Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

un proche qui nie avoir un problème

Par suzie456

Bonjour J'ai un proche qui refuse de dire qu'il a un problème avec l'alcool, quand on aborde le sujet il s'énerve et dit qu'il n'a rien! Il boit régulièrement (tous les soirs il sort de la maison pour aller boire et rentre comme si de rien était) il pense que boire le rend plus "cool" et moins timide! Aujourd'hui nous avons peur d'en parler avec lui! son comportement n'est pas vraiment nuisant pour la famille mais on s'inquiète pour sa santé et quand il a bu quelques verres c'est son comportement qu'on aime pas, il n'est pas lui même il devient agaçant! c'est triste de parler de lui de cette manière mais c'est comme ça! QUE DEVONS-NOUS FAIRE??? nous ne voulons pas lui en parler directement. Où nous habitons nous ne savons même pas si il existe des associations comme en métropole pour l'aider... Que faire?

Mise en ligne le 08/06/2015

Bonjour,

Nous entendons votre appel à l’aide et constatons avec vous qu’il est toujours pénible d’être confronté au déni d’un proche « pris » dans son addiction. Accepter que l’on ait besoin d’aide n’est jamais facile.

Pourtant pour qu'une démarche de soins se révèle efficace il faut que la personne concernée y adhére. C’est dans cette logique que nous vous conseillons de continuer dans le sens du dialogue jusqu’à que votre proche soit prêt. Parfois cela peut prendre du temps.

Choisissez peut-être un moment plus favorable pour lui en re-parler (disponibilité de temps, situation calme).

Plutôt que de lui poser directement et de manière abrupte la question de sa consommation, nous vous conseillons d'instaurer un dialogue apaisé entre vous. L'objectif serait d'éviter qu’il se sente jugé ou incompris et se replie sur lui même.

Il peut vous être utile de vous rapprocher d'une équipe de professionnels dans des structures de soins, appelées Centres d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) dans lesquels on peut consulter gratuitement et de façon confidentielle des professionnels, médecin addictologue, psychologue... Ces centres accueillent les personnes confrontées à un problème d'alcool mais aussi l'entourage. Cela vous permettrait d'être soutenue et guidée et vous aiderait aussi à trouver la bonne distance dans le soutien que vous souhaitez apporter à cette personne. Vous trouverez des adresses en bas de page.

Vous pourriez aussi lui suggérer d’évaluer sa consommation  http://www.alcool-info-service.fr/evaluer/etape_1 sur notre site.

Pour plus d'informations ou si l'orientation ne vous convenait pas, vous pouvez nous joindre au 0980 980 930  (Ligne de Alcool Info Service, anonyme, au prix d'un appel local depuis un poste fixe, tous les jours, de 8h00 à 2h00 du matin)ou par chat via notre site.

 

 Bien cordialement.

CSAPA Nord

CSAPA Sud

 



Retour à la liste