Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

y a t il une solution

Par isa 33380

Je suis dans une situation qui me semble insurmontable. Mon concubin boit. A déjà suivi deux cures . Refuse désormais de se faire soigner.je ne supporte plus cette vie sous tension spectatrice impuissante. Il dit boire parcequ il n est pas heureux. A cause de mes enfants. J ai trois enfants d une première union et un avec cet homme. Je l ai sincèrement aimer mais aujourd'hui hui il n a rien a voir avec l homme que j ai rencontrer il y a six ans. Je n ai plus la force de me battre pour lui avec l impression qu il ne fait aucun effort et qu il se moque de moi. Je suis la seule a travailler. Le peu d argent qu il perçoit il l utilise pour sa consommation de cigarettes et alcool. J assume tout toute seule..... quelle solution est possible?

Mise en ligne le 11/12/2013

Bonjour,

Vous décrivez une situation difficile dans la mesure ou votre conjoint, après 2 démarches de soins n'est plus prêt à se mobiliser. Nous entendons également que vous- même faites le constat d'avoir atteint vos propres limites dans le soutien que vous pouvez lui apporter et nous le comprenons.

Dès lors, il semble que vous vous sentiez dans une impasse. Aussi, va t-il vous falloir à un moment donné que vous puissiez faire un choix en décidant de la suite que vous voulez donner à cette relation. Les difficultés que vous éprouvez depuis un certain temps rendent  cette situation  insurmontable à vos yeux. L'impuissance et l'épuisement dont vous nous faites part nous amènent à penser qu il vous serait  bénéfique de pouvoir rencontrer une équipe de professionnels afin de trouver avant tout du soutien. Ne plus rester seule, trouver un interlocuteur privilégié pour parler de cette situation douloureuse vous permettrait de retrouver progressivement de l'énergie. Cela vous aiderait à prendre un peu de recul et à prendre soin de vous. A partir de là, vous pourrez réfléchir plus posément aux suites que vous souhaiter envisager et à ce qu'il faudra mettre en place pour qu'un changement puisse s'opérer.

Pour cela, nous vous joignons les coordonnées d'un Centre de Soin D'accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) en bas de message. L'équipe reçoit aussi bien les usagers que leur entourage et la prise en charge est anonyme et gratuite. Vous pouvez également, si vous le souhaitez, joindre l'un de nos écoutant au 0 980 980 930 (Alcool info service, appel non surtaxé et anonyme de 8h à 2h) afin d'échanger de vive voix par rapport à cette situation difficile.

Bien cordialement.

Retour à la liste