Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

comment faire entrer en contact ds professionnels contre l'alcoolisme à une personne non désireuse d

Par stanuranus

Bonjour, Je viens ici pour la toute première fois et je poserai une question qui sans doute a été posé mille fois: comment faire entrer en contact avec des professionnels (pouvant venir en aide aux personnes alcooliques) un individu non désireux de se faire soigner? Il s'agit de mon père en réalité. ma mère ferme les yeux, se soumet et attend un peu peureuse, les autres membres de ma famille ne veulent pas en entendre parler. J'entre en conflit avec lui depuis plusieurs années maintenant mais rien ne marche. C'est pour cela que je souhaite lui faire faire rencontrer des personnes susceptibles d l'aider par la force si il le faut Il boit beaucoup bien sur. Il ne supporte plus le moindre verre, va boire en cachette nous le savons, lui avons déja dit, avons essayé de la raisonner, de le choquer, de l'aider, de le soutenir de lu faire comprendre que nous sommes là mais tout se retourne contre nous. Crise de colère, mots et gestes violents (pas encore de geste concrètement contre nous mais cela ne saurait tarder car les menaces sont là). Il oublie tout, tangue, une fois il a même vomi sute à un repas de famille. un grand malhaise plane autour des repas si ce n'est la peur. Il devient vulgaire, raciste, égoïste et bpolaire, ne comprenant qu'à moitié ce qu'on lui dit. Nous prenant même parfois pour les chiens qu'il a eu auparavant, l'esprit dirigé vers une grande dépression morbide. Il est très fière, éduqué dans une famille où admettre ses problèmes est un signe de faiblesse et de honte donc pour lui hors de question de le résoudre ou d'en parler. je sais même qu'il prend des cachets mais parfois dans un élan pompeux il refuse de les prendre et le résultat est pire encore. Comemnt faire? Ne pourrais-je pas apeller quelqu'un qui serait là pour m'aider et surtout l'aider lui? Il refuse psychiatre, médecin famille et amis! Merci

Mise en ligne le 06/01/2014

Bonjour,

La situation que vous nous décrivez semble compliquée et à l'origine de souffrance pour toutes les personnes impliquées. Après de nombreuses tentatives de votre part pour amener votre père à se faire aider, vous nous demandez comment faire pour que des professionnels entrent en contact avec lui.

Mais lorsqu'une personne refuse l'aide qu'on lui propose, les professionnels sont tout autant démunis que les membres de la famille, pour convaincre cette personne. Il est absolument nécessaire que votre père reconnaisse son problème d'une part, et souhaite se faire aider d'autre part, pour qu'une prise en charge puisse avoir lieu.

Bien sur, ce n'est pas la réponse que vous espériez. Souvent, l'entourage est en grande souffrance face à un proche qui boit et refuse de s'arrêter. On souhaite pouvoir le faire soigner de force, trouver ce qui va faire que les choses vont changer, faire à sa place... Mais ce n'est pas possible. Dans ce genre de situation, chacun doit être attentif à prendre soin de soi et à chercher ce qui va permettre, non pas de changer ce que l'on ne peut pas changer, mais supporter le moins mal possible ce sur quoi on n'a pas de prise.

Pour cela, les Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) reçoivent les personnes qui consomment autant que celles de l'entourage, pour des informations et surtout, du soutien. Vous trouverez les adresses des centres proches de chez vous ici, n'hésitez pas à les contacter si vous en ressentez le besoin.

Pour d'autres informations, ou si vous souhaitez en parler de vive voix, vous pouvez nous appeler au 0980 980 930 (Alcool Info Service, appel non surtaxé et anonyme depuis un poste fixe, tous les jours de 8h à 2h du matin). Un écoutant prendra le temps de voir ce qui se passe afin d'envisager les possibilités qui s'offrent à chacun d'entre vous.

Bien cordialement.

Retour à la liste