Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

Il n'y a pas de consommation d'alcool sans risque

Par Alcool Info Service Voir les commentaires

Une étude d’envergure inédite (*) montre que toute consommation d’alcool présente un risque pour la santé. Ce résultat confirme la pertinence des recommandations pour une consommation à moindre risque proposées par Santé publique France et l’Institut national du Cancer.

On sait désormais que ce n’est pas seulement l’abus d’alcool qui est dangereux pour la santé. Une consommation modérée régulière présente également des risques. Les auteurs concluent leur étude par le constat que la plupart des recommandations de consommation d’alcool doivent être révisées.

Toute personne qui souhaite consommer de l’alcool doit savoir qu’il n’y a pas de consommation d’alcool sans risque, que « moins c’est mieux » et qu’il vaut mieux éviter de boire tous les jours.

(*) : L’étude “Alcohol use and burden for 195 countries and territories, 1990-2016: a systematic analysis for the Global Burden Disease Study 2016” s’appuie sur 694 sources de données et l’analyse de 592 études venant de 195 pays pour la période 1990-2016. Les méthodes d’analyses employées ont été inédites et ont notamment réévalué les consommations d’alcool par pays. 

Commentaires


Profil supprimé - 17/12/2018 à 21:16

Oui en plus en France trop d'enfants apprennent à la maison à boire de l'alcool avec modération, mais de plus en plus de jeunes finissent par avoir une consommation excessive d'alcool avant d'obtenir leur diplôme.

Profil supprimé - 30/12/2018 à 15:17

Attention, l'abus de répression peut avoir un effet négatif. Il faut apprendre aux jeunes à déguster avec modération et non pas à se saouler sans autre plaisir.

Profil supprimé - 04/01/2019 à 12:38

Un jour je pense que les bouteilles d'alcool subiront le même sort que les paquets de tabac. Après informer c'est bien mais priver les gens de liberté c'est moyen...

Réagir