Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Maman d'un bebe d'un an, mon conjoint boit que faire

Par Profil supprimé

Bonjour,

Apres avoir lu et relu tout un tas de témoignage et de site sur le sujet, je me décide enfin a demander de l aide.
Mon conjoint vient d une culture différente de la mienne, ou j ai remarque que l alcool était tres présent dans leur vie quotidienne. Cependant je pense que maintenant ce n est plus festif du tout.
Nous avons un petit garçon de bientôt une année et cela commence a me dépasser et me faire peur.
Il boit 2-3 bières la semaine et le week-end c'est du samedi au dimanche non-stop, avant même d avoir manger le matin. Il réveille notre fils lorsque il rentre tard et me dérange énormément.
J ai essaye de lui en parler. Qu il prenne conscience. Mais rien ni fait. Il va s agacer ou faire des blagues a ce sujet. Ce qui pour ma part ne me fait pas rire du tout.
J en ai déjà parle a quelques personnes de mon entourage mais j ai l impression qu elles ne réalisent pas l ampleur.
Je ne sais pas quoi faire. Je suis fatiguée de cette situation et m inquiète beaucoup pour lui et mon fils.
Je me sens désemparée.

Fil suivant

12 réponses


Profil supprimé - 16/02/2015 à 13h15

salut,

Le souci est de lui faire prendre conscience de sa dépendance, et malheureusement ça peut prendre plusieur année.

je comprend que tu soit désemparer et tu n'ai pas la seule dans cette situation malheureusement.

ce qui est sur c'est qu'il ne faut pas que TU t'ENFERME la dedans continue ta vie, sort, voit des amis, famille et autre, prend rdv dans un csapa, pour te faire aider et si besoin voit un psy ce qui te soulagera.

Ton généraliste peut t'aider également, car il pourrais en parler avec ton mari, tu en pensse quoi ?

j'espère que d'autre personne sur le site viendron te donner des conseils et te remonter le moral.

courage à toi.

bise

Profil supprimé - 16/02/2015 à 15h54

Merci pour ta reponse clochette.

Pendant un semblant de prise de conscience il avait vu un medecin. Mais il n y avait pas eu de suite a cela. Alors bien sur je ne sais pas si c est un mensonge de plus.

Je ne suis pas sur qu il veuille vraiment changer. Il se sent "bien" dans son monde superficielle.
C est moi et mon fils qui subissons ces sauts d humeur et ses jours de boisson.

Et ce qui n aide pas est que comme je le disais, il vient d une culture ou la biere se boit comme de l eau.

Lorsqu il y a parfois des jours ou il ne boit c est une bouffée d oxygene qui malheureusement ne dur pas.

C est malheureux.

Comment ca se passe pour vous?

Salutations

Profil supprimé - 16/02/2015 à 16h41

Je suis de l'avis de clochette. Continuez à voir du monde et si la situation vous étouffe trop, prenez votre fils et sortez faire un tour. Ne vous enfermez pas avec votre conjoint, vous avez également votre propre vie à mener. Essayer de lui faire prednre conscience de sa dépendance ne sera pas chose facile malheuresement.... Tenez bon et courage Matymela !

Profil supprimé - 16/02/2015 à 16h52

salut,

Pour qu'il y ait une suite il faudrait si il veux bien que tu l'accompagne voir un adicto, ou aller dans un csapa pour mettre les chosese a plat et voir ce qui est possible de faire en fonction de sa relation a l'alcool. Ne serais-ce que pour discuter, ton mari sera peut être plus enclin a voir un medecin si c'est "juste pour discuter et t'accompagner toi pour tes angoisse et tes peur" essai de noyer le poisson. C'est pas dit que ça marche mais tu peux essayer, soit clair avec lui sur ce que tu peux et ne peux pas tolérer, ce qu'il se passerais si ça allait plus loin, (appartement séparer, divorce.....) car il faut que tu te protège et protège ton fils.

Ca peut aider sur la prise de conscience, tu peux tjs téléphoner sur le site ou parler en chat les conseiller son gentils.

L'important est d'être clair avec toi et avec lui de façon a ce qu'il sache ce qu'il perdra si il fait pas attention.


pour répondre a ta question en ce qui me concerne j'ai des haut et des bas j'ai eu le malheur de relacher mes effort pendant les vaccance de noël du coup depuis j'ai du mal a m'arreter de nouveaux ça oscille entre rien et 3 verres. J'ai demander a mon mari de me tenir tete et de m'aider si j'ai un coup de mou le soir. Donc je repars a zéro. Si tu veux en savoir plus tu peux regarder mon poste "Dépendante ou conduite à risque" ?

bises

Profil supprimé - 19/02/2015 à 17h58

Salut,

Pour ma part je pense qu'il est plus qu'important pour un enfant de grandir dans un environnement sain. Aussi, je pense également que le fait d'avoir un enfant pourrait aider ton compagnon à sortir de cette dépendance... Il ne pourra le faire que seul, une fois qu'il aura non seulement admis son problème mais également pris conscience de ses conséquence. Parle lui de votre enfant, de votre famille, des choses qui vous unissent qui pourraient, à force, s'éloigner de lui. Fait lui également comprendre que c'est aussi difficile à vivre, pour toi et pour ta fille... Et si j'ai un dernier conseil à te donner, une fois qu'il admettra sa dépendance, fait le aider par des professionnels.... Courage... Bises

Profil supprimé - 19/02/2015 à 20h32

Bonjour, je viens de vivre la même situation en bien pire: tous les jours mon conjoint se détruisait du matin au soir avec l'alcool ce qui entraîne les mensonges , les absences, les sautes d'humeurs.... Ayant également 2 enfants de 2 ans et 7 ans je suis partie il y a un mois à contre cœur pour protéger mes enfants dans un nouveau logement. Je l'aime encore malgré tout et j'essaye encore de l'aider. Lui aussi a consulté le médecin généraliste et s'est fait prescrire des cachets ( qu'il ne prenait pas ou avec l'alcool donc encore pire). Il voudrait qu'on se remette ensemble et lui dit que seulement qu'une fois qu'il se fera soigner , on en reparlera mais ca ne le motive pas. Je lui ai dit que je l'accompagnerai dans toutes ces étapes ou son frère mais ça non plus ce n'est pas motivant. Notre fille de 2 ans et là et me demande souvent il est où papa? je ne peux que répondre pas là, dans sa maison...Je te dirais la même chose que l'on m'a dite à moi: pense à ton enfants en premier lieu, même si tu aime ton compagnon. Tu peux toujours l'aider, vous etes 2 adultes , lui non. C'est dur comme parole et je t’avoues que je souffre tous les jours de ne pas être là pour mon compagnon mais avec ou sans moi, avec les enfants ou sans eux, il continue de boire. Tant qu'il n'aura pas le déclic il continuera malheureusement.

Profil supprimé - 20/02/2015 à 19h19

salut

Virginie a raison.

c'est dur mais c'est la realité.

bises

Profil supprimé - 21/02/2015 à 09h10

salut,

C'est aps simple quand on as des enfants, il faut penser a eux en priorité et a soi aussi, car si tu ne prends pas soin de toi, qui prendra soin de tes enfants ??????

S'il est dans le déni, tu peux rien faire pour lui, par contre tu peux faire des chose pour toi, sortir, voir du monde te protéger ainsi que tes enfants, voir un medecin et un psy car tu as besoin de parler et de te reconstruire.

Fait ce qui est bon pour toi.

tiens nous au courant

bisous

Profil supprimé - 21/02/2015 à 20h23

Merci pour tout vos temoignages. Ca fait du bien d entandre que je suis pas la seule dans cette situation.

Je commence a sortir un peu plus et voir du monde. Mais ca ne lui plait pas evidemment. Lui n est pas la, rentre quand il veut sans me demander mon avis par contre moi ca le derange. Il prefere que je reste a la maison avec notre fils a l attendre.

Je ne me sens pas encore capable de partir, demenager. Je sais que ca serait pour mon bien et celui de mon fils.

Il n a rien bu de la semaine mais la c est le week-end et comme chaque week-end c est beuverie (il n y a pas d autre mot pour cela) avec les copains.

Je me demande si il y aura vraiment un declic un jour. Je n en suis pas du tout convaincue.

Répondre au fil Retour