Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Aide pour ma belle mere

Par Déborah80880

Bonjours ma belle mère et alcoolique depuis plusieurs année elle a eu quelques soucis dans sa vie qui l'on fait tombé dans l'alcool depuis 1an elle n'est plus gérable du tout elle et méchante vas travailler en aillant de l'alcool de plus en plus elle écoute quand on dialogue avec elle mais des qu'on pars tout et oublier et elle recommence.. le dialogue ne fonctionne pas la gentillesse la méchanceté nous avons tout essayer rien ne change. Aujourd'hui elle ces fait contrôler et retiré son permis de conduire et a l'air d'accepter l'idée du cure mais elle pense qu'on veux l'enfermer. quel démarche ces enfants doivent entreprendre pour lui faire suivre une cure ? et comment lui faire comprendre que nous voulons pas l'enfermer ? mais l'aider de notre mieux ne pouvant pas être présent h24 avec elle il lui faut l'aide de professionnel pour se soigner sachant que ma belle mère boit de très grosse quantité d'alcool a meme la bouteille et a n'importe quel heure Merci pour votre reponse

Mise en ligne le 03/08/2016

Bonjour,

 Si votre belle-mère souhaite se faire aider dans ses difficultés avec l’alcool, si elle est d’accord pour faire une cure, elle peut se rapprocher d’une consultation spécialisée qui l’accompagnera dans cette démarche. Les hospitalisations pour les sevrages en alcoologie n’ont rien à voir avec de l’enfermement, elles ont lieu dans des services dédiés où les personnes restent libres de rester ou de partir. Vous pouvez tenter de rassurer votre belle-mère en lui disant que les soins sous contraintes en alcoologie n’existent pas.

 Il nous semble important de préciser que le temps d’hospitalisation est rarement suffisant pour résoudre l’ensemble d’une problématique alcool et qu’il est vivement recommandé de poursuivre un suivi régulier après le sevrage hospitalier. Ce suivi peut avoir lieu dans l’unité hospitalière quand des consultations externes sont possibles ou dans des CSAPA (Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie). L’ensemble de ces soins est confidentiel et gratuit.

 Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de ces différents lieux de soins pour en informer votre belle-mère.  Si elle souhaite plus de précisions, si des craintes subsistent, vous pouvez lui proposer de nous joindre, nous prendrons le temps d’échanger avec elle sur ses difficultés et sur les modalités de prise en charge.

 Nous restons disponibles si vous aussi avez besoin de revenir vers nous. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) ainsi que par Chat de 14h à 2h.

 Cordialement.  

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Permanence d'accueil Le Mail

10, Petite rue Notre-Dame
Maison de la Promotion et de l'Education à la Santé
80100 ABBEVILLE

Tél : 03 60 12 26 27
Site web : www.assoc-lemail.net
Accueil du public : Lundi de 9h à 12h et 13h30 à 16h30. Mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 (un mercredi après-midi sur 2)
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h30.

CSAPA

Avenue Pasteur
BP 219
76200 DIEPPE

Tél : 02 32 14 74 90
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Mardi jusqu'à 18h.

Retour à la liste