Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment ne plus penser à l'alcool?

Par newalain

Bonjour,

Je viens de m'inscrire sur ce forum bien que je sois Belge.
Depuis des semaines, en faisant des recherches sur Google, je tombe très souvent sur les témoignages de ce site et cela me fait souvent du bien.
Donc, pourquoi pas, j'ai osé vous rejoindre…

Je m'appelle Alain, j'ai 47ans et depuis maintenant 22 jours, je n'ai pas bu une goutte d'alcool.

La raison? Enfin la prise de conscience, je suis alcoolique! Mais il a fallu beaucoup de signes, trop de signes…
Le dernier en date, un grave accident de voiture qui heureusement n'a fait que des dégâts matériels mais aurait pu finir beaucoup plus mal.

Je bois depuis a peu près une trentaine d'années mais disons que cela commence a poser des problèmes depuis quelques années seulement. Je n'ai jamais bu dès le matin, j'ai toujours pu ne pas boire quelques jours d'affilées, ne pas boire en journée, enfin, tout pour me dire que dans ma tête, je n'étais certainement pas alcoolique.

Mais quand je buvais, cela pouvait aller d'une bouteille de vin (avec mon compagnon après le boulot) jusqu'à 3 bouteilles (les jours de congé en commençant plus tôt bien sûr) et cela pouvait se terminer en plein milieu de la nuit dans un bar avec un nombre incalculable de whisky…

Les signes dont je parlais plus haut sont devenus clairs dès le lendemain de l'accident, le choc sans doute.
C'est vrai que je commence à avoir des problèmes de couple, que c'est la 2ème fois que mon frère me met en garde et prend ses distances avec moi, que ma maman me dit souvent qu'elle panique, que je commence à mentir, que je manque parfois une journée de boulot, que j'ai déjà été au tribunal de police pour conduite en état d'ivresse, qu'on me dit qu'il m'arrive de devenir méchant et agressif (moi qui suis un ange dans mon état normal), qu'on doive me raconter la soirée parce que je ne me souvient plus de rien, faire un sinistre total avec la voiture. J'arrête là, la liste est trop longue!

Je sais enfin que l'alcool et moi, ce n'est plus possible mais à quel prix? Comment imaginer une vie sans alcool? Que faire au bord de la piscine en vacances? Que faire au restaurant? Que faire à une fête, un BBQ?
L'alcool est partout, les rayons des magasins, les publicités, les événements, les séries et films. C'est social, romantique, festif.

On nous dit que fumer tue mais l'alcool??? J'ai arrêté de fumer il y a un peu plus de 2 mois (gros fumeur) et ca devient gérable au quotidien. Mais l'alcool reste une obsession du matin au soir. J'en fait des cauchemars.
J'ai bien sûr pris un psychologue, j'attend avec impatience ma 2ème séance la semaine prochaine.

Je me demande combien de temps ce mal-être, cette anxiété, cette obsession vont durer?
Je vais tenir le coup, je dois tenir le coup.

Merci en tout cas à ceux qui prendront le temps de me lire et peut-être même me donner des conseils.

Alain

Fil précédent Fil suivant

30 réponses


Marine57 - 27/06/2019 à 01h57

Oui ,tenez le coup !!

Bonsoir Alain , comme vous je suis à environ 3 semaines Mais je ne compte pas les jours justement pour ne pas y penser

Je ne peux pas vous donner de conseils à part occupez vous l’esprit un maximum ,fatiguez vous et remplissez votre estomac de bonnes choses sucrées ,la tentation de boire sera moins forte .

Vous avez tenu 22 jours , c’est super

Repensez à l’accident.....

Marine

caupine63 - 27/06/2019 à 07h54

Bonjour Alain !
Déjà félicitations pour ta prise de conscience et le fait de se l'avouer et de pouvoir parler de notre dépendance est la première étape de la guérison !
Je ne te parlerais pas des effets secondaires que provoque l'arrêt de l'alcool ( certes il y en a qu'il ne faut pas prendre à la légère ) mais moi je n'en jamais réellement eu !
Je connais ton ''mal être '' la solitude que tu peux éprouver car ta meilleure amie n'est plus à tes côtés ,celle qui te permettait de t'evader ,de te sentir vivant ,de te faire paraître (et j'ai bien dit paraître ) bien !
Sauf que c'est tout du FAUX c'est en fait ta ''meilleure '' ennemie !!!
Cela fait 1 an 1/2 que j'ai arrêté et encore aujourd'hui je rêve des cachettes que je pourrais trouver !
Mais je cauchemarde beaucoup aussi et ressent l'anxiété et la culpabilité ...mais lorsque je me le réveille tout va bien ...cette période est ENFIN Terminée.
Je n'ai jamais trouvé de façon de la remplacer malheureusement ...c'est mon bien être qui a pris le dessus : sans alcool tu as pleins de bonnes choses qui se mettront en place avec le temps : perte de poids , teint lumineux , tu redeviendras la personne sensée , réfléchie, et intelligente que tu étais auparavant ! Plus de stresse et de sueur lorsque tu prends ta voiture ( la peur du gendarme ) et ce mal être qui te ronge ,cette culpabilité seront effacés !
Voilà j'espère t'avoir un petit peu aidé et n'hésite surtout pas fais moi signe lorsque tu as besoin ! De parler te fera énormément de bien .
Continu tu es sur la bonne voie ! blunk
Émilie

newalain - 28/06/2019 à 11h55

Merci pour vos encouragements Marine57 happy
25 jours aujourd'hui. Moi, je compte car cela me motive (tout comme pour la cigarette).
Je pense que chacun son truc.

Caupine63, merci pour tes conseils et tes encouragements.
Pour le perte de poids, ca risque d'être l'inverse pour moi car je ne suis pas bien épais mais je n'ai jamais eu autant envie de sucre (moi qui n'étais pas sucré du tout).
Pour le visage, c'est vrai que je vois une grosse différence et cela me motive (et l'arrêt du tabac presque simultané amplifie cette image qui change en bien).

J'ai osé franchir la porte des AA hier soir pour assister à une réunion. C'était un peu particulier car c'était une réunion "ouverte" donc très différent d'après eux d'une réunion classique. J'ai néanmoins été très bien accueilli et je ne m'attendais pas à voir autant de gens de toutes les tranches d'âge, de tout les milieux et surtout loin de ce que j'imaginais!
J'y retournerai la semaine prochaine pour voir car je pense que cela peut me faire du bien.

Je n'ai pas non plus eu d'effets de sevrage importants, je pense que ma consommation n'avait pas encore atteint un stade excessif mais il était temps d'arrêter et d'oser mettre un nom sur le problème qui allait de toute manière s'amplifier de plus en plus.

Je vais essayer de gérer ce stress, cette anxiété, cette obsession. Essayer de ne plus trop me projeter dans les situations ou je buvais ou dans celles ou il me parait encore inconcevable de ne pas "trinquer".

Alain

salmiot1 - 28/06/2019 à 18h42

Bienvenue Alain le belge sur ce forum et bravo pour tes 25 jours d'abstinence continue .
Bon premier pas as-tu franchi en t'inscrivant sur ce forum et bon second pas as-tu réalisé en te rendant à une réunion ouverte AA . Tu as ainsi pu constater que AA est ouvert à toutes les catégories d'individus , quel que soit le niveau social, intellectuel, professionnel , d'âge et de couleur de peau . Peut-être seras-tu aussi intéressé par un forum AA en plus de celui-ci . De l'ombre à la lumière t'ouvre grandes ses portes et là également tu pourras partager sur le programme de rétablissement dont tu as entendu parler probablement lors de cette réunion ouverte . Ici comme là , tu recevras beaucoup d'aide afin de te libérer le plus rapidement possible du poison-alcool qui risque d'abîmer ta vie bien plus encore si tu n'y prends garde .
L'important est que tu aies pris conscience que l'alcool était pour toi un problème et que tu aies constaté que l'accident dont tu t'en es bien sorti aurait pu te conduire à la morgue ou à l'hôpital ou alors en prison . Les accidents mortels occasionnés sous l'effet de l'alcool n'arrivent pas qu'aux autres et je peux te dire que j'en sais quelque chose .
Je n'en étais pas arrivé moi non plus à boire tous les jours au réveil mais le jour de ma dernière cuite je me trouvais à l'ouverture de la cafétéria à 6 heures du matin et le soir même , ivre-mort , je retournais en réunion AA et depuis ce jour je suis abstinent et heureux , très heureux de l'être . J'ai capitulé devant l'alcool, je suis bien conscient que c'est le tout premier verre que je ne dois plus prendre car chez moi quelle que soit l'heure, il entraînait les autres . Je ne me bats plus, je suis descendu du ring où j'ai si souvent été mis KO par l'alcool .

Si ce n'est fait , offre-toi le " Vivre sans alcool" ; [b]http://www.ama.lu/docs/AA_Vivre_sobre.pdf [/b] c'est un ouvrage précieux mais il y en a tant d'autres que tu apprendras à découvrir avec le temps .

Bonne route à toi ainsi qu'à celles et ceux dont le but est de devenir abstinents.

salmiot1

Marine57 - 29/06/2019 à 13h00

Idem comme vous Alain
Une grosse envie de sucre , je suis plutôt bec salé
Alors ,ayant aussi besoin de reprendre du poids , je me lache, et mengloutit de gros gâteaux aux pommes que je fais moi même et des fruits à gogo et boissons sucrées le soir car j’ai lu qu’il fallait bcp boire

Et quand j’avale une gorgée de ma tisane sucrées au miel , je me dis «  mmm c’est bon « avec juste une toute petite pensée pour le verre de vin.....

Comme vous , pas d’effet secondaire à part 3 petites crises d’angoisses le matin . J'ai pris un quart de seresta et ça passe très vite..

Allez , accrochez vous
Mangez de bonnes choses que vous aimez et bougez

J’ai lu qu’on appréhendait mieux le manque avec un estomac plein

Courage courage courage
Vous avez encore de belles choses à vivre

Marine57 - 29/06/2019 à 13h11

Vous êtes en couple!
Vous n’êtes pas seul alors !!

Oui , l’alcool est partout , ça m ‘ eneeeerve aussi
Moi qui aime tant déguster de bons vins ......

Pour l’instant , je ne me projette pas dans le long terme
Juste aujourd’hui , demain et un peu plus...
Pour guérir de cet besoin absolu de m’anesthésier le cerveau chaque soir

Et voir après si je peux consommer de temps en temps avec des amis (e) mais plus seule
Tout ça c’est utopique pour l’instant !!

Marine

newalain - 01/07/2019 à 13h15

Aujourd'hui, 28 jours, je tiens le coup!

salmiot1, merci tes conseils et encouragements.
Pour l'instant, je fais mon petit chemin en prenant un peu des conseils de tout le monde (forum, psy, AA, ...) et aussi grâce à ma volonté et à ma détermination.

Marine57, comme vous, beaucoup de tisanes, jus de fruits mais aussi beaucoup d'eau. J'essaye de changer mes habitudes, je fais des balades en foret le dimanche, ...
Je sers des boissons alcoolisées à mon boulot mais ça ne me perturbe pas, tant mieux.

Juste les angoisses et les épisodes de "craving" qui arrivent à n'importe quel moment. Beaucoup de maux de tête et parfois encore des insomnies. Mais je préfère éviter les médicaments pour l'instant.

Il y a aussi tout les problèmes à régler et ceux qui vont arriver mais une chose à la fois.

Hier, BBQ au jardin, dur dur avec mon perrier menthe, des envies d'autre chose mais j'ai géré.

Je vais continuer à donner des nouvelles et surtout à me concentrer sur toutes les choses positives qui découlent de mon arrêt total de l'alcool.

PS : Je ne caresse pas l'espoir utopique de pouvoir à nouveau consommer normalement, je sais que ce n'est pas et plus possible dans mon cas.

newalain - 09/07/2019 à 17h52

Juste pour donner des nouvelles, 36 jours aujourd'hui happy

Le positif, je me sens de mieux en mieux physiquement.

Le négatif, les envies qui restent parfois difficiles à gérer et toujours les doutes la gestion d'un futur zéro alcool.

Bonne soirée à tous happy

Marine57 - 10/07/2019 à 23h15

Mille bravo Alain
Vous êtes déterminé !!!
De nouvelles perspectives de vie s’offrent à vous ....

Idem pour moi , je me sens «  propre » de l’intérieur et tellement heureuse de ce challenge réussi chaque jour ,qui n’apporte que du positif au mental et au physique.

Contente d’avoir eu de vos nouvelles

Marine

Répondre au fil Retour