Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

L’alcool en France, état des lieux PDF Imprimer EnvoiMail

La consommation d’alcool des Français

En 2015, la France se classait au 43ème rang sur les 53 pays de la région Europe de l'Organisation mondiale de la santé, en terme de consommation d'alcool.

Si elle n'occupe plus la tête du classement comme cela a longtemps été le cas, la France demeure néanmoins dans le groupe des pays les plus consommateurs, dans un contexte où les niveaux et modes de consommation se sont sensiblement rapprochés d'un pays à l'autre.

Quelles sont les différences entre hommes et femmes ?

Au total, 10% des Français sont des consommateurs quotidiens. Ce comportement est de moins en moins fréquent. La consommation d’alcool est  plus fréquente chez les hommes : 15,2% d’entre eux en boivent tous les jours, contre 5,1% des femmes. Les consommations occasionnelles (moins d’une fois par semaine) concernent 55,7% des femmes et 36,8% des hommes.

En termes de quantités bues, l’écart entre les sexes est également marqué : les hommes déclarent boire en moyenne 2,8 verres un jour ordinaire où ils consomment de l’alcool, contre 1,8 verre pour les femmes.

(Richard JB, Andler R, Cogordan C, Spilka S, Nguyen-Thanh V, et le groupe Baromètre de Santé publique France 2017. La consommation d’alcool chez les adultes en France en 2017. Bull Epidémiol Hebd. 2019;(5-6):89-97)

Quelles sont les boissons alcooliques les plus consommées ?

39% des personnes interrogées déclarent avoir une consommation hebdomadaire de vin. Le vin reste la boisson alcoolisée la plus consommée en France suivie de la bière (21%) puis des alcools forts (16%).

(Beck F, richard J-B, Guignard R, Le Nézet O, Spilka S. Les niveaux d’usage des drogues en France en 2014, OFDT, Tendances n°99. Mars 2015 : 8 p.)

L’ivresse est-elle un comportement répandu ?

En 2017, 20,7% des 18-75 ans déclaraient avoir été ivres au cours des 12 derniers mois, les hommes étant plus de 2 fois plus nombreux que les femmes à être dans ce cas (28,6% contre 13,2%). Ce type de comportement est en hausse par rapport à 2014.

(Richard JB, Andler R, Cogordan C, Spilka S, Nguyen-Thanh V, et le groupe Baromètre de Santé publique France 2017. La consommation d’alcool chez les adultes en France en 2017. Bull Epidémiol Hebd. 2019;(5-6):89-97)

Les jeunes boivent-ils plus d’alcool que les personnes plus âgées ?

Les modes de consommation des jeunes sont différents de ceux de leurs aînés :

  • en termes de fréquence : la consommation quotidienne est rare chez les jeunes : 2,3% des jeunes de 18 à 24 ans boivent de l’alcool tous les jours. Cette proportion augmente avec l'âge : elle représente 7,4% des 45-54 ans et 26% des 65-75 ans;
  • en termes de quantité : le nombre de verres d'alcool bus par jour de consommation décroît avec l'âge : il est de 3,3 verres chez les 18-24 ans et de 1,7 verre chez les 65-75 ans.

De plus, 54,1% des jeunes entre 18 et 24 ans et 48,8 % des 25-34 ans ont eu une API (alcoolisation ponctuelle importante : le fait de boire au moins 6 verres en une occasion) au cours des 12 derniers mois contre 24,6% des 55-64 ans et 19,7% des 65-75 ans.

Les ivresses régulières (au moins 10 au cours de l'année) s'observent principalement chez les jeunes de 18 à 24 ans et concernent 13,4% d'entre eux en 2017, contre moins de 1% chez les plus de 55 ans.

Les jeunes se distinguent des adultes par la nature des boissons alcooliques qu’ils consomment. Alors que le vin est la boisson la plus consommée dans la population française, il l’est peu parmi les jeunes qui préfèrent boire de la bière et des alcools forts.

(Richard JB, Andler R, Cogordan C, Spilka S, Nguyen-Thanh V, et le groupe Baromètre de Santé publique France 2017. La consommation d’alcool chez les adultes en France en 2017. Bull Epidémiol Hebd. 2019;(5-6):89-97)

Comment évolue la consommation d’alcool ?

Depuis 50 ans, on observe une diminution régulière du volume d'alcool consommé (11,7 litres d'alcool en moyenne par habitant en 2017, contre 26 litres en 1961). Toutefois, depuis 2013, la consommation d'alcool par habitant ne diminue plus. Cette baisse est presque exclusivement due à la diminution de la consommation de vin, notamment à table. Toutefois, la consommation de boissons alcoolisées reste profondément ancrée dans les pratiques culturelles françaises : en 2017, 86.5% des personnes âgées de 18 à 75 ans ont déclaré avoir bu de l'alcool au cours des 12 derniers mois.

(Richard JB, Andler R, Cogordan C, Spilka S, Nguyen-Thanh V, et le groupe Baromètre de Santé publique France 2017. La consommation d’alcool chez les adultes en France en 2017. Bull Epidémiol Hebd. 2019;(5-6):89-97)

Retour

Évaluez votre consommation

Votre consommation d’alcool représente-t-elle un risque pour votre santé ?

Faire le test