Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

je ne sais plus quoi faire

Par eternally

Bonsoir, ma mère depuis déjà de nombreuses années a des problèmes de dépendance à l'alcool. C'est depuis toujours assez compliqué, c'est quelque chose que je n'accepte pas, qui me mets hors de moi, cependant nous avons garder une relation plus ou moins "normale"évidemment c'est insupportable... Le problème est qu'actuellement mon père est malade depuis plusieurs années, suite à un accident cet été, il est "handicapé" et nécessite mon aide et celle de ma mère. Mais l'état de ma mère depuis devient de pire en pire.. En effet elle conduit en ayant bu, c'est une épave les trois quarts du temps, elle pense que c'est la seule victime dans l'histoire sans penser à nous... elle nie qu'elle a un problème, elle fuit toutes conversations,elle menace de s'en aller, elle nous dis que si elle finit a l'hôpital c'est de notre faute, elle est dans sa bulle avec son alcool. Cet été elle avait déjà été suspendue de permis suite a un accident que nous avons eu ensembles, alors qu'elle était ivre (depuis elle a retrouver son permis). Elle refuse de faire une cure, elle refuse de voir un psy, elle allait a quelques rdv mais plus maintenant, elle ne fait plus rien pour essayer de se soigner, elle ne fait que s'enfoncer. L'autre problème est que suis encore mineure, je vis avec mes deux parents et je ne sais plus quoi faire... J'arrive plus à vivre comme ça et je pense que mon père et elle même d'ailleurs (si elle s'en rends compte) non plus... Ne peut-on pas faire intervenir quelqu'un?? les services sociaux? Toute la famille est au courant, ses frères, sa mère, le coté de mon père également, on a essayer d'etre doux, puis plus violent, rien de marche.

Mise en ligne le 10/01/2018

Bonjour,

 La situation que vous vivez, actuellement et depuis quelques années, est en effet très complexe et douloureuse. Votre mère s’alcoolise, et par ailleurs votre père est malade ce qui vous amène à prendre beaucoup de responsabilités malgré votre jeune âge.

De votre côté, vous n’acceptez pas la situation et c’est difficile à gérer pour vous de voir votre mère dans cet état, son refus de se soigner et les mises en danger régulières. Elle vous culpabilise, cela vous met en colère et c'est tout à fait compréhensible.

 Bien que votre mère souffre sans doute aussi de cette situation, elle n’est pour l’instant pas apte à reconnaître son problème et la souffrance ressentie par son entourage. Reconnaitre que l'on est devenu dépendant à l'alcool peut prendre du temps, la prise de conscience d'un tel problème est souvent difficile.

De fait, nous ne pouvons que vous conseiller de vous protéger, de prendre soin de vous en priorité. Peut-être en prenant un peu de distance si c’est possible, aller vivre de manière temporaire dans la famille, chez des ami(e)s, pour prendre le temps de souffler un peu et admettre que dans l'état actuel des choses, vous serez limitée dans l’aide que vous pourrez apporter.

 Nous comprenons la difficulté d'accepter cette situation  sereinement compte tenu du contexte familial dans lequel vous vivez, mais il n’existe pas de placement ou d’internement sans accord de l’usager.

Si vous repérez une situation de mise en danger, d’elle-même ou d’autrui, vous pouvez appeler les urgences générales (le SAMU, le 15), mais il n’y a aucune garantie que son alcoolisme sera pris en charge, surtout si elle refuse ce qu’on lui propose.

En revanche, il existe des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), qui offrent un accompagnement ( médical, psychologique, social ) gratuit aux usagers, ainsi qu’à l’entourage. Vous pourriez, vous et les autres membres de la famille, bénéficier d’un suivi afin de faire le point avec des professionnels et d’avoir un soutien en tant que proches.

Vous trouverez en fin de message un lien pour obtenir une adresse proche de chez vous.

 En attendant, si vous ressentez le besoin d’en discuter plus longuement ou de trouver de l'aide pour une orientation, nous restons à votre disposition par téléphone de 8h à 2h du matin au  0 980 980 930, ou par chat de 14h à minuit.

Prenez bien soin de vous,

Cordialement.

En savoir plus :

Retour à la liste