Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Un an ...

Par choligths

Le 12 juin 2017, il y a un an... je suis né une deuxième fois. Quelle chance j'ai. J'ai trouvé la force, le courage et le désir de changer. J'ai eu le désir d'arrêter de boire. Je ne me félicite pas souvent, je n'ai pas souvent l'occasion d'être fière de moi, mais là ... si. C'est un combat, un long chemin que je dois faire seul ; accompagné mais seul. Alors chaque jour, 24h après 24h c'est du bonus, du temps de gagné. J'ai parfois trébuché mais je ne suis pas retombé ...

Je m'appel Julien, je suis malade alcoolique et ça va très bien. Il m'en a fallut du temps, des années d'errance, dans mon nuage rosé comme j'aime à l'appeler pour enfin se délivrer.
Voici exactement mon ressenti dans ces phrases ...

"Douze ans … ferme !!! Voilà la peine que j’ai prise à l’âge de 29 ans. Douze années si longues et qui sont passés à une vitesse folle. Douze année libre de tous mouvements physiques, mais douze putain d’années enfermées, enchaîné dans mon esprit dans mes pensées, dans ma liberté de faire, d’agire … Putain que c’est long quand même.
Un peine que je ne pensais pas avoir, pas connaître, car c’est toujours pour les autres ces choses là. Ca n’arrive qu’aux autres, jamais à sois … et bien si cette fois ci c’étais pour moi.
Ceux qui lirons ces quelques lignes, et qui ne me connaisse pas, croiront (et c’est justement ce que je tente d’expliquer ici) que j’ai pris 12 ans de prisons. Derrières les barreaux pour un crime que j’aurais commis. Douze ans c’est la peine pour un violeur, un meurtrier bref une personne qui aurait commis un crime.
Je n’ai commis aucune faute, aucun crime puni par la loi des hommes. Mais je me suis retrouvé tout de même en prison, une cage mental, une prison intérieur ou je me suis enfermé, jour après jour, verre après verre gorgée après gorgés de cet élixir de jouvence. Un mal qui ronge, qui fais mal, qui détruit, qui tue, une maladie qui ne dis pas son nom … alcoolique "

Ces quelques phrases ne servent qu'un seul but : TEMOIGNER. Si cela peut aider celui ou celle qui est dans la difficulté, dans le produit à avoir aussi son déclic, alors ma vie aura eu un sens, un vrai sens.

Alors merci, merci à vous mes AAmis. Sans vous je serais, à coup sûr retomber dans mes vieux démons. Merci à ma chérie, qui malgré ce que j'étais et ce que je suis devenu est toujours là à mes côtés.

Je finirais ce message par une phrase qui m'accompagne depuis un an, qui m'a sauvé dans bien des situations :

"Mon dieu, donner moi la Sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d'en connaître la différence."

La vie est belle profitons en ....

Commentaire du modérateur

Merci pour ce beau témoignage :)

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste