Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Diminuer ou s'arrêter ?

Par PL13

Bonjour,

Je buvais beaucoup depuis l'âge de 20 ans; j'en ai 66; une bouteille par jour en moyenne, plus le WE

Le seul effet apparent était la prise de poids régulière 114 kg à 60 ans !

Mes médecins me recommandait la modération, mais avec un mode de vie actif et stressant, une épouse qui travaille tard, il était facile d'attendre le repas en se décontractant avec 2 ou 3 verres de vin blanc, rillettes ou pâté avant le repas, puis deux verres pour accompagner les bonnes choses servis au dîner et finir la bouteille devant la télé.

Jamais soûl mais ivrogne régulier.

Impossible de me modérer, un verre entraîne les rillettes, les rillettes entraîne le verre et c'est si bon !

Finir ma retraite à l'Hôpital, c'était l'avenir promis par les toubibs.

J'ai toujours essayé de me modérer, impossible à tenir même en essayant toutes les astuces: petits verres, une seule bouteille de très bon vin par semaine etc...

Finalement, le plus facile fut l'abstinence totale du jour au lendemain; peut être 15 jours où j'étais irritable et un peu plus difficile, mais très supportable: beaucoup plus facile que d'arrêter de fumer ou je m'y suis repris à 3 fois il y 40 ans

Perte de poids rapide et spectaculaire aujourd'hui 90 kg pour 1m 80

Plus aucune envie de vin sauf, non pas à table ou à l'apéritif, mais quand je fais les courses ou que j'imagine une recette ou un plat.

Mes amis m'agacent car ils veulent absolument que je boive quelques verres "raisonnablement" ; Je n'arrive pas à leur expliquer que j'adore l'eau, que le vin ne me manque pas et que je n'ai aucune envie d'entrer dans la spirale ancienne.

Quand je leur demande de l'eau pour les accompagner, ils veulent toujours m'imposer un soda ou un coca; c'est cela le plus pénible

Non je préfère l'eau du robinet.

Pour résumer, il est vrai que nous sommes inégaux dans la dépendance; pour moi ce fût plus facile de m'arrêter complètement que de diminuer

Je me sens mieux, en meilleur forme globalement; j'ai un peu compensé sure le sucre mais là aussi je suis en train de le diminuer fortement et je perds à nouveau des kilos

Il faut faire des choix; à tord ou à raison je préfère me passer d'alcool et de sucre que de calculer mes portions de calories

et le plus étonnant, c'est que sans alcool et sans sucre, je mange moins en quantité bien que je sois plutôt glouton que gourmet

Si cela peut vous servir dans vos choix .

Cordialement

Déposez votre témoignage

Retour à la liste