Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

pourquoi j'ai l'impression de vivre avec 2 hommes

Par reinettebleu

bonjour je vis avec un homme depuis 3 ans qui boit régulièrement le soir tout seul dans la cave mon problème est que lorsqu'il est en état d'ébriété le soir, et qu'il est agressif injuste violent.... je suis prête a le quitter mais comme j'ai peur de ses réactions le soir et la nuit, je me dis que je le quitterai le lendemain matin. le lendemain il redevient gentils et est l'homme que j'aime alors je n'ai plus de prise pour le quitter et plus l'énergie et plus l'envie non plus. De plus je n'ai plus e je n'ai pas d'enfant, je n'en ai pas car il boit et je n'ai pas réussi a passer le pas a cause de cet alcool, je me culpabilise me dis que je ne suis pas assez forte. pourtant j'encaisse depuis un moment mais maintenant je suis épuisée. il nie le problème et quand il veut bien en parler me dit qu'il va faire des efforts ce qu'il fait pdt une semaine et puis ensuite tout recommence... alors je suis a bout. je ne comprends pas son changement de comportement de personnalité ET ENCORE MOINS MON COMPORTEMENT A MOI. comment réagir et y a t il d'autre personne dans mon cas?

Mise en ligne le 25/03/2016

Bonjour,

L'alcool est un produit perturbateur et desinhibiteur, il est fréquent que les personnes adoptent des conduites inhabituelles (comme l'agressivité par exemple) apres avoir consommé, surtout lors de consommations à forte dose.

Nous comprenons que la situation soit difficile à vivre et que vous ne sachiez pas comment réagir. A la question de savoir si d’autres personnes sont dans votre cas, la réponse est oui vous n’êtes pas seule dans cette situation et à ce titre il n’y a pas de réponse "type", chaque situation étant liée à des individus et à des histoires personnelles particulières.

Vous dites que votre conjoint est dans le déni mais que parfois il accepte d'en parler. Nous supposons qu'il vous est possible dans ces moments-là de parler des répercussions de sa consommation excessive d’alcool sur votre vie mais peut être serait il constructif parler des causes. Peut-être pourriez-vous, à une de ces occasions lui suggérer de se faire aider pour réfléchir, comprendre et peut-être s’orienter vers l’arrêt de cette consommation.

Il existe des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) pour cela, où interviennent des équipes spécialisées, constituées de professionnels (médecin addictologue, psychologue, travailleurs sociaux,...). Les prises en charge sont gratuites et confidentielles.

Si vous ne trouvez pas d’écho à votre proposition, vous pouvez faire la démarche pour vous, les CSAPA permettant également d’aider l’entourage. Ceci pourrait vous permettre de faire le point avec un professionnel afin de clarifier la situation, mieux comprendre vos comportements respectifs et prendre les décisions les plus adaptées.

Il existe des CSAPA dans tous les départements, vous pourrez retrouver les coordonnées sur notre site "Alcool info services" à la rubrique "Adresses utiles" en tapant votre lieu de résidence.

Bien cordialement

Retour à la liste