Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Diminuer ou arrêter PDF Imprimer EnvoiMail

Vers une diminution de la consommation d'alcool

Le sevrage et l’abstinence définitive ont longtemps été les seules options pour le buveur en démarche de soin. Aujourd’hui les professionnels peuvent proposer à leurs patients un accompagnement à la réduction de leur consommation d’alcool.

Une étape transitoire ou un objectif en soi

La gestion de la consommation peut s’envisager comme une étape transitoire avant un arrêt ou comme un objectif à maintenir durablement. En effet, si elle paraît dans un premier temps plus accessible et plus acceptable pour la personne dépendante, elle peut s’avérer difficile à maintenir au long cours. Ainsi, constatant la place prépondérante qu’occupe la nécessité de contrôler leur consommation d’alcool, certains patients choisissent après quelque temps d’arrêter complètement de boire.

L’aide à la réduction de la consommation d'alcool

Le choix de s’orienter vers une consommation maîtrisée d’alcool s’effectue en concertation avec le professionnel, après une phase d’échange et de bilan tant sur le plan médical que psychologique.

Des traitements médicamenteux peuvent aider le patient dans cette nouvelle modalité de consommation. Actuellement, plusieurs molécules sont à l’étude et ouvrent un nouvel horizon dans le traitement de l’alcoolo-dépendance. Des essais cliniques sont en cours afin d’évaluer l’efficacité de ces nouveaux traitements ainsi que leurs effets secondaires.

Que la personne alcoolo-dépendante choisisse d’essayer de contrôler sa consommation d’alcool ou opte pour l’arrêt complet de celle-ci, un accompagnement pluridisciplinaire (médical, psychologique, socio-éducatif) peut faciliter sa démarche.

Retour

Évaluez votre consommation

Votre consommation d’alcool représente-t-elle un risque pour votre santé ?

Faire le test