est plutôt occasionnelle ou si elle est régulière et/ou problématique. Quelle qu’elle soit, le fait de boire de l’alcool à jeun entraine un pic d’alcoolémie très rapide et peut entrainer des malaises et une sensation d’épuisement mental et physique comme vous nous le décrivez. Cela peut aussi se traduire par un état de confusion mentale, qui disparait quand l’organisme a éliminé l’alcool. Nous vous joignons un article explicatif en fin de réponse sur l’action qu’a l’alcool sur l’organisme et un article sur la réduction de la consommation, qui nous l’espérons vous apporteront des éléments qui pouvant vous aider.  

Vous nous dites avoir fait une crise d’angoisse, si vous êtes sujet à ce genre de crises, l’alcool sur le moment peut en effet parfois apaiser les angoisses mais au final il les alimente également. Il est important pour vous en ce moment de faire des choses pour vous détendre et vous distraire, des choses qui vous font du bien. Vous pouvez par exemple aller marcher, faire des exercices de relaxation, de respiration, vous reposer, voir des amis…

Il est également possible de rencontrer des professionnels afin d’en discuter, soit pour être aidé à arrêter soit pour faire un point sur vos consommations. Les CSAPA, Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en addictologie, sont des structures spécialisées en addictologie, dans lesquelles travaille une équipe pluridisciplinaire. Des médecins addictologues, des psychologues ou encore des infirmières proposent des consultations gratuites et confidentielles. Vous trouverez des adresses sur Orléans ci-dessous.

Enfin, n’hésitez pas à nous recontacter si vous souhaitez tout simplement parler davantage de votre situation avec un de nos écoutants. Nous sommes disponibles tous les jours de 8h à 2h du matin par téléphone au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) et pat Chat de 14h à minuit.

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA ANPAA 45

7 place Jean Monnet
45000 ORLEANS

Tél : 02 38 53 52 03
Accueil du public : Lundi, mardi 8h30/12h30 et 13h30/18h30, Mercredi 8h30/12h et 13h30/17h (un mercredi sur 2 ouvert que l'après-midi), Jeudi 13h30/19h, Vendredi 8h30/12h30 et 13h30/17h

CSAPA rue St Anne

1, rue Sainte Anne
45000 ORLEANS

Tél : 02 38 62 64 62
Site web : www.apleat-acep.com
Accueil du public : Du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Vendredi de 9h00 à 12h30 (permanence téléphonique uniquement ) et de 13h30 à 17h30
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous au 10bis Bd Rocheplatte à Orléans.

La Station

10 Bis Boulevard Rocheplatte
45000 ORLEANS

Tél : 02 38 42 22 01
Site web : www.apleat-acep.com
Permanence téléphonique : Permanences téléphoniques de 14h à 18h tous les jours
Accueil du public : Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h à 18h. Mercredi de 10h à 18h. 2 samedis par mois de 9h à 13h . Consultations parents le mardi de 17h30 à 19h

En savoir plus :

Retour à la liste