Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcool et Seropram

Par lostinhere

Bonjour, Je suis sous seropram depuis quelques mois, ces derniers temps j'allai mieux j'ai tenté de passer de 15mg à 10mg puis à 5mg en plusieurs semaines, puis les angoisses sont réapparues j'ai réaugmenté à 15 mg, ce qui était trop, je suis donc repassé à 10mg, dernièrement j'ai eu une soirée avec des amis, ou j'ai vraiment beaucoup bu, je dirai: 5 mojitos 3 verres de rosé 3 wisky coca, deux shooters, et le lendemain matin j'étais en forme, donc j'ai continué toute la journée, le soir grosse crise d'angoisse, palpitation, stress, nausées, vomissements, maux de tête: l'horreur, le lendemain j'étais mal, troublée, mais ça pouvait aller, lendemain soir encore 3/4 verres de rosé, (et comme j'étais en we je n'ai pas pris mon médicament pendant deux jours) : ça allait, le surlendemain retour chez moi, avec le matin une bière + deux verres de rosé + un verre coca/gnole. Avant Hier 17h prise de mon dernier verre donc avant le retour. Depuis plus rien, j'ai repris mon seropram avant hier hier et ce matin (10mg) mais voilà, malgrès le seropram et les deux jours d'abstinence, je me sens très mal: une oppression à l'avant de la tête constante, et des micro vertiges, sensation très désagréable en continu, avec l'impression d'être déconnectée, et je suis épuisée. J'aimerai savoir si cette sensation va durer, d'ou elle vient.... Je pense consulter un médecin bien sur .

Mise en ligne le 22/07/2015

Bonjour,

Après plusieurs jours durant lesquels vous avez consommé de l'alcool en quantité, et oublié de prendre votre traitement, vous vous sentez mal et vous vous demandez combien de temps cela va durer.

Plusieurs choses peuvent expliquer votre malaise actuel. Tout d'abord, et même en-dehors de la prise d'un traitement antidépresseur, vos consommations importantes d'alcool sur les derniers jours jouent très certainement un rôle dans la façon dont vous vous sentez aujourd'hui. Pour rappel, et en-dehors d'une consommation régulière et problématique d'alcool, l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) propose quelques repères en ce qui concerne l'alcool, pour une consommation "à moindre risque". Ces repères sont les suivants : pas plus de 3 verres d'alcool par jour (2 pour les femmes), jamais plus de 4 verres lors d'une occasion (soirée par exemple), et au moins un jour par semaine sans rien.

Ensuite, le fait d'avoir arrêté pendant deux jours votre traitement peut également expliquer cela. En effet, les traitements antidépresseurs doivent être pris de façon très régulière et, lorsqu'on envisage un arrêt de ceux-ci, cela doit se faire de façon très progressive. Un arrêt brutal expose souvent à un retour brutal de symptômes désagréables tels que angoisse, vertiges, entre autres.

Enfin, l'association de l'alcool et de ce type de médicament a tendance à potentialiser non seulement les effets de l'alcool mais aussi les effets secondaires du médicament en question. Il est donc bien compréhensible que vous vous sentiez mal aujourd'hui et, si ce malaise perdure, vous aurez raison d'aller consulter voptre médecin afin d'en parler un peu.

Pour d'autres informations, ou tout simplement pour en parler de vive voix avec l'un de nos écoutants, vous pouvez nous appeler au 0980 980 930 (Alcool Info Service, appel non surtaxé depuis un poste fixe, anonyme, tous les jours de 8h à 2h du matin).

Cordialement.

En savoir plus :

Retour à la liste