Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

retour de cure

Par Sagapotage

Bonjour. Mon ami sera de retour à la maison après avoir passé 3 semaines en cure pour polyaddictions. Il a refusé la post cure malgré les conseils des médecins sur place. C'est sa deuxième cure. Lors de sa première il ya 10 ans on ne se connaissait pas encore donc il a géré ça Seul remplaçant l'alcool et la drogue par le sport à outrance. Il a replongé 1 an après. Il a décidé néanmoins de s'éloigner qq jours de son domicile et de partir au vert avec son ami de toujours (c'est qq de confiance qui a toujours été là pour lui ,une personne normale quoi ! )et de poursuivre lui même sa post cure avec sa psy comportementaliste notamment. Moî aussi j'ai besoin de prendre le large qq jours pour m'éloigner et revoir ma famille qui habite loin d'ici. Quand je lui ai annoncé ça il m'a dit que j'avais bien raison, qu'il fallait que je pense un peu a moi, et que du coup il partirait qq jours lui aussi. Sauf qu'à un moment on va finir par se retrouver tous les 2 ici et que ça me fait peur. J'ai toujours été là pour lui jusqu'à la dernière minute. Il m'a d'ailleurs dit avant de partir que j'avais été irréprochable sauf que j'ai tellement donné que maintenant je suis mal. (J'ai ttes les aides psychologique nécessaires ) Comment gérer ce retour ? J'aime boire un verre de temps en temps voir un par jour (de vin ) Dois je changer mes habitudes ? Merci pour votre aide. ...

Mise en ligne le 04/07/2019

Bonjour,

Nous comprenons vos questionnements sur l’attitude à adopter avec votre compagnon.

L'entourage doit souvent  faire preuve de patience et aussi, apprendre à se protéger.

Même si vous paraissez être d’un grand soutien pour lui, vous devez être probablement confrontée à votre impuissance à l'aider et nous savons à quel point cela peut être destructeur.

Dans un premier temps, nous vous encourageons à maintenir les accompagnements dont vous bénéficiez et qui vous aident certainement dans cette période de doutes.

Le fait de prendre soin de soi, de prendre du temps pour soi, partager des moments avec des personnes de confiance paraissent essentiels, autant pour lui que pour vous, afin de vous consolider déjà d’un point de vue personnel.

Nous vous encourageons, tout de même, en parallèle, à partager des activités ensemble afin, et de lui donner de la motivation, et de lui changer les idées. Cela pourra aussi avoir un impact positif sur la qualité de vos relations vous permettant de vous retrouver dans des moments de partage et de détente.

Nous ne pouvons pas émettre d’avis tranché en ce qui concerne le fait de boire un verre de vin lorsque vous êtes avec lui. Cette décision vous appartient. Toutefois, vous ne pouvez pas le protéger de tout. De l’alcool, il y en a partout. C’est donc  à lui de trouver ses propres solutions, sa façon de gérer ce type de situation. L’évitement n’est jamais bon sur le long terme.

N’hésitez pas à parler avec lui de ces questionnements. C’est à travers un dialogue ouvert sur le sujet et sur vos inquiétudes respectives qu’une décision sur le positionnement à adapter pourra être prise.

Encore une fois, pour toute autre question ou pour un échange plus approfondi, n’oubliez pas que nos écoutants sont joignables, soit par téléphone au 0980980930, tous les jours de 8h à 2h, appel anonyme et gratuit, soit par Chat via notre site internet, tous les jours de 14h à minuit.

Bien à vous

En savoir plus :

Retour à la liste