Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcoolisme du conjoint

Par Chiara

Bonjour, c'est avec beaucoup de désarroi que je m'adresse sur ce forum. Je subis depuis plusieurs années l'alcoolisme de mon conjoint et celui ci ne cesse d'augmenter. J'ai pris conscience très vite de ce problème, j'en ai parlé dès le départ avec lui, suite à quoi il s'est mis à acheter et consommer en cachette. J'ai sollicité d'autres membres de sa famille, pensant qu'ils pourraient l'aider mais ils n'ont jamais réagi hormis pour me dire de l hospitaliser sous contrainte...les consommations peuvent se présenter tôt le matin, ou durant la nuit et tout au long de la journée...j essaie de ne pas le braquer mais dès que je fais le constat de son alcoolisation des 9h du matin, il devient agressif verbalement et dit que je mens pour le dénigrer...il a rencontré une infirmière d'addictologie en début d'année (il a été obligé de la rencontrer) qui lui a donné des infos sur les CSAPA. Il n a pas donné suite et a doublé sa consommation. J avais moi même dès avant ce rendez vous contacter le csapa qui m a dit ne rien pouvoir faire car c est à lui de faire la démarche. Je me sens dans l'impasse, impuissante car je n arrive à l'aider en rien, je gère tout car il passe le plus clair de son temps couché. Je ne supporte plus cette situation. Je me sens terriblement seule...

Fil suivant

2 réponses


jubinette - 15/06/2022 à 13h16

Bonjour Chiara
Je comprends tout à fait ta situation car j'ai vécu pendant des années l'alcoolisme de mon conjoint aussi, et ce que tu décris es exactement ce que j'ai vécu : son déni, son agressivité, cette manière qu'ils ont de tout nous remettre sur le dos à nous les conjointes.
ça n'a pas été facile, mais pour moi la solution pour ne plus subir tout ça a été de le quitter. je ne voyais pas d'autres alternatives. ça a été terriblement dur car je l'aime toujours (et qu'en plus mr s'est remis en couple juste 1 semaine après la séparation...) mais j'avais peur de lui quand il était agressif, peur de finir avec mon nom dans un fait divers à la télé...
C'est très dur mais quand je pense à l'avenir maintenant je peux m'en imaginer un.
avec lui, je ne pouvais pas me permettre de m'imaginer un avenir
on entends bcp qu'il faut penser à soi et prendre soin de soi, j'en suis persuadé. Je me suis longtemps isolé par honte de sa maladie et quand j'ai enfin tout avouer à mon entourage ça m'a fait un tel bien! si je peux te donner un conseil c'est d'en parler à tes proches, c'est ce qui m'aide le plus.
bon courage à toi, prend son de toi

Québécoise - 15/06/2022 à 16h45

Bonjour

Je te comprend, je suis depuis plus de 12 ans avec un alcoolique que jm.
Il essait de me culpabiliser souvent, il pietine mes limites et apres c’est moi le problemes. J’en suis venu a ne plus croire que c’est l’alcool le probleme. Il a choisi d’etre comme ca, c’est tout. Il choisi d’etre malade plutot que de se soigner.

Et maintenant que je ne m’imagine plus : s’il arrete de boire tout sera parfait… NON rien n’est parfait, il y a d’autre homme, mais c’est lui que jm.

Par contre , je me responsabilise plus. C’est ma responsabilité de ne pas axcepter ses paroles. Oui , il connait mes points faibles et fait expres pour les mettre en pleins jour.

Qd j’en ai assez je pars, prc ce que en fait c’est moi qui decide de vivre ca. Personne d’autre. Je n’ai aucun pouvoir sur l’autre , ni qu’il me comprenne. Et j’ai essayé… ouf !

C’est un beau miroir! Et si j’essayais de me respecter et de me comprendre. Par lui c’est impossible, c’est pas ce qu’il est en mesure de m’apporter. Vive les copines !

Continu d’en parler comme dit Jubinette et tu vas t’entendre blunk toi.

Répondre au fil Retour