Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment l'aider

Par Noma

Bonsoir mon conjoint boit. Il boit beaucoup par moment c'est pas régulier mais boit tous les jours quand même. En faite il boit dès qu'il est seul, des qu'il est face à un problème.... au début je mettais ça sur ses problèmes d'enfant ( divorce de ses parents qui c'est mal passer) et maintenant je me demande si j'essaye pas de lui trouver tjrs de bonne excuses. Visiblement il aurait aussi vécu dans un entourage familial avec de l'alcool mais comme je lui ai déjà dit c'est pas une fatalité. Je sais plus comment agir comment réagir . Quand je lui dit que c'est trop il m'envoie balader que j'ai rien à lui dire s'énerve parfois. Et après dit qu'il sait qu'il a abuser mais ne fais rien. Je crois plus en ses promesses. On va avoir un bébé et dir qu'il aura plus le droit de boire comme ça mais j'ai beaucoup de mal à le croire et ça me fait peur. Je l'aime énormément quand il boit pas il est top. Je veux l'aider le soutenir mais comment faire ? Je trouve qu'il a un comportement puéril d'enfant. Alors est ce une bonne idée si je prend un rdv sans son accord parce qu'il veut pas bien sûr mais jai l'impression parfois qu'il veut que ça, qu'on le prenne en charge comme un gamin. Merci de votre aide ou si quelqu'un à vécu la même choses.

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Pat75 - 28/05/2020 à 19h53

Bonsoir Noma , j'ai lu votre histoire et malheureusement permettrais moi de vous dire qu'il y a peu de chance qu'il change après l'arrivée de votre petit bout. Je vis avec un alcoolique chronique depuis maintenant 30 ans et je ne sais même pas pourquoi je suis encore là. Ou plutôt si je sais pourquoi, je dois avoir le syndrome du st Bernard ..comme vous ! Mais je penses que votre conjoint est dans le déni .Il faut le laisser et accepter qu'il trébuche et se " plante" ,car je suis sur que vous avez tendance à faire tout a sa place .nous sommes tous pareil nous voulons a tort, prendre des décisions a leurs places.Mais croyez moi ça ne marche PAS . Si il boit tout les jours il est alcoolique et plus les jours, les mois les années passeront et plus son besoin d'alcool deviendra important et vous en souffrirez jusqu'à l'insupportable. Laissez traîner de la doc sur L'AAH ou sur alcool info service peut-être aura t il un déclic, mais si c'était aussi simple.... Juste mon petit conseil vivez pour vous, continuer à sortir avec vos amies, faire des activités et arrêter de le MATERNER. je vous souhaite d'être heureuse avec votre petit bout et de bien penser à se que vous désirez pour vous et pour votre enfant car la vie avec un alcoolique n'est pas un fleuve tranquille. Amicalement.

Noma - 29/05/2020 à 10h27

Bonjour merci de votre réponse. Je sais que normalement il faut pas les bousculer sinon ça peut-être pire mais je lui ai lancer un ultimatum parce que j'en ai eu marre et avec les hormones c'est pas simple de garder son calme donc soit il reste tranquille soit je partirais enfant ou pas. Il a admis que j'avais raison et si je vois qu'il déraille à nouveau je prendrais rdv et sil veut oas ça sonnera la fin maintenant je prend les choses en main et sil veut pas s'y soumettre il sait qu'il perd tt.

Pat75 - 30/05/2020 à 18h57

Bonjour Noma ,j'espère que tout se passera bien pour vous et qu'il vous entendra. Pour ma part je peux juste vous dire qu'un alcoolique vous fera des tas de promesses sans les tenir et vous diras se que vous avez envie d'entendre histoire que vous lui lâchiez la " grappe ".Ils sont menteurs ,manipulateurs et vous en font voir de toutes les couleurs ( Chutes dans la rue , pipi sous soi, chutes dans l'escalier, cocufiage, soirées seule, dettes,retrait du permis ,tribunal, perte de notre résidence, arrivé saoule aux réunions parents....je vous en passe ). Au bout du compte il est tjrs là. Tenez bon .rester dans votre idée de le quitter si il ne change pas .Attention a ne pas vous apitoyer, il est très facile de tomber dans la culpabilité . Courage.

Répondre au fil Retour